MyHeritage Live : Jour 1 !

 

Au moment où Gilad Japhet, le CEO de MyHeritage, monte sur scène, Il ne sait pas encore si sa conférence, la première organisée par l’entreprise fondée en 2003 sera un succès. Prés de 500 personnes des quatre coins du monde sont réunies pour réfléchir et apprendre ensemble autour de la généalogie et de la généalogie génétique, mais c’est la première édition et nul ne peut prédire si la sauce prendra effectivement !

Mais la magie opère immédiatement tant est la volonté du public, présent sur place ou via un streaming de qualité d’en savoir plus sur ses racines et tellement grande est l’adhésion au projet de MyHeritage de rencontre la généalogie et les archives accessibles au plus grand nombre. Et de contenter également les personnes effectuant des recherches depuis de nombreuses années. Pari réussi!

Les scoop tant attendus qui ponctuent chaque keynote d’une grande conférence pleuvent : MyHeritage va pouvoir bientôt créer une recomposition génétique pour les « bouts manquants »‘ (pour les appeler comme ca) de votre généalogie génétique. Il va également être possible de tester des artefacts, principalement des enveloppes pour des personnes qui ne sont plus parmi nous, sans parler de l’option de voir sur une carte ( Shared Places Matches) les lieux que nous avons en commun avec nos matches -adn ce qui va simplifier et rendre plus rapide les analyses des correspondances : que du bonheur!

Place ensuite aux conférences et ateliers : On a l’embarras du choix entre un parcours généalogique (utilisation et présentation de fonds d’archives classiques et des ressources MyHeritage) ou un parcours génétique , ou encore un atelier pour approfondir nos connaissances dans les logiciels et moteurs de recherche.

Je choisis de faire comme les fromages belges….un peu de tout !

Je commence avec les trucs et astuces d’organisations des recherches généalogiques de Thomas MacEntee ! Ce que j’adore dans les présentations de Thomas, c’est leur côté super-pratique qui donne envie d’appliquer ses trucs tout de suite ! La clé, c’est de choisir sa propre organisation mais de s’y tenir et de bien s’y tenir!

Dans l’apres-midi, je choisis le parcours ADN et redécouvre avec délice et intérêt la présentation de Dianhan Southard sur le sujet. Avec des exemples imagés, elle arrive à faire comprendre des concepts complexes au plus grand nombre…et ca marche ! Pédagogie et humour au rendez-vous ! Un panel sur généalogie et vie privée attire toute mon attention. Ou mettre des limites? Comment garantir la confidentialité des données? Rien que ces deux questions mériteraient toute une journée d’étude. Ensuite, retour à la généalogie. C’est au tour de Mike Mansfield de présenter les ressources scandinaves du site ( Mon « J’apprends quelque chose de nouveau ») et de Lisa Louise Cooke de venir nous présenter sa façon de chercher dans les ressources de presse avec SuperSearch, le surpuissant moteur de recherche du site ! ( J’ai déjà dit que j’aimais bien SuperSearch? 🙂 )

Diahan Southard à son stand

Un petit break bien mérité pour permettre aux uns de se changer, aux autres de faire des rendez-vous professionnels ou d’effectuer quelques recherches sur base des apprentissages du jour. Et il est temps de faire la fête ! Fête ? Eh oui, MyHeritage est connu pour ses moments festifs entre deux sessions de travail , et une fois de plus ils n’ont pas déçus ! Présence de l’Eurovision à Tel Aviv en mai 2019 oblige, avec le soutien de l’entreprise.

Un live band très réaliste d’Abba qui prend la scène. Les ressemblances sont frappantes…on devrait peut-etre faire un test ADN? 😉

 

 

 

 

 

 

La fête était au rendez-vous!

 

 

 

Ceux qui pensent que les généalogistes ne savent pas faire la fêtre en seront pour leurs frais car les conférenciers s’ébrouent sur la piste et les rires fusent!

Mais vite! Il faut aller au lit….car une nouvelle journée de conférences et de travail nous attend le lendemain!

 

 

Les conférences étaient visibles en ligne.

 

 

3 commentaires sur « MyHeritage Live : Jour 1 ! »

    1. Bonjour, Je pense qu’il s’agit de bien plus qu’une mode, même si bien sur vu la relative nouveauté, beaucoup de personnes montrent un interet particulier . Il s’agit de bien plus que des américains, d’ailleurs. C’est désormais le monde entier qui s’intéresse à la question et qui prend des tests. La généalogie génétique est là et bien là. Ne pas s’y interesser en espérant que cela passe, c’est se priver de se pencher sur la question notamment éthique (et qui ne doit pas être éludée loin de là). De plus, dans certains cas, cela permet d’apporter des réelles réponses à des souffrançes privées. La question de l’ethique et des limites est bien prise en compte notamment via des reflexions notamment par l’International Society of Genetic Genealogy. Il faut par contre bien etre clair envers les gens et ne pas leur promettre un déblocage ou des ressources garanties et immédiates. C’est tellement plus complexe que cela. Et Clément Bècle a bien sur le droit d’avoir un avis personnel sur la question meme si je suis sure qu’on peut trouver des médecins qui trouveront cela interessant 😉

Commentaire ? Question ? C'est ici !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.