Les généalogistes ont du coeur et vont le montrer !

♥♥♥

Les généalogistes ont du coeur et vont le montrer !  ♥♥♥

La pauvreté a toujours été présente dans l’Histoire….la solidarité aussi !
Cette année, Histoires de Familles-Families Stories a lancé un défi généalogique pour Viva For Life – RTBF qui vient en aide aux enfants vivant dans la précarité ( 1 sur 4 en CFWB!!)
Concrétement ?

– Retrouvez moi le 12 Décembre 2017 à Namur ( Brasserie des Grignoux dés 14h) et le 14 décembre 2017 à LIège ( Brasserie du Ciné La Sauvenière dés 14h également ) avec :

– Vos documents de famille, vos actes généalogiques, vos vieilles photos, vos questions, vos blocages, vos envies de généalogies !

– Faites un don à Viva for Life 2017 – Officiel dans l’urne prévue à cet effet, soyez généreux !!

– Bénéficiez d’une séance conseil personnalisée ( durée ca. 15min pour laisser la possiblité de faire un max de dons!) et rentrez à la maison avec de nouveaux ancêtres, cousins, de nouvelles pistes de recherche et qui sait un cousinage avec Sara De Paduwa Cyril Detaeye et Ophélie Fontana ? 

– Les dons seront versés sur le compte de VFL !

Tout le monde y gagne :

Vous par les infos reçues, les enfants par les dons récoltés et moi d’avoir pu partager mes connaissances pour une belle cause !

On s’y retrouve ? 

Venez nombreux montrer que les généalogistes ont du coeur !
Partagez l’info un max !

Je compte sur vous !

 

Juliette et Victor mettent la généalogie à l’honneur !

Dans le numéro de décembre/janvier , Juliette et Victor , le magazine des franco-belges et belges-français met la généalogie en lumière avec des interventions variées et intéressantes : Une sociologue, une psychologue, des témoins ( dont certains manifestant certaines expériences négatives ) , un site internet

( Geneanet pour ne pas le citer 😉  ) pour évoquer les atouts et écueils de la généalogie en ligne et votre humble servante pour expliquer les arcanes de notre belle passion et surtout dire aux lecteurs de la revue que oui, faire sa généalogie, c’est accessible, fun, addictif et agréable !

Disponible dans toutes les bonnes librairies ! ( Comme le Guide de la Généalogie en Belgique d’ailleurs ! )

Pour gagner un exemplaire du magazine, soyez le/la première à envoyer un petit mail a Histdefamilles AT gmail POINT com avec la réponse à la question suivante :

  • Comment s’appelle le train low cost reliant Bruxelles et Paris ?

ps : Un petit mot en ce qui concerne la partie sur la généalogie génétique, c’est bien au delà des 3/4 ,allez 5, générations que les « matches » peuvent devenir plus abstraits.

Bien entendu en généalogie classique, on peut remonter beaucoup plus loin ! 😉

Global Online Event to Make It Easier to Find Ancestors : World Indexing days !

(English version-Below)

Du 20 au 22 Octobre 2017 se tiendra un évenement mondial d’envergure organisé par FamilySearch : l’indexation par des milliers de personnes à travers le monde de données généalogiques qui seront ainsi ensuite accessibles pour le plus grand bonheur de nous !

Que vous ayez une heure, cinq ou les deux jours entiers, lancez vous ! Au plus, nous serons à indexer, au plus la base de donnée pourra s’étoffer et nous serons nombreux à en bénéficier.

FamilySearch est surtout à la recherche de non-anglophones ( français, néerlandais, espagnol, portuguais, allemand et j’en passe 🙂 ) , notamment pour

RDV sur FamilySearch pour vous inscrire et vous mettre à la tâche !

Alors, on indexe ? 😉

————————-

« Global Online Event Aims to Make It Easier to Find Ancestors

The FamilySearch Worldwide Indexing Event engages online volunteers to make the historic genealogical records freely and easily searchable online.FamilySearch International announced its Worldwide Indexing Event held October 20 through October 22, 2017. The annual 3-day initiative unites individuals and online communities globally to create awareness and help make billions of historic records freely searchable online by family history seekers. Whether an experienced online volunteer indexer or first timer, interested individuals are invited to participate at FamilySearch.org/indexingevent2017. (Find and easily share this news release online in the FamilySearch Newsroom).

Indexing is the web-based process of entering information from the world’s digitally scanned historical documents into an online database, making them easily searchable online. Familyhistory sleuths around the world can then search these volunteer-indexed records to quickly discover their ancestors. Anyone with a computer and internet connection can help index historic records and offer meaningful community service to those seeking their elusive ancestors.

The 2016 event far surpassed expectations. “From its beginning on Thursday in Southeast Asia and Australia to its conclusion Sunday night in the Pacific, the event attracted a wide range of participants. Volunteers contributed online from home or participated in locally organized events from Zurich, Switzerland, to the Rocky Mountains in the United States,” said Allison Hadley, FamilySearch indexing marketing specialist.

Over 100,000 volunteers indexed more than 10 million historic records during the 2016 event. Hadley explained that every record contains the names and stories of real people—the deceased ancestors of millions of living descendants today—just waiting to be discovered and added to the family tree by their posterity. The 3-day event and continued efforts by volunteers throughout the year create millions of personal ancestry discoveries for others.

Hadley said volunteers with non-English language skills are particularly needed at this time. She said FamilySearch currently has over 200 digital camera teams photographing historic records of our ancestors worldwide from non-English speaking countries. It has created a huge need and opportunity for indexers to make these records freely searchable online. Volunteers can choose from projects of interest from all over the world.

“This is a wonderful opportunity to serve people worldwide,” said Hadley. “Indexing is a fun and engaging way to provide meaningful community service, to get involved in family history and historic records preservation and access.”

The web-based tool and event are available in English, Spanish, French, German, Italian, Portuguese, Russian, Japanese, Polish, Swedish, and Dutch. »

L’enregistrement pour RootsTech 2018 est ouvert !

Tous à bord, c’est parti :  Les inscriptions pour  RootsTech 2018 sont ouvertes !

Des prix spéciaux sont disponibles pour les premiers arrivés (la chouette formule « Early Bird ») mais il y en aura pour tous les âges, tous les niveaux de généalogie et toutes les formules possibles.

S’il est une grande qualité qu’on peut reconnaitre à ce salon, c’est son organisation et sa planification merveilleuse !

Rien de plus simple pour s’inscrire, Il suffit de suivre la procédure ici   et de se laisser guider par les formulaires !  Des suggestions vous sont également proposées en termes de logement ( avec des réductions pour les participants ) et de séjour à Salt Lake !

Le mercredi 28 février 2018  sera le coup de départ du salon avec les interventions trés attendue de Steve Rockwood, le CEO de FamilySearch et la nouvelle formule de l’Innovation Showdown qui se décline maintenant en Showcase où les dernieres tendances en matière de technologies d’appui à la généalogie seront présentées….et soumises au vote notamment du public ce qui promet une belle émulation !

N’hésitez plus, foncez vous inscrire, vous ne le regretterez pas!

( Et si vraiment, vous ne savez en être, de nombreuses sessions seront disponible en live, vous pourrez donc participer à cette grande fête de chez vous ! )

 

 

 

 

Plein succés pour Généatica !

Des visiteurs interéssés, des belles histoires et des plans de recherches qui s’affinent au contact de chercheurs plus expérimentés, on peut dire que  ce Généatica était vraiment une belle édition ! Super contente de retrouver des partenaires comme Geneanet, Genealogie.Com, Archives et Culture, Passion Généalogie sans oublier le petit dernier dans la grande famille généalogie, Famicity !

Bien sûr, je reste à votre disposition pour toute recherche en Belgique, Pays-Bas, Royaume-Uni et Etats-Unis même en dehors des salons 😉

geneatica-affiche

 

Les archives de la Ville de Bruxelles mises à l’honneur lors de la Nuit Blanche 2013

C’est la nuit. Bruxelles dort. Tout Bruxelles ? Non, dans un dépôt d’archives, des aventuriers tentent de sauver les précieux documents…
Dans le cadre de la Nuit Blanche 2013, une animation-jeu intitulée « Raiders of the Lost archives » était organisé rue des Tanneurs dans les splendides bâtiments rénovés abritant les archives de la Ville de Bruxelles.
Outre la bonne idée du concept « Nuit Blanche » d’investir le temps d’une nuit des lieux habituellement fermés depuis longtemps ou inhabituels et d’impliquer les bâtiments publics dans l’accueil de musiciens, comédiens et autres plasticiens , ce fut une excellente idée de faire passer le parcours par les archives de la ville de Bruxelles et de présenter ces archives au grand public.
Des comédiens accueillaient les visiteurs et leur proposait un parcours original à la rencontre des archives. Ce parcours permettait à monsieur et madame tout le monde d’être confronté à la fragilité des archives et à la nécessité de les conserver et de les protéger. Il confrontait également avec fun et humour les citoyens au fait que leurs souvenirs et leurs relations à la ville sont également des archives.
J’avoue être arrivée sur place avec un certain à-priori. Cette « installation » artistique n’allait-elle pas tomber à côté de la plaque ? Les organisateurs, allaient il pouvoir transmettre cet amour des archives qui nous animent tous et cette urgence de les préserver ? Si je n’en étais pas sûre en entrant, j’en suis sortie complétement convaincue ayant fait connaissance avec YENDVA3, organisation de jeux gardant en ligne de mire une vision sociale, historique et bien évidemment artistique ! Le Hall d’entrée des archives ne désemplissait pas et cela devait faire longtemps que « le bel escalier » avaient vu autant de monde à ses pieds. Accueilli par un guide plus vrai que nature qui nous invitait à une petite exposition expliquant la fragilité des archives, les visiteurs étaient invités à se joindre en équipe (encore merci à la mienne, go team !) afin de répondre aux indices et de trouver ,comme les pièces d’un puzzle mais muni d’une lampe de poche, un bout d’histoire de la ville non sans avoir échangé un souvenir lié à la ville avec une archiviste plus vraie que nature 😉 A la fin du parcours, les participants étaient invités à se filmer recréant la scène d’histoire retrouvée dans la mise en scène de leur choix (danse, théâtre, interpellation des passants…) et à poster le tout sur un réseau social bien connu. J’ai particulièrement apprécié cette initiative qui mêlait jeu à sujet sérieux, lieu académique à grand public. Cette forme devrait être soutenue et encouragée. Ce n’est pas parce que nous travaillons sur des archives quelle qu’elles soient que nous devons forcément nous ennuyer ou faire passer notre métier pour une pratique rébarbative auprès des citoyens lambdas !
Seul petit bémol à cette entreprise : le fait qu’elle fut victime de son succès, mais peut-on vraiment parler de bémol ? L e public était alors confronté à une liste d’attente assez longue ce qui en découragea certains. On peut également regretter que certaines personnes n’aient pas joué le jeu alors que la mention « interaction » était bien mise en évidence.
Les archives, elles, dormaient paisiblement dans les dépôts en attendant qu’un archiviste-prince charmant vienne les effleurer doucement, dans un jour, dans cinq mois, dans dix ans, mais elles peuvent dormir tranquille.

Le peuple de Bruxelles veille.
009Chuuuut….

http://www.archives.bruxelles.be

http://www.yendva3.com

Travaux permanents et fermeture temporaire des archives

Je reprends ces différentes informations de arch.be concernant les travaux aux archives de l’Etat et dans les provinces ainsi que les dates de fermeture annuelle pour récolement de certains de ces dépôts d’archives.

D’abord les récolements : Les Dépôts d’Anderlecht,Beveren, Anvers et Bruges seront fermés du 19 au 23 Novembre 2012. Les autres dépôts restent ouvert,les dates de récolements étant passées ou à venir !

Les informations concernant les travaux à plus long terme maintenant :

« Les Archives de l’État à Bruges fermées du 19 octobre au 3 décembre 2012. La salle de lecture des Archives de l’État à Bruges, située à la rue de l’Académie, sera définitivement fermée à partir de ce vendredi 19 octobre. Les Archives de l’État vous accueilleront, à partir du mardi 3 décembre 2012, dans leur tout nouveau bâtiment situé Predikherenrei 3 à Bruges. »

« Salle de lecture des Archives de l’État à Courtrai transférée jusque mi-avril 2013
En raison de travaux dans le bâtiment des Archives de l’État à Courtrai, la salle de lecture est provisoirement transférée dans une autre aile du Mont-de-Piété. Vous pouvez accéder à la salle de lecture temporaire via la Onze-Lieve-Vrouwstraat n°45 (également entrée de la Maison du Patrimoine). Lancés mi-octobre 2012, les travaux de rénovation de l’ancien bâtiment seront terminés mi-avril 2013.  »

sans oublier bien sûr, le nouveau bâtiment du dépôt namurois qui devrait être opérationnel fin 2013 !

Un nouveau moteur de recherche pour les archives britanniques !

Aujourd’hui est lancé « Discovery » , le nouveau moteur de recherche des archives nationales britanniques (The National Archives)

Celui-ci permettra de commander et visualiser des milliers de documents en ligne et de remplacer à terme le moteur de recherche existant. Appréciable attention, les interruptions de service pour raisons techniques sont assez vite signalées ce qui permet à chacun d’organiser au mieux son travail !

Plus d’infos sur : Discovery