Une rencontre avec le Professeur Henry Louis Gates Junior !

Il n’est pas très grand, le monsieur. Pas très grand physiquement mais sa présence et son charisme le rend immense. C’est un pionnier. Dans les années 80 déjà , il a mis en place des projets valorisant les racines afro-américaines dans une Amérique où Oprah n’était pas encore l’immense vedette qu’elle est aujourd’hui et où la ségrégation généralisée n’était pas loin. Pour son oeuvre, il a recu un Emmy Award, l’une des plus prestigieuses récompenses du monde télévisuel américain.

Prof. Henry Louis Gates Jr

Son but ? Montrer et mettre en valeur la diversité des origines. tout en proposant à la jeunesse des « rolemodels » qui les réprésentent. Pari gagné. Ses émissions (« Finding your roots », « Black in Latin America » pour ne citer que celles là) battent des records d’audience et les saisons s’enchainent tout comme les succès. Des barrières subsistent, hélas, mais un énorme travail est effectué pour rapprocher les gens.

A RootsTech, une video défile sur les ecrans geants. Elle montre des enfants travaillant sur une initiation a la généalogie génétique.

C’est un projet qui lui tient à coeur. Celui de partager avec la jeunesse. De leur apprendre que nous sommes tous un mélange de plein d’éléments differents, venant des quatres coins du monde.

L’heure est clairement à la transmission, mais aussi au plaisir de voir les nouvelles générations prendre la releve.

L’interview est courte, l’homme est très occcupé, mais pertinente. Elle fait mouche par des mots limpides et qui font sens.

Retrouver ses racines. Les mettre en avant. N’en n’avoir ni honte, ni peur. Répondre à l’ignorance et à l’intolérance de certains par la connaissance et la valorisation positive. En voilà une belle mission dont on peut espérer qu’elle fasse des petits ! Après tout, nous sommes tous cousins !

Prof. Henry Louis Gates Jr et une partie de la fine équipe des ambassadeurs RootsTech

Vive RootsTech !

RootsTech, C’est une fête, une réflexion, une réunion de famille. La grande famille des généalogistes et de celles et ceux qui aimeraient le devenir. Des rencontres, des apprentissages et des  mises en communs d’expériences personnelles et professionnelles. Des rencontres, des conférences, des ateliers, des labos, un hall d’expo avec des stands et des rencontres, formelles ou informelles en marge du salon.

Le tout dans une foule impressionnante réunie dans un centre de conférences qui ne l’est pas moins.

Mais RootsTech, c’est bien plus que ca !

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais c’est quoi une journée à RootsTech ?

Le matin commence tôt, très tot meme parfois si on est invité(e)s aux petits dejeuners thématiques organisés par le staff ou par des compagnies généalogiques en particulier. Vient ensuite le vrai début de la journée : Rejoindre les participants, d’une journée ou d’une semaine, dans la plus grande salle du centre de conférences. Un Maître de cérémonie chauffe la salle : C’est qu’il s’agit d’être en forme pour la keynote du matin. La keynote ? Ce grand moment de communion qui suit un scénario millimétré et bien particulier dans une salle surbondée de 10.000 personnes réunies pour entendre un(e) invité(e) partager son histoire de famille. Le tout sous le patronage quotidien d’une des grandes boites : MyHeritage, Ancestry, FindMyPast

C’est également l’occasion pour elles de venir présenter nouveautés et scoops. Comme pour cette année, le projet pro bono DNA QUEST lancé par MyHeritage et qui permettra à des enfants américains adoptés de partir à la découverte de leurs racines ou pour les nouveaux registres catholiques mis à disposition par FindMyPast. L’occasion est bonne : tout le monde est réuni et c’est l’occasion de s’intéresser aux activités de telle ou telle compagnie.

Au menu, cette année : Scott Hamilton, Brandon Stanton, Natalia Lafourcade (aux racines bordelaises !) et le Prof. Henry Louis Gates Junior ! Les histoires défilent…et ne se ressemblent pas du tout. De l’émotion d’avoir été adopté, de s’etre construit une famille et d’adopter à son tour de Scott Hamilton, à la success story de Brandon Stanton qui de « zero » like sur Facebook a réussi à en réunir des milliers par son sens de l’écoute, de l’empathie et de la photo bien fait en passant par Henry Louis Gates Junior qui voulait tellement faire connaitre l’histoire de sa propre famille et vérifier ce qui était dit au sujet de son grand-père qu’il a lancé des projets d’envergures pour valoriser les histoires de familles de célébrités afro-américaines d’abord,puis de l’Amérique entière, et maintenant soutient les initiatives visant à intéresser les jeunes à la généalogie génétique. Toutes ces histoires sont passionnantes et le moment de partage entre les invités et le public est bien réel.

Il faut que je vous dise un mot du maître de cérémonie, Jason Hewlett. Ce monsieur revient chaque année et il est, il faut le dire, très drôle avec ses mimiques et ses imitations.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De belles rencontres, un monde fou. Une sensation qu’on aura jamais le temps de gouter à tous les mets succulents que le buffet propose mais que c’est un grand honneur de participer à ce buffet, de discuter avec les petits et grands convives, de se balader à travers les plats, de se dire que cette recette là marcherait du tonnerre à la maison, que l’autre pas ou que cette dernière est exactement ce qu’il faut pour un contact ou un client.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais que la foule ne vous effraie pas, il y a toujours moyen de se trouver un petit coin,une conférence moins suivie ou de s’isoler dans un couloir pour respirer un coup. Et puis, il faut dire que c’est TRES tres chouette de voir tant d’engouement pour la généalogie et l’histoire des familles.

Des conférences : Sur tous les thèmes, les périodes, les sujets. De la conservation des documents familiaux sur des clouds ( coucou Dan Earl ! ) aux archives de la guerre civile américaine en passant par les archives allemandes, les ressources françaises ( coucou Pierre ! ) ,les transcriptions et traductions ( coucou Thomas!)  les archives allemandes et surtout surtout cette année la généalogie génétique.

Pas de photos des conférences ici : pour éviter le pillage intellectuel, les conférenciers sont nombreux à interdire prises de vues de leurs cours. Il est vrai que l’impolitesse de certains amenaient certaines conférences à devenir des champs de smartphones, et ce sans aucune autorisations ni demandes, il fallait donc sévir; Certains permettent néanmoins de photographier certaines données ou liens, histoire de ne pas avoir à les recopier, ou encore donnent leurs coordonnées pour pouvoir envoyer les ressources par la suite.

Ces derniers temps, la généalogie génétique est omniprésente au salon, dans les longues files pour obtenir les précieux kits ADN ou dans les conférences à ce sujet qui affichent toutes complets, tant est le besoin d’en savoir plus à ce sujet. Cette matière amène également des grands questionnements. La question de la protection de la vie privée n’est pas loin, ni celle d’ailleurs du GDPR abordé avec grande vigileance et talent par Judy Russell dont les analyses et les commentaires sont toujours intéressants et très pertinents.

Et puis l’Expo Hall, son inimitable parfum sucré impossible à décrire, les files devant les stands, le bonheur des enfants lors de la journée des familles, les compagnies qui rivalisent d’imagination pour les stands et les multiples possibilités qui s’offrent aux visiteurs : tant dans les rencontres formelles avec les commerciaux (Il faut bien appeler un chat un chat…) que dans les liens qui se tissent entre visiteurs. FamilySearch a eu cette brilliante idée de mettre une app à disposition qui permettait de lier les cousins présents à RootsTech et ainsi de se découvrir plein de nouveaux cousinages et branches ! On était en plein dans le « Connect/Belong » !

Mais pour en revenir aux stands : Les français étaient une nouvelle fois bien représentés : Geneanet, Heredis, Famicity et Patronomia ! Il y a de plus en plus de compagnies européennes, principalement francophones, et c’est un grand plus pour le salon mais il y a aussi des chinois, des africains, une association de promotion des « native american », the world is RootsTech !

 

 

 

 

 

 

 

 

Et Filae venus en visiteurs. Tous ceux là nous ont fait le plaisir de se plier au jeu de l »interview , vous en etendrez parler très bientôt ici même.

Et puis les rencontres. Retrouvailles ou découvertes. Echanges entre blogueurs, développeurs, généalogistes et historiens. Le traditionnel diner des francophones ( Je crois qu’il faudra bientôt louer tout le resto ! ) et l’accueil formidable des amis sur place qui nous font sentir comme à la maison.*

 

 

 

 

 

(Avec Amy Archibald du staff d’organisation)

Le soir est consacré aux réunions entre amis et aux événements sociaux mais jamais bien tard tant les journées sont longues et tant aussi est grande l’envie de se lancer dans de nouvelles recherches, inspirées par les apprentissages et échanges du jour.

RootsTech passe trop vite. Beaucoup trop vite, les rencontres s’enchainent,les rendez-vous aussi, quelques conférences triées sur le volet car on ne sait assister à tout et voici déjà le moment de quitter le Salt Lake Palace et de rentrer non sans oublier le passage obligé à la Bibliothèque de Généalogie. Mais on en sort boosté par tant d’énérgie, de motivation, d’interet pour ce sujet qui nous passionne tant.

Preuve en est que RootsTech, c’est un enrichissement personnel beaucoup plus fort que juste un congrés ou une foire des acteurs du marché.

C’est un esprit qui,j’espère, j’en suis sûre, va durer encore longtemps !

Une soirée culturelle cloture en général la convention. L’an passé, c’était l’Afrique qui était à l’honneur. Cette année, c’est le Mexique qui a été célébré avec forces Mariachis, Tifo dans l’orchestre et belles robes de circonstances. La performance est à revoir ici. 

Un énorme BRAVO à FamilySearch de rendre tout ceci possible, aux équipes (Trop nombreuses pour toutes etre citées mais Jen, Anne, Tyler, Amy, Edgar…, tous les techniciens, equipes logistiques, volontaires pour tenir les conferences/scanner les badges, personnel du centre de conférence, catering, artistes, invités généalogistes ou non, exposants, invités, participants du monde entier, merci de faire de RootsTech cette belle réussite ! )

Vive RootsTech !

See you next year !!

 

 

 

 

 

 

ps : En attendant, on peut revoir différentes conférences ici ( Et ca,c’est chouette !)

 

  • En parlant de la maison,j’ai vraiment adoré mon Hotel où je me suis sentie comme chez moi…les archives concernant le batiment en + ! Les gens d’SLC m’ont dit qu’il était hanté mais je crois que le fantôme ( « Moaning Molly » 😉 ) a eu peur de rencontrer une généalogiste qui lui aurait posé des questions 😉

RootsTech : Jour 2!

Ce qui est génial à RootsTech, c’est qu’on pense que rien ne pourra jamais battre le jour précédent. Faux !

Tous les jours apportent leurs lots de découvertes, d’émotions, d’échanges et d’amitiés.

J’y ai beaucoup réflechi mais je ne sais pas s’il existe, au monde, un autre évenement qui procure autant d’émulation, de travail de recherche, d’empathie, de réflexion personnelle que celui-ci. Les JO peut-être. Pour les sportifs.

Mais en parlant de JO, il faut que je vous raconte l’émouvante keynote de Scott Hamilton : Racontant son parcours d’enfant adopté, ses liens trés forts avec sa famille, ses combats contre les maladies…et les échecs ( Lors d’une compétition,il a failli abandonner le sport pour être tombé 5 fois ! ) , son parcours se décrit avec humilité et tendresse. Je m’attendais à l’archétype du champion olympique, j’ai découvert une boule d’émotion.

Avant cela, il y eu un petit déjeuner fort plaisant, ouvrant de nouvelles connexions puis des rencontres avec

Howard Hochhauser (Ancestry), Tamsin Todd (Find My Past), Valerie Brown Elkins, ma traditionnelle interview des frenchies à RootsTech et plein de choses les plus extraordinaires les unes que les autres. J’en reparlerais très vite. La plus touchante fut peut-être la rencontre avec une dame originaire de Seraing, qui est fière utilisatrice de Geneanet et qui les aident sur leur stand. Elle a gardé son petit accent local : Un délice. Surtout si on aime dire « Oufti! » en Amérique !

La vie, c’est comme un escalator ( Attention, GRAAAAND moment Forrest Gump ! ) :

Soit elle vous améne vers le haut, vers de nouveaux challenges, rencontres et aventures, soit elle descend, vous rabaisse et vous pousse vers le bas.

A RootsTech, l’escalator monte….et il monte vite !

Image result for escalator

RootsTech : Day (presque) 1 !

Et déjà plein d’images en tête !

Tout d’abord,une foule impressionnante. Les couloirs remplis de personnes faisant la file pour rentrer dans les salles de conférences, en collision avec les personnes qui en sortent. Ca fait un joyeux mélange. La foule étonne, surprend et fait sourire. C’est quand même top de voir tous ces gens réunis pour l’amour des ancêtres.

Le choix était super difficile à faire : alors j’ai tiré à la courte paille ! Et c’est Lara Diamond qui a remporté le tirage ! Je me suis donc dirigée vers cette première conférence sur l’utilisation de l’endogamie ( Pas l’endogamie dans le sens où l’entend généralement mais l’endogamie « toutes les lignes s’entremelent à partir d’un certain point) , endogamie qui est fort présente dans les populations juives de l’est de l’Europe. Partant des chouettes exemples de ses matches ADN, Lara nous explique comment elle a pu redonner à chaque sa relation dans l’arbre familial, comment elle a pu retrouver des relations biologiques entre certains membres, comment elle a pu détecter un lien de parenté en utilisant les ressources de généalogie génétique mais aussi la logique et la preuve négative. Ses slides étaient un pur bonheur! ( Lara, tes slides sont géniales!) . J’en suis sortie avec la conviction qu’il y a vraiment énormément à faire avec la généalogie génétique.

 

La deuxième conférence porte sur les traductions et les transcriptions en Généalogie. Elle est donnée par Thomas MacEntee, dont ce fut le métier pendant des années avant de devenir une référence incontournable du monde généalogique. Il  passe en revue les différentes possiblités de traductions, Google Translate entre autres, l’appel à des bénévoles sans négliger l’appel à des professionnels, et de transcriptions . Le pourquoi retranscrire des archives est également évoqué, ce qui est crucial comme question. Pour nous, la réponse va sembler évidente, mais elle ne l’est pas forcément pour le commun des mortels. Tout comme l’importance de retranscrire les erreurs ou de laisser un « blanc » ou un « ? » dans les mots qui manquent à la transcription. Basique? Super important à rappeler, surtout.  L’importance de respecter la ligne aussi. Le tout avec des exemples de logiciels ad hoc.  Très intéressant d’en apprendre plus sur des outils qu’on connait parfois peu à force d’utiliser toujours les mêmes; Thomas souligne l’importance de vivre une langue, de ne pas se baser uniquement sur les logiciels et de ne pas se reposer uniquement sur l’informatique.

Une mini pause-midi avec le grand plaisir d’interviewer Lisa Louise Cooke de GenealogyGems et vient déjà la deuxième partie de journée.

Je ne voulais pas manquer la conférence de Bernice Bennett sur l’implication émotionnelle des test ADN. C’est un sujet fort sensible et la manière d’appréhender les choses est à la fois fort simple et fort compliquée. Respect sans forcer. Comprendre et vouloir comprendre. Accepter les différences, les refus, les limites des tests aussi ou le simple fait d’apprendre qu’un parent biologique est déjà décédé et qu’on ne le connaitra pas.  Bernice fait participer la salle et les témoignages émouvants se succédent les uns après les autres. Les yeux ne restent pas sec très longtemps !

Ils n’ont d’ailleurs pas le temps de sécher que Jennifer Holik, américaine mariée à un reconstituteur néerlandais ( Ca ne s’invente pas ! ) passe en revue les différentes maniéres de retrouver la trace d’un soldat de la Seconde Guerre Mondiale, son service, son parcours selon qu’il aie été dans la Marine, Dans l’aviation, dans l’infanterie etc. Jennifer insiste sur le fait que ces parcours pourront être retrouvés de façon similaire pour les soldats de la Première Guerre et de la Guerre de Corée. Après avoir fait l’inventaire des ressources, d’où les trouver et de ce qu’elles contiennent, Jennifer nous fait une lecture d’une lettre de soldat, sur le point de mourir, qui est absolument déchirante. C’est là que je me souviens qu’elle avait prévenu qu’il fallait prévoir des mouchoirs ( j’en avais, ouf ! ). Wow!

L’ouverture officielle du salon a lieu à 4h30 dans la grande salle des Keynote. A un moment,on se demande si tout le monde réussira à rentrer tant l’affluence est grande mais ouf ! Tout est calculé au millimètre près et tout le monde trouve un siège dans cette énorme salle qui peut contenir 10.000 personnes;

10.000 . Vous avez bien lu !

Steve Rockwood, le Président et CEO de FamilySearch nous accueille, après une intro tout en humour de Jason Hewett, Maître de cérémonie des KeyNote nous livre un discours dont il a, seul, le secret.

Celui-ci est vibrant en ceci qu’il fait ressortir en nous l’envie de connecter nos ancêtres au monde, de connecter nos ancêtres entre nous et par là, de se connecter nous-même à un sens d’appartenance. Je suis peut-être bon public pour ce genre de discous mais wow, c’est vraiment très inspirant et surtout, ca donne de la force et de l’énergie !

Le partage en public d’une enquête sur l’avenir de la généalogie, vient le temps  des discussions intéressantes de panels sur ces différentes parties de l’avenir de la généalogie ( la conservation des archives, la vie privée, les recherches de généalogie génétiques)  avec notamment, Judy Russell qui prévient des dangers de la nouvelle loi concernant la vie privée ( GDPR, qui sera d’application en mai) , et des dérives du droit à l’oubli.

La journée aurait pu s’arreter là mais non ! Un cortège s’ébroue joyeusement vers l’Expo Hall, pour l’inaugurer en beauté et permettre aux visiteurs d’avoir un aperçu des stands qu’ils pourront découvrir plus longuement pendant tout le salon. Famicity est là, Geneanet et Heredis aussi. On inaugure le media hub avec des interventions de Steve Rockwood et de Living DNA. Le temps de faire un petit tour dans les stands et également d’apprendre que c’est DNA Painter qui a remporté le prix d’Innovation génétique ( ce qui remplaçait un peu l’Innovation Showdown) et voilà déjà le Salt Lake Palace qui s’endort pour la nuit.

Une journée bien chargée mais qui donne la pêche et l’envie de faire encore plus de généalogie !

C’est ca, RootsTech !

(Les photos dés que possible techniquement,mais il y a plein sur Twitter 😉 )

RootsTech is a great place to learn more about family history.(crédit photo : FamilySearch )

Une impressionnante file !

Une nouvelle journée passionnante à la Bibliothèque, un passage pour l’enregistrement à RootsTech ( Si vous avez vu les images, une estimation de 30.000 personnes qui s’inscrivent dans un ordre et un calme impressionnant, avec bonne humeur, en papotant généalogie, ADN, Ancêtres…

Il y a des jeunes, des vieux, des personnes avec un rollators, des bébés qui courent partout, des gens de tout age et de (presque) toute origines. Le tout aligné dans un serpentin qui fait bien un ou deux km de long. A l’heure la plus bouillonnante, les participants devaient attendre deux heures pour être enregistrés !  La généalogie suscite un engouement sans pareil aux USA et nous sommes nombreux à espérer que cette vague « fasse des petits » en Europe

Le staff de RootsTech toujours aussi professionnel et sympathique est là,  qui orchestre tout ce petit monde sans sourciller, aiguillant les uns et les autres, donnant des renseignements, des conseils, s’occupant des personnes qui ne savent tenir debout si longtemps dans une file et les orientant vers la file des moins valides. Aucune bousculade, aucune rouspétance et une discipline bon enfant qui fait plaisir à voir !

C’est un vrai modèle d’organisation que ce salon qui va rassembler des milliers de personnes

Vient le soir et le diner Media. Réel moment clé du salon,c’est l’occasion pour les organisateurs réunis autour de Steve Rockwood, le CEO de FamilySearch et des responsables du show Relative Race, une émission qui met des équipes sur la piste de leurs ancêtres avec des énigmes et surtout plein d’émotions à la clé !

Moment aussi pour tester l’app RootsTech et l’option de l’app FamilySearch qui permet de voir à tout moment qui est cousin avec vous et présent au salon !

Un agréable moment avant de prendre des forces pour un début de RootsTech en fanfare !

Image result for roots tech

 

Patronomia passe à l’International !

La saison de RootsTech est toujours propice aux annonces de nouveaux partenariats et c’est tant mieux !

Aujourd’hui c’est au tour de Patronomia de présenter son nouveau service de Patronomia qui vous permettra de faire imprimer sous format livre votre généalogie d’où que vous soyez dans le monde ! Expats au Japon, en Afrique ou en Amérique du Sud ? Vous etes des petits veinards ! ( Vous pouvez évidemment commander de Namur ou d’Antony 😉 )

​​PATRONOMIA LANCE SON SERVICE INTERNATIONAL

DE COMPOSITION ET D’IMPRESSION À LA DEMANDE

DE LIVRES DE GÉNÉALOGIE

Puteaux, le 21 février 2018 – PATRONOMIA a annoncé mercredi le lancement de son service international de composition et d’impression à la demande de livres de généalogie, devenant ainsi le premier prestataire mondial sur cette niche.

Toute personne qui a fait des recherches sur ses ancêtres peut réunir texte et photos dans un livre facile à consulter et le faire imprimer en plusieurs exemplaires pour le distribuer à ses proches. Les notices généalogiques se rédigent automatiquement dans la langue choisie, les arbres généalogiques sont clairement mis en page.Ce service sera présenté la semaine prochaine aux États-Unis où PATRONOMIA disposera d’un stand dans la section “Innovation Alley” au congrès international de généalogie RootsTech, du 28 février au 3 mars à Salt Lake City.

Image result for patronomia

Grâce à un accord avec le portail américain FamilySearch, chacun peut créer en quelques minutes un livre personnalisé de son histoire familiale dans la langue de son choix : dès maintenant en français, anglais, espagnol et italien, ultérieurement en allemand, portugais et néerlandais.

La technologie mise en œuvre par PATRONOMIA permet d’automatiser la composition de l’ouvrage et de garantir ainsi des prix bas. L’utilisateur peut feuilleter son livre à l’écran et faire autant d’essais que nécessaire avant de donner son “bon à tirer” et de payer en ligne.

L’impression des livres est réalisée en France dans un délai très court – de 3 à 5 jours – par Jouve, certifiée Imprim’Vert®.

L’expédition se fait par Colissimo vers l’Europe, par DHL vers le reste du monde.

Image result for patronomia

À propos de PATRONOMIA

PATRONOMIA développe et exploite des applications web innovantes pour la généalogie familiale et la généalogie successorale.  Créée fin 2012 par un informaticien féru de généalogie, PATRONOMIA est devenue en cinq ans un acteur incontournable de son secteur.

La société est basée à Puteaux (Paris – La Défense).

https://www.patronomia.com

Rejoignez-nous sur Facebook : http://www.facebook.com/patronomia

Suivez-nous sur Twitter : http://twitter.com/patronomia

 

À propos de FamilySearch

FamilySearch, autrefois connu sous le nom de Genealogical Society of Utah fondée en 1894, est l’organisme généalogique le plus grand au monde. Chaque année, des millions de gens utilisent les documents, les ressources et les services entièrement gratuits de FamilySearch pour en apprendre davantage sur leur histoire familiale.

https://www.familysearch.org

À propos de RootsTech :

RootsTech est un congrès international où les personnes de tous âges sont invitées à découvrir et partager leurs souvenirs et leurs liens. Cet événement annuel est devenu le plus grand du genre, attirant des dizaines de milliers de participants du monde entier.

https://www.rootstech.org

À propos de Jouve

Acteur global de la chaîne graphique, Jouve intervient de la conception au routage de vos produits imprimés. Notre offre associant technologies de pointe et solutions innovantes valorise vos ouvrages. Nos équipes vous accompagnent pour répondre efficacement à votre besoin tout en améliorant vos processus métier et votre compétitivité.

http://www.jouve-print.com

 

Connect, Belong !

C’est le beau slogan de RootsTech pour son édition 2018 ! Et quel slogan prometteur !

Se connecter : en ligne, sur les réseaux sociaux, sur les sites fournissants des bases de données, des accés directs aux sources premières

Appartenir : A une famille, à une communauté d’ami(e)s réuni(es) autour d’une passion commune, en l’occurence ici : la généalogie, la recherche et la mise en valeur de l’histoire, des histoires, des personnes qui ont vécu avant nous. Quoi de plus beau ?

Pour faciliter les rencontres et donner une plus-value d’émotion au salon, RootsTech vous permet de télécharger un app et de vous connecter, en croisant vos données personnelles, avec vos éventuels cousins présents au salon !

 

 

 

 

 

Cela me rappelle un Who Do You Think You Are? Live Show où deux cousines étaient venues me voir à une heure d’intervalle sans se connaitre…pour faire des recherches sur leurs racines communes, des britanniques venus en Belgique pour travailler dans la céramique au 19e siècle !

A vos arbres !

 

Pas possible d’assister à RootsTech ?

Pas de problèmes ! Il vous sera possible de suivre certaines sessions en streaming ici !

Attention, il faudra vous caler à l’horaire de Salt Lake City 🙂

Une très bonne nouvelle pour celles et ceux qui rêvent de participer à cet événement mondial sans pouvoir en être physiquement et pour celles/ceux qui sont sur les réseaux sociaux, le #notatRootsTech est fait pour eux/elles !

Free Online Broadcast Schedule for RootsTech 2018!!

…so that you people at home can join the fun too! 🙂  

« Popular RootsTech 2018 Announces Free Online Broadcast Schedule

Salt Lake City, Utah (12 February 2018), Mark your calendars! RootsTech, the world’s largest family history and technology conference, happening February 28 to March 3, 2018, announced its free live online streaming schedule. It will broadcast 19 of its popular sessions, including former Olympic gold-medalist Scott HamiltonBrandon Stanton, founder of the Humans of New York photo blog; host of the popular PBS show Finding Your RootsDr. Henry Louis Gates, Jr.,  Natalia Lafourcade, and Steve Rockwood, CEO of FamilySearch International. The live broadcasts give those unable to attend in-person a sampling of the show’s marquee content. Interested viewers can watch the select broadcasts live at RootsTech.org. No registration is required to view the live streams.

« RootsTech 2018 offers over 300 sessions for those able to attend in-person, » said Tyler Stahle, RootsTech marketing manager. « However, the 19 sessions we will live stream for free will expand the show’s reach and give more people the opportunity to participate remotely in this world class conference. » In 2017, streaming sessions garnered more than 50,000 views, and that number continues to grow each year.

The free streamed sessions will include the popular general sessions and a sampling of technology and family history presentations appealing to varied interests.

RootsTech Live Streaming Schedule

Watch at RootsTech.org. No registration is required to view the live streams. All times are in Mountain Standard Time (MST).

RootsTech Streaming Schedule

(Watch at RootsTech.org. No registration is required to view the live streams. All times are in Mountain Standard Time (MST).

Day

Time (MST)

Class Title

Class Description

Speaker or Speakers

Wednesday, February 28, 2018

9:30 a.m.

Family History in 5 Minutes a Day

Explore 20 ways to effectively do your family history in as little as 5 minutes a day.

Deborah Gamble

11:00 a.m.

DNA: One Family, One World

(Sponsored by Living DNA)

A new project by Living DNA is mapping the world’s DNA, building one world family tree through genetics. Gain insight into how this will impact your family history.

David Nicholson

1:30 p.m.

Organizing and Preserving Photograph Collections

Step-by-step direction in organizing, preserving, and cataloging photo collections for future generations and identifying, digitizing, and sharing collections using family trees and social media.

Ari Wilkins

3:00 p.m.

Finding the Answers: The Basics of WWII Research

Fire destroyed many US military and civilian service records. Alternative record sources exist to reconstruct service history. Learn how to research World War I and II records.

Jennifer Holik

4:30 p.m.

WednesdayGeneral Session and Innovation Showcase

Steve Rockwood explores where industry giant, FamilySearch, has been and is going. Introduction of the all-new RootsTech Innovation Showcase.

Steve Rockwood, CEO of FamilySearch International

Thursday, March 1, 2018

8:30 a.m.

ThursdayGeneral Session

Brandon Stanton started Humans of New York, a photography and storytelling blog. HONY has built a devoted following of over 20 million fans across several social media platforms.

Brandon Stanton, founder of Humans of New York

11:00 a.m.

MyHeritage DNA 101: From Test to Results

(Sponsored by MyHeritage)

Learn about the MyHeritage DNA service and how the process works, from taking the test to the lab analysis. Learn about MyHeritage DNA’s over 40 ethnicities and how to optimize your DNA matches.

Yaniv Erlich

1:30 p.m.

Google Photos: Collect, Organize, Preserve, and Share

Google Photos is a powerful, free app for storing, organizing, and sharing. Learn how to edit and create photo projects and automatically add your photos to the app from digital devices.

Michelle Goodrum

3:00 p.m.

Unlocking Roman Catholic Records

The Catholic Church is essential for uncovering the lives of millions of immigrants from many nationalities. See how findmypast and the Catholic Church are working to make these records easily accessible.

Brian Donovan

4:30 p.m.

A Gift of Life: Who’s Writing Your Story?

Only you can tell the real stories of love, loss, forgiveness, and change. Don’t leave the task of finding the answers of your life’s history to someone else. Take the time to write your life story.

Deborah Abbott

Friday, March 2, 2018

8:30 a.m.

Friday General Session

Scott Hamilton is the living example that good guys CAN finish first! He is an Olympic champion, cancer survivor, television broadcaster, speaker, author, husband/father, and eternal optimist!

Scott Hamilton, Olympic Skater

11:00 a.m.

findmypast’s British and Irish Hidden Gems

(Sponsored by findmypast)

Explore some of the wonderful findmypast.com collections that can help you break down your British ancestry brick walls, go back further in your family research, and add untold color and detail to your family story.

Myko Clelland

1:30 p.m.

Finding the Right DNA Test for You

DNA testing is becoming an integral tool, but what is it and what does it do? How can DNA actually help your genealogy? If you are brand new to genetic genealogy, this is the class for you.

Jim Brewster

3:00 p.m.

How Not to Leave Your Genealogy Behind

Nobody wants their genealogy research to end up in a landfill. Hear a few horror stories of genealogy materials destroyed and how you can avoid those mistakes.

Amy Johnson Crow and Curt Witcher

4:30 p.m.

Finding Elusive Records at FamilySearch

Learn new skills and techniques used by the experts and lesser known record identification tools and features of the FamilySearch website.

Robert Kehrer

Saturday, March 3, 2018

8:30 a.m.

SaturdayGeneral Session

Dr. Henry Louis Gates, Jr., host of popular PBS Finding Your Roots series, and Natalia Lafourcade, one of the most successful Latin American pop singers, will keynote this opening session.

Dr. Henry Louis Gates, Jr., and Natalia Lafourcade

11:00 a.m.

Civil Registration Indexes of England and Wales

England and Wales national indexes and recent innovations at the General Register Office have opened up new possibilities and completely new indexes.

Audrey Collins

1:30 p.m.

Advancing Your Genealogy Research with DNA

(Sponsored by Ancestry)

Learn what new tools AncestryDNA has to advance your research and get more out of your DNA results.

Anna Swayne

3:00 p.m.

Pain in the Access: More Web for Your Genealogy

Library, archive, government, and specialized websites have much to offer. Discover these sites and strategies for getting more online data.

Curt Witcher

FamilySearch plans for 2018 : you’re not ready!

Salt Lake City, Utah (22 January 2018), FamilySearch is a global leader in fun, online family history services with over 9 million users in 2017. In 2018 FamilySearch will be expanding its free site and services by adding new family discoveries, more online connections, expanded global reach, and millions of new sources to search. (Find and share this announcement online from the FamilySearch Newsroom).

1.   Personalized Home Page

Refinements to the FamilySearch personalized home pagewill enable signed-in patrons to make many more new discoveries and easily engage with their family trees.

As new photos, stories, or documents are added by other members of the family, they will be shown on your personalized home page and prioritized based on relevance. You will also be able to see new additions as relatives add them.

FamilySearch's new user dashboard personalizes activity and new content in a fun, interesting way.Enjoy more adaptive, relevant FamilySearch Record Hints. As millions of new records are added to FamilySearch weekly, the search engine maps them with your family tree. FamilySearch will specifically begin looking for new ancestor record sources you don’t already have in your tree. It will be easier than ever to add them.

Relevant ancestor event notifications, if you want, will be able to prompt you throughout the year regarding relevant dates in the lives of your ancestors. These can be great nudges to learn more about your forbears.

2.   Historical Records

FamilySearch will digitally preserve over 400 million images in 2018 and publish the majority of them online. It will also add hundreds of millions of indexed, searchable names in historical records, thus making it easier and faster to find your ancestors.

New additions will include prominent international collections from Europe, Central and South America, and the United States. New images will first be accessible in the FamilySearch Catalog Viewer. Once they are indexed or have additional metadata, they’ll be published in the FamilySearch Historical Record Collections.

3.   Online Discovery Experiences

FamilySearch will introduce fun, new personal “discovery” experiences online and in additional physical locations in 2018. The online experiences will be similar to the popular attractions currently found in select FamilySearch Family Discovery Centers.

4.    Family Tree

Refinements to the FamilySearch Family Tree in 2018 will extend its reach globally to more devices through improved language support and making the service faster and easier to navigate in lower bandwidth regions of the world.

An underlying goal of the FamilySearch Family Tree is to ensure new developments regarding data are always converging towards more accuracy and completeness.

An upcoming feature will help improve collaboration while encouraging more sound edits and discouraging poor edits to good data.    

5.  Family Tree Mobile App

FamilySearch will continue to update its FamilySearch Family Tree app and mobile experiences, which extend the website’s functionality. Currently, the robust app has 90 percent of the functionality of the web feature.

The app will provide fun, location-based experiences for making family discoveries wherever you happen to be. The popular 2017 “Relatives Around Me” feature allowed crowds or groups to discover who in the crowd was related to them and how.

New experiences in 2018 will build upon this, allowing interaction based on your proximity to people or locations with which you have a personal ancestral relationship.

The app will also continue to enhance the research capabilities of the mobile experience, including a new Research Mode that will allow multiple windows to be opened simultaneously to facilitate multitasking and research from within the app.

6.    Memories

Individuals are now uploading millions of family photos and documents for free permanent storage at FamilySearch. In 2018, patrons will be able to add multiple photos to a family story, rather than just one.

The FamilySearch Tree Fan Chart will help patrons, at a glance, easily discover areas in their tree where memories and sources are attached to ancestors, and help them identify opportunities where they need to be added.

7.   FamilySearch Web-Based Indexing

FamilySearch will end its desktop indexing software in 2018 as it continues to roll out more updates to its new web indexing platform. The new web tool is easy to use and works with any digital device (besides cell phones) with a web browser. It enables hundreds of thousands of volunteers worldwide to make millions of historical images easily and freely searchable by name so online family history researchers can quickly discover ancestors.

8.  RootsTech

RootsTech, hosted by FamilySearch International, will continue to expand its support of community growth, personal development, and exciting industry innovation. This popular global family history conference will attract over 100,000 attendees (in-person and live online viewers).

Keynotes this year will include: Scott Hamilton, olympic figure skating champion, Brandon Stanton, Humans of New York photographer and writer, Dr. Henry Louis Gates, Finding Your Roots. and Natalia Fourcade, internationally renowned Mexican pop-rock singer.

The RootsTech Innovation Showcase will highlight exciting innovations related to family history. It will replace the Innovator Summit and Innovator Showdown.

9.   Oral Histories

Family history in oral (no written documentation) cultures are kept in the minds of village elders—walking, human libraries. When they pass away, the library is lost forever. FamilySearch will increase the number of oral histories it captures from these tribal historians significantly throughout Africa.

FamilySearch appreciates its growing customer base (over 134 million visits in 2017!). When you visit FamilySearch in 2018, be sure to sign in to your free account to enjoy the most of what FamilySearch has to offer! »

( FamilySearch )