Gagnez un ticket pour RootsTech London!

Vous revez de participer au plus grand évenement de généalogie du monde? Un rassemblement mondial présent pour la première fois de ce coté de l’Atlantique ( D’habitude, c’est à Salt Lake City!) en Octobre de cette année ? L’occasion de participer à des conférences, des rencontres, des ateliers et des MILLIERS de passionnés réunis autour de la recherche des racines et des histoires familiales ?

Vous aussi, gagnez votre entrée pour RootsTech London !

Donny Osmond

Pour gagnez votre place, rien de plus facile !

  • Racontez moi à quoi ressemblerait selon vous un salon de généalogie en 2069! Pourquoi 2069 ? Parce que, sauf miracle de la médecine, vous et moi ne seront plus là pour en parler (ou alors vous etes très jeune!) et qu’on fetera cette année là le centième anniversaire des premiers pas de l’homme sur la lune!)
  • Faites parler votre imagination : Tout est permis : texte, dessin, montage, animation ! Faites moi rire, rever,voyagez dans le temps ! (Oui, je sais d’habitude, c’est moi qui fait ça!)
  • Partagez votre rêve avec le monde sur Facebook, Twitter ou Instagram (en me taguant pour que je vous voie et en taguant RootsTech)!
  • Vous avez jusqu’au 16 août 2019 pour participer ! Le/La gagnante sera celle/celui qui m’aura fait rever le plus dans sa projection du futur !

… et rejoignez nous pour en autre, écouter Donny Osmond!

NB : Les transports et logements éventuels ne sont pas compris dans le cadeau. MAIS, il existe plein de promos Eurostar pour l’instant, même pour un A-R d’une journée et pour les logements : AirBNB et les auberges de jeunesse sont toujours des bons plans !

NB Bis : Si vous etes l’heureux/se gagnante et que pour une raison X ou Y, vous ne pouvez plus participer au congrès. Il serait chouette de m’avertir au plus vite pour laisser la chance à une autre personne de participer à votre place !

 

Image result for roots tech london

THE Gen Show : Premiere édition !

Les portes du NEC de Birmingham viennent à peine de se refermer sur THEGenShow 2019, la première édition du genre et le moins qu’on puisse dire est que ce fut un succés!

Des interventions d’une grande qualité, des participants intéressés et interessants mais aussi des stands, des retrouvailles et des connexions avec des généalogistes, amateurs et professionels, du monde entier

Dans le top des conférences ayant remporté le plus de succès, celle de Michelle Leonard sur comment débuter une recherche ADN, celle de Nathan Dylan Goodwin sur l’écriture sur base des recherches généalogiques et celle de Blaine Bettinger ont obtenu le plus de succes mais Yvette Hoitink et John Boeren représentaient également fiérement les Pays-Bas tandis que Sophie Boudarel nous parlait des recherches en France et que Valerie Brown Elkins nous parlait organisation de généalogie, Robert Parker de la généalogie à l’ére digitale et Lisa Louise Cooke nous parlait d’exploiter Google Earth !

Pendant et entre les conférences, les stands faisaient le plein de visiteurs avec principalement des associations généalogiques britanniques, les archives militaires (Coucou le MOD!) mais également MyHeritage,  Surnames Studies Society (qui a fait 53 membres sur tout le week end!) et plein d’autres!

Voici tout à fait subjectivement le top dans le désordre car je ne saurais choisir de ce que j’ai aimé au GenShow !

  • La qualité des conférences ! Mention spéciale pour les stroopwafels de John, l’avenir de la généalogie de Blaine et la discussion en panel sur le métier de chasseurs d’ancêtres!
  • Retrouver les amis anciens et nouveaux!
  • Avoir pour la première fois ma meilleure amie et la voir s’interesser à sa généalogie
  • Les étoiles dans les yeux du papa de la directrice du show, Kirsty Gray. Ca n’avait pas de prix!
  • Le tapis vert. Vert comme les arbres, la nature, le renouveau! Tres chouette! ( Pas envie de lancer une polémique mais aucun tapis dans un réçent évenement généalogique, ca faisait un peu triste!)
  • Avoir consulté les copies de lettre de début du 19e siecle découvertes récemment par une cliente!
  • 1815… et aucune mention des guerres napoléoniennes!
  • Le merchandising, les ribbons (Raaaaaaah les ribbons!!!) et la chasse au trésor!

Tout cela pendant deux jours (timing parfait!) pour une formule dont tout le monde s’accorde à dire que ce fut une grande réussite!

THEGenShow vous donne déjà rendez-vous l’an prochain, les 26 et 27 juin ( On sera en été!!!) pour sa 2e édition!!!

Related image

Findmypast Announces Project to digitise and publish 1921 Census of England&Wales!

( Findmypast annonce un projet ENORMISSIME (leurs mots!) de partenariat avec les archives nationales britanniques pour digitaliser et mettre en ligne le recensement de 1921! TROP BIEN!!!! J’ai pu interviewer Tamsin Todd, la CEO de Findmypast aujourd’hui à #RootsTech , je vous raconte ca tres vite!!! )

The National Archives in association with the Office for National Statistics (ONS) has awarded leading British & Irish family history website Findmypast the contract to digitise and publish the 1921 Census online

In the most anticipated family history development since the online publication of the 1939 Register, Findmypast has been selected as The National Archives’ commercial partner to make the 1921 Census of England & Wales available online.

The census, which was the first to be conducted following the introduction of the Census Act of 1920, will be published online by Findmypast in January 2022.

The project will see Findmypast capture digital images and transcribe the records in a way that will enable family historians across the globe to conduct meaningful searches of these important records when they are opened for the very first time.

Taken on 19th June 1921, the census consists of more than 28,000 bound volumes of original household returns containing detailed information on close to 38 million individuals.

It provides greater detail than any previous census as, in addition to the questions asked in 1911, the 1921 returns also asked householders to reveal their place of employment, the industry they worked in and the materials they worked with as well as their employer’s name. Those aged 15 and older were required to provide information about their marital status, including if divorced, while for those under 15 the census recorded whether both parents were alive or if either or both had died.

The 1921 Census also included detailed questions on education, and was the first in which individual householders could submit separate confidential returns.

Tamsin Todd, CEO of Findmypast, says: “This announcement is important for all family historians tracing their ancestors living in Britain in the early twentieth century. It provides a fascinating snapshot of how people lived and worked in the years following World War 1, and it’s all the more important because there’s no surviving census for the next two decades until 1951.”

Neil Curtis, Finance and Commercial Director at The National Archives, said: “This is the most significant digitisation project The National Archives has undertaken to date, with the 1921 census containing detailed information on close to 38 million individuals. As home to more than 1,000 years of history, we are delighted to be working with Findmypast to open up this unique record collection to the world.”

Pete Benton, Census Operations Director at The Office for National Statistics, said: “The 1921 Census records are a unique opportunity to uncover details of how your family lived and worked in a period of massive socio-economic change in post-World War One Britain. They give greater detail than any previous census and are eagerly anticipated by genealogists the world over. At ONS, we keep census records under tight security for 100 years and we are very much looking forward to enabling this invaluable source of history to be made available to the public in January 2022.”

Collections previously digitised by Findmypast in association with The National Archives include the 1939 Register, Prisoners of War 1715 to 1945, Easter Rising & Ireland under martial law 1916-1921, Crime, Prisons and Punishment; outbound passenger lists; British Army Service records; Merchant Navy Seamen’s records; Maritime Birth, Marriage and Death indexes; and the 1911 Census.

https://lh3.googleusercontent.com/V3_yWZyKTXPHdr3X70ZC1nGUefifnL_aNefTUbq3uBLmD8Qt4Gc2HtHw65CW7K8UyFmULOT5RuO6ZdWA8KwRH9n1MDs7aK1dQ8tBdNfiaW7V73dEa46KnOOKSprddFnP7t-wgd-F

MyHeritage Live : Jour 2!

C’est dimanche mais tout le monde est debout et en forme : Incroyable !

Même ceux qui ont des petits yeux de la fête de la veille sont sur le pont pour proposer un super second jour de conférence !

 

 

 

 

 

 

La journée commence en force avec un atelier mené par Daniel Horowitz sur les options avançées de FamilyTree Builder , le logiciel maison de MyHeritage.. Les photos, les dates, la protection de la vie privée et le layout du logiciel n’ont bientôt aucun secret pour les participants , tout comme cette possibilité de créer un cimetiére virtuel avec les photos des tombes de vos ancêtres ou l’option de laisser une personne en particulier cachée des visiteurs de votre arbre ( Non, vous n’etes pas obligés de vous marier en secret pour utiliser l’option 😉 )

Le Dr Yanis Erlich de l’équipe scientifique de MyHeritage fait un compte-rendu complet de l’utilisation des données génétiques dans le cadre d’un Big Tree, en s’attardant sur les migrations ( Les femmes ont migré beaucoup plus que ces messieurs, l’aurait on cru? 🙂 mais les mariages se faisaient dans un rayon géographique relativement restreint ce qui mène à l’endogamie) et leur impact sur notre gênome.

C’est super intéressant ! De plus, Yanis est un de mes grands héros en génétique donc je suis doublement ravie de l’entendre nous enseigner ses fascinantes découvertes.

Ensuite, la Dr Daphna Weissglas plonge dans les « matches » tout en soulignant le rôle essentiel des femmes (à nouveau, ha!) dans la détermination des relations génétiques entre individus et nous laisse entrevoir la manière dont MyHeritage présente les liens dans leur base de données!

 

 

 

 

 

 

Pendant la pause, les stands ne désenplissent pas, les visiteurs bombardent le super staff de support de questions ou d’achat de kits de généalogie génétique mais également les autres stands dont les organisations locales de généalogie.

L’aprés-midi commence avec une belle présentation de Geoff Rasmussen sur ses outils préférés de MyHeritage et une présentation de ses plus de 600 webinars disponible ici et qui permettent de travailler tant sur les sujets de fond que sur des questions de méthodologies. Encore une présentation sur la possiblité d’effectuer des recherches quand une partie de la famille vous est inconnue et la session de cloture autour du futur de la généalogie génétique.

Les conférences ont fait le plein!

Il est déjà le temps de quitter cette superbe première édition avec des idées plein la tête et des chouettes émotions !

Merci MyHeritage de m’avoir conviée à participer à ce super week end de réflexion autour de notre passion commune. Merci Oslo pour votre accueuil superbe et toujours aussi amical. Dick Eastman et Vidar øverlie (généalogiste norvégien) sont bien d’accord avec moi!

J’espère que cet évènement sera le premier d’une longue série!

 

Challenge A-Z 2018 : Une autre date à mettre à l’agenda!

THE Genealogy Show !!

Ca se passera à Birmingham, au NEC ( C’est là où ce sont déroulés les dernières éditions de Who Do You Think You Are? Live! ) les 7 et 8 Juin 2019 avec au programme : un salon « traditionnel », des keynotes par des invités prestigieux comme Judy Russell  et Lisa Louise Cooke ! Vous m’entendez déjà sauter de joie?

Ce ne sera pas WDYTYA?Live mais ce sera néanmoins un salon génial ! Vous allez voir !

Résolument ouvert sur le monde, et sur l’Europe, ce salon verra des conférences sur la généalogie génétique ( Blaine T. Bettinger ) , l’identification de photos (Valerie Elkins) ,  la vraie vie d’un chasseur d’ancêtre ( Kirsty Gray interviewée par DearMyrtle, je crois qu’il faut voir ca au moins une fois dans sa vie!) , les registres des workhouses ( Sylvia Valentine) , l’écriture de fiction ‘crime » généalogique (Nathan Dylan Goodwin) , les recherches en France ( Sophie Boudarel 😉 ) et celles aux Pays-Bas ( John Boeren et Yvette Hoitink) et tellement d’autres ami(e)s qu’il est difficile de tous les citer ici, mais vous le voyez, le programme est plus qu’alléchant !

Image result for THEgenshow

Et comme d’habitude, des exposants, des rencontres, des possibilités de faire avancer ses recherches un cran plus loin surtout si, comme moi, vous avez des racines britanniques !

Que la langue ne vous fasse pas peur, il y a toujours des polyglottes prêts à vous aider et même avec un anglais de cuisine, on se débrouille !

Ne pensez pas non plus qu’il n’y a rien pour votre généalogie à ce salon. Vous trouverez souvent un cousin immigré aux USA  ou de quoi faire pour creuser vos racines ibériques. Et comme ce genre de salon ne ressemble en rien aux salons que l’on connait en général en France et en Belgique, c’est toujours une expérience à vivre et un chouette city-trip autour de notre passion !

C’est un beau challenge relevé par une équipe européenne permettant à tous de venir faire avancer nos recherches et d’échanger sur celles-ci ! Et comme c’est la première fois et que l’équipe part juste d’une idée délirante et géniale ( comme c’est souvent le cas en généalogie 😉 ) , il est d’autant plus important de leur donner leur chance !

Pour ma part, je serais ravie de vous faire parvenir news, articles et reportages en direct afin de vous faire vivre ce grand moment et vous aider à retrouver vos ancêtres au Royaume-Uni!

Image result for nec

 

 

Et en « B » alternatif : une petite question : Dans votre généalogie ou vos recherches, avez vous déjà rencontré des baptêmes avec un seul parrain ou une seule marraine ? ou des « loco » ( représentants les parrains et marraines) et si oui, de quel type de baptême s’agissait-il et à quelle période ? N’hésitez pas à répondre en commentaire, cela m’intéresse, merci !

 

Des ancêtres au Royaume-Uni ?

Oui,oui…vous !

Vous qui avez des ancêtres en Angleterre, en Irlande ou en Ecosse !

Voire dans les iles de la Manche, qui sait ?

Findmypast vous propose l’accès à tous les recensements,les registres militaires, les registres d’apprentissages, les index d’etat-civil (et dans certains cas les actes) et paroissiaux (de différentes églises) , du Commonwealth et d’une collection complète d’archives indispensables

Pour accèder à ces données qui vous permettront peut-être d’enfin faire une avancée décisive dans vos recherches généalogiques,

c’est ici !

Vous bénéficierez en bonus de 30% avec le code BTS30 (valable jusqu’au 23 septembre 2018 🙂 )

Profitez-en maintenant et faites connaissance avec vos ancêtres du Royaume-Uni!

Findmypast - New record releases

Findmypast donne l’accès gratuit à ses collections ce week end!

Si ce n’est pas une bonne nouvelle pour commencer la fin de semaine, ca!

L’accès se fait ici

Il vous permettra de faire plus ample connaissance avec les multiples ressources de Findmypast (la collection de 1939!) et de partir ENFIN à la recherche de vos ancêtres du Royaume-Uni!

Profitez en bien!

Image result for find my past

Possibilité de commander des actes britanniques en PDF ! ( Fête et confettis ! )

Le GRO Britannique, équivalent centralisé de notre Etat-Civil prolonge, suite à des tests positifs, réactive la possibilité de commander des actes sous forme de PDF à un prix ( légèrement ) moindre que celui d’une commande classique pour laquelle il faut, en sus, rajouter des frais de port qui peuvent vite s’avérer lourds en cas d’envoi à l’étranger !

Attention cependant , ces copies pdf n’auront jamais force de loi et donc ne peuvent être utilisées dans un cadre officiel mais sont tout à fait utile si il s’agit « juste » de faire des recherches généalogiques !

A vos commandes !*

 

 

 

 

 

 

* En cas de souci ou de question, n’hésitez pas à me contacter ! ^^