RootsTech London : L’évenement mondial de la généalogie vient en Europe!

Vous avez pu suivre ici même mes aventures à Salt Lake City pour le salon RootsTech, ce rassemblement mondial qui allie technologie, nouveautés et généalogie !

Maintenant,c’est RootsTech qui vient à nous, de ce coté ci de l »Atlantique et c’est une nouvelle GENIALE !

Pourquoi ?

  • L’occasion de vivre pleinement l’expérience d’un salon mondial de la généalogie
  • L’occasion de se faire PLEIN d’amis de part le monde !
  • Vivre pleinement les réflexions, progrés et apprentissages qui sont au carrefour de la technologie et de la généalogie!
  • Qui sait, une possibilité de débloquer vos recherches à l’étranger car il y a des représentants de partout dans le monde qui participent !
  • La possibilité de s’interesser aux test ADN! Je ne dois pas vous apprendre que c’est LE sujet qui fait l’actu et débat pour le moment, en France notamment et RootsTech est l’occasion idéale de se renseigner sur le sujet, de se former et d’apprendre comment utiliser les résultats au mieux pour les intégrer dans un projet de recherche !
  • Une façon intéressante de se pencher sur les différentes façons de faire de la généalogie à l’étranger, à un petit ou à un grand niveau!
  • L’occasion d’avoir toutes les grandes compagnies généalogiques à porter de main pour étudier leurs services, poser vos questions et bénéficier de promotions exclusives pour le salon!
  • Parceque, si vous avez toujours revé de venir à Salt Lake, le déplacement a Londres vous coutera moins cher et vous prendra moins de temps ! ( Ceci dit, vous pouvez aussi venir à Salt Lake. RootsTech va feter ses 10 ans l’an prochain et il ne faudra manquer ca sous aucun pretexte!)
  • Et si vous n’avez pas la possibilité de faire un déplacement en last minute à Londres, il vous sera possible de suivre certaines sessions en ligne avec un Virtual Pass sur http://www.rootstech.org !

London, Here we come!!!!

Image result for roots tech london

Alors, j’ai beaucoup parlé de RootsTech dans différents salons et en ligne et j’ai souvent aussi reçu des interrogations bien précises et des inquiétudes. Je vais tenter ci-dessous de donner des réponses

Bien sûr, je reste disponible pour vous en parler plus avant : un groupe Facebook « Tout savoir sur RootsTech Londres!!! » a été crée et je vous invite à y participer pour organiser les francophones mais aussi répondre à vos interrogations.

Mais voici déjà quelques points que j’ai reperé dans des échanges ou messages reçus :

  • La Langue !

Aaaaaaaaaaaaaaaaah la langue! « Oui mais tout sera en anglais! ». Alors oui, la langue véhiculaire du congrès est l’anglais, comme dans tout congrès international souvent, mais même si votre connaissance de la langue de Shakespeare est rudimentaire. Il y a tout à fait moyen de vous y retrouver…et surtout de rencontrer des amis qui seront plus que ravis de parler français avec vous ! Mieux, il existe des cours en ligne – coucou Duolinguo- pour vous permettre d’acquérir quelques bases avant de vous plonger dans les communications de RootsTech ! Et si le salon était l’occasion pour vous d’apprendre quelque chose de nouveau ou de dépoussierer votre anglais d’école?

* Les extras !

* Oui mais…..qu’est ce que cela va m’apporter concretement dans ma recherche ?

Même si il n’y a que les actes des registres paroissiaux du Haut-Cantal qui vous fascinent, vous allez pouvoir trouver votre bonheur ! Pourquoi ? Parce que les grandes compagnies de généalogie sont représentées et qu’elles ont des collections mondiales, en ce compris peut-être votre localité d’interet ! De plus, vous allez pouvoir apprendre des techniques de recherche et des réflexions que vous pourrez ensuite appliquer, en les ajustant si besoin, à votre recherche, votre association, votre pratique professionnelle! En venant à RootsTech, vous etes de toute façon gagnant !

  • Oui mais….quand même…. ca a un coût !

Bien sûr, venir à RootsTech n’est pas gratuit. Il faut prendre la voiture ou le train, voire l’avion, se loger, manger etc. MAIS

Vous allez vous faire plein d’amis, vous allez pouvoir réflechir à votre pratique de généalogiste avec des pairs et vous tenir au courant des dernières avançées et des derniers outils mis au point par différentes compagnies. En apprendre plus sur des sujets qui vous concernent de pres ou de loin. Et je ne suis pas sure qu’un séjour à Londres soit aussi onéreux qu’un séjour à Paris quand on vient de l’autre bout de la France.

Revoyez vos plans de week-end en Normandie ou à la Côte d’Azur, pour l’an prochain, et participez à la première édition de quelque chose d’unique! Ca vaut le coup! D’autant qu’il y a toujours des bons deals Air BNB, logements groupés, Bed and Breakfast, auberges de jeunesses et des possibilités de co-voiturages (demandez dans votre association qui ca tente de faire un city trip!) ou des deals Eurostar (en ce moment dés 29eu. d’ailleurs!)

De plus il y a souvent des promos, comme par exemple celle que propose Filae et des concours

« Oui mais… tu dis tout ca parce que tu es ambassadrice RootsTech » :

Je suis très honorée et fiére de ce rôle qui me permet d’avoir des informations privilégiées afin de vous les transmettre au plus vite et de vous faire partager mon enthousiasme, comme d’ailleurs, mes autres collègues ambassadeurs. Mais c’est parce que nous aimons RootsTech, son esprit, son apprentissage que nous sommes choisis par l’organisation ( sans autre compensation que l’entrée offerte, pour nous faciliter l’acces), pas l’inverse! 😉

Donc, est ce que je dirais la même chose si je n’étais pas ambassadrice ?

Je réponds un grand : OUI!, entre autres parce que je le disais déjà avant (J’ai fait ma premiere conférence sur RootsTech en n’y ayant jamais mis les pieds, juste en suivant en streaming! et j’ai participé à RootsTech avant que d’y être ambassadrice. Etre ambassadeur/drice, ce n’est d’ailleurs pas un droit, c’est un honneur et un privilége pour lequel il faut postuler et qui implique des devoirs bien définis par l’organisation) et parce que pour moi, RootsTech est vraiment une expérience extraordinaire, tant humainement que sur le plan « généalogique ». Combien de blocages n’ont pas été dénoués parcequ’un enseignement a RootsTech m’a aidé à voir un projet de recherche autrement ou parceque j’ai appris comment utiliser une nouvelle collection en ligne, ou comment gérer des comparaisons de données pour qu’elles soient les plus efficientes possible ?

Est-ce qu’être ambassadrice RootsTech rend mon opinion subjective ?

Oui, peut-être mais j’ai envie de dire que tout est subjectif ! L’endroit ou on fait ses courses, l’endroit ou on part en vacances, le restaurant que l’on choisit, la cuisine que l’on mange etc. Mon gros coup de coeur généalogique depuis des années, et je crois que cela se ressent 😉 , c’est RootsTech , son esprit, sa capacité à nous faire réflechir et avancer dans notre pratique, les rencontres, les nouvelles techniques apprises

Venez faire l’expérience par vous-même, vous plonger dans l’expérience RootsTech et profitez de quelque chose qui va bien au-delà d’une simple conférence généalogique ! Une véritable expérience de vie avec qui sait? de précieux débloquages pour vos recherches? C’est tout le mal que je vous souhaite !

Pour gagner une place pour RootsTech London, c’est ici !

Donny et moi, on vous attend nombreux !

Image result for roots tech london

Learn French in style with genealogy!

And why not? It’s fun! And way more connected to your tree than the likes of Duolingo!

At least it »s all the fun we had during RootsTech with my friend, Amberly Beck !

I’ve brought my little stone to Amberly’s family tree in France when I was able to give her a breakthrough and direct her to the great collections of Filae

Next step was to help you get the surnames and places names right! So off we went for sessions full of fun and laughter! Check that out!!!

https://thegenealogygirl.blog/2019/03/05/french-pronunciation-lessons-with-marie-cappart/

Les grandes annonces de MyHeritage!

Il est de tradition lors de RootsTech, de réunir les Friends d’une compagnie autour d’un moment convivial ou d’un petit-dejeuner. Lors de son rendez-vous 2019, MyHeritage a annonçé de GRANDES nouvelles à ses fidèles fans dont j’ai eu la chance d’être !

En fait, j’étais tellement intéressée et subjugée que j’ai à peine touché à ma belle assiette! 🙂

Voici les grandes nouveautés 2019 :

  • La création d’un autocluster permettant de mieux organiser vos liens ADN pour une analyse future. Pour obtenir ce rapport, il vous faudra le demander (dans le menu ADN de votre compte) et vous le recevrez sur votre boite mail, max 24 à 48h après.
  • La numérisation de TOUS les cimetières israeliens, ce qui va permettre une facilité d’interprétation certaines surtout pour les personnes peu familieres avec l’hébreu. Un bel outil!
  • La création d’un outil, le Theory Of Family Relativity pour vous permettre de mieux comprendre les connexions qui vous unissent à vos matches ADN.

  • L’extension de DNAQUEST, l’organisation ProBono qui permet aux enfants adoptés de partir à la recherche de leur famille biologique, et qui permet parfois d’émouvantes retrouvailles!
  • L’organisation d’un LIVE à Amsterdam du 6 au 8 septembre 2019 : l’Evenement de l’année à ne pas manquer!!!

Image result for my heritage amsterdam live

  • Le sponsor de l‘Eurovision à Tel Aviv en mai avec des recherches exclusives sur la généalogie des participants !

Et tout ca, ce ne sont que les grands projets du début d’année!

Assurément, 2019 va être une grande GRANDE année pour MyHeritage!

Image result for eurovision my heritage

 

 

Des supers chiffres pour RootsTech 2019!

Ils étaient attendus avec impatience et les voilà !

Des supers chiffres de présence en ligne et en présentiel pour RootsTech 2019!

15.156 enregistrements sur place, 80.000 vues des lives, 38 pays représentés (!!!) , 50 etats des USA!

Un très très grand cru!

 

 

Aventures à RootsTech (III) : Un vendredi unique à Salt Lake!!!

Celui qui pensait que les annonces et les tourbillons d’activités allaient cesser avec ce 3e jour de RootsTech, en serait pour ses frais !

Bien loin de se calmer, que du contraire, le salon a été l’occasion d’émotions intenses et de joies profondes !

  • Un lever au petit matin pour aller participer au petit dej’ de MyHeritage et
  • plaisir d’entendre toutes les grandes nouveautés que MyHeritage a mis en place pour vous cette année, en ce compris la numérisation compléte des cimetières en Israel, des projets de webinaires en 9 langues, le partenariat dans le cadre de l’Eurovision et surtout 5000 kits rajoutés à ceux déjà donné dans le cadre du projet philantropique DNAQuest
  • Gratitude de voir que Saroo Brierley, l’homme qui enfant, avait perdu sa famille et s’était retrouvé à des kilomètres de chez lui,puis carrément sur un autre continent et adopté, a désormais deux mamans : une biologique et une adoptive; Comme il le dit lui-même, il a une maman qui lui a donné la vie, et une maman qui lui a donné un seconde chance dans la vie !

Image result for saroo brierley wiki

  • Gratitude de ma part de pouvoir partager mes connaissances sur l’immigration belge aux USA au 19siécle à travers une présentation au public de RootsTech !Un tout grand merci à celles et ceux qui sont venus!!!

* Une chouette rencontre avec Qingtime, des représentants chinois!!!

Une extraordinaire interview avec Regina Mason, l’autrice de « the life of William Grimes, the runaway slave », une histoire extraordinaire de recherches de mémoire et de vérité,  et le cousin de son mari  (vous suivez? Bien sur que vous suivez, vous etes généalogiste ! ) qui l’a aidé à mettre le film en place.

Le temps de faire un tour dans le Expo Hall, toujours bien rempli de marchandises et de sociétés de généalogie, et de filer au traditionnel diner français, et voilà déjà une journée extraordinaire de passée!!

Cela passe trop TROP vite! Demain, déjà le dernier jour de RootsTech 2019. Je sens que l’émotion va  à nouveau être au rendez-vous!!!!

 

 

Avalanche de nouvelles dans le monde généalogique !

Ca commence fort !

MyHeritage et Ancestry ont tous deux lancé le traditionnel festival d’annonçes de nouveautés généalogiques cette année à RootsTech avec le lancement de The Theory of Family Relativity pour vous aider à estimer votre niveau de relation avec vos matches et les liens familiaux qui vous unissent !

et ThruLines(c) , pour Ancestry, un outil qui permet de voir les ancêtres communs à vos matches ADN

Voilà deux avancées qui font faire grand bruit et surtout qui vont en aider beaucoup à tirer le maximum de leurs résultats de généalogie génétique !

Après l’ADN, les recensements ! Findmypast a annoncé avoir signé un contrat avec les archives nationales britanniques pour le traitement et la mise en ligne du recensement de 1921!

RootsTech ne vient de commencer que depuis quelques heures et déjà PLEIN de nouvelles extraordinaires! Vous le croyez, ca? C’est dingue! C’est RootsTech!

Image result for connect and belong

 

Not a RootsTech ? Don’t worry about a thing! Follow us LIVE!

We will miss you loads!!!

BUT

There’s a good news for you if you can’t attend ( And I’m extending my greetings to the ones who had to make it but then had medical emergencies, care to provide to family members etc.) you can follow us LIVE !

Just click here, choose your programme and register!

Don’t forget the beloved social networks with the #notatrootstech ! Many companies are thinking of you too!!!

As easy as this!!!

RootsTech : c’est toute une aventure! (I)

RootsTech 2019, c’est dans moins de quatre jours ! LE meilleur moment de l’année entiére!

Vous imaginez comme je saute comme une puce d’excitation ? 🙂

 

Arrivée quelques jours plus tôt que la conférence pour pouvoir (surtout) faire des recherches à la bibliothèque et visiter (un peu) , j’ai surtout passé mon temps à chercher ma valise qui avait décidé de visiter New York sans moi !

Un inconvénient bien embetant certes car ce n’est pas comme si je pouvais vite retourner à la maison chercher des affaires 😉 , mais ceci m’a aussi fait réflechir au fait qu’il ne faut pas être trop perfectionniste et que si des ratés arrivent, des solutions peuvent aussi arriver pour les compenser et faire contre mauvaise fortune, bon coeur! Je partage la vision de mon amie et collègue généalogiste, Kirsty Gray qui a eu, elle aussi, des aventures dans son périple vers RootsTech : nous devons prendre ces comme des leçons de vie!

J’ai eu la chance de bénéficier de l’incroyable soutien de l’équipe de RootsTech et d’amis de FamilySearch qui a font en sorte que je ne sois pas à Salt Lake avec juste deux t-shirts et deux sous-vetements ( Oui,j’avais quand meme une tenue de rechange dans mon carry-on 🙂 ) et qui m’ont aidé à minimiser mes tracas en me proposant qui un lift vers un magasin, qui des vetements etc.

J’ai déjà passé un peu temps de temps au Joseph Smith Memorial Building pour un lunch avec John Boeren (Antecedia).et à la bibliothèque …jusqu’à sa fermeture à 21h pour aller chercher cette maudite valise !

Maintenant que tout est arrangé, on va pouvoir se concentrer sur le programme, les nouveautés et l‘ADN!

Que RootsTech commence !

PS : Suivez-nous en ligne sur le site de RootsTech et sur les réseaux sociaux avec le #NotatRootsTech 🙂

 

 

En Route pour RootsTech : Une fabuleuse aventure !

C’est une histoire extraordinaire, mais réelle, que j’ai envie de vous raconter aujourd’hui !

Alors, avant que l’un d’entre vous ne fasse la remarque 😉 , je tiens à préciser que je n’appartiens pas à l’Eglise des Saints des Derniers Jours. Par contre,j’y ai des ami-e-s et par curiosité intellectuelle, j’ai beaucoup lu et appris à leur sujet.

L’histoire de l’Eglise Des Saints Des Derniers Jours commence en 1830, dans l’Etat de New York avec, selon la croyance de l’église, la révélation de la parole sacrée à Joseph Smith.

Celui-ci commence à prêcher la bonne parole autour de lui et à rassembler des familles qui se mettent à la suivre.

En 1831, ils se mettent en route vers l’Ohio. Mais cet engouement ne plait pas à tout le monde et une forte répression s’abat sur le groupe pourtant de plus en plus nombreux. Ils traverseront l’Ohio, le Missouri notamment, toujours plus à l’ouest! ls vont trouver un répit temporaire à Commerce, rebaptisée Nauvoo, dans l’Illinois  en 1839 où  la communauté va grandir et devenir une des villes les plus peuplées de l’Etat.

Au printemps 1844 , Joseph Smith et ses plus proches soutiens, dont son frère, sont emprisonnés.

Joseph Smith est tué le 27 juin 1844 par une populace menaçante et déterminée. Ses compagnons et leurs familles sont forçés à l’exil. Dans ce « trail » comme on l’appelle, les femmes vont avoir un role moteur. Elles sont certes minoritaires mais autour de leur cuisine le soir, c’est là que les familles trouvent soutien et réconfort.

Chassés de Nauvoo, le groupe se met en route sous la houlette de Brigham Young, successeur de Joseph Smith. D’état en état, il va errer à la recherche d’une terre hospitalière. C’est le « trail », qui est tellement moins glamour que son nom ne le laisse indiquer….

Tout au long du chemin, ils vont rassembler des membres mais aussi recevoir un accueil qui va de « curieux » à hostile et ils doivent souvent poursuivre leur route un peu plus loin vers l’Ouest.

Tellement loin qu’ils vont dépasser le Wyoming et les Rocheuses…

En 1847 , aprés avoir traversé les Rocheuses et bravé mille périls, le petit groupe arrive en haut d’une grande plaine. A la gauche de l’espace, un grand lac salé. Salt Lake City n’est qu’un espace seulement habité par des membres de la tribu indienne des Ute avec laquelle la cohabitation se passe mieux que prévu. Certains indiens vont même se convertir aux croyances de l’Eglise. Mais tout est à construire…

A Salt Lake, ls vont s’installer dans des petites cabanes de rondins. Celle-ci abritait deux familles de pionniers.

Image result for deuel log cabinhttp://www.byujourneys.org/blog/the-deuel-log-cabin/#&panel1-3

Un des premiers logements à Salt Lake, conservé à l’origine (celui ci-dessus) est encore visible à coté de la Bibliothèque de Généalogie. C’était le début de la grand aventure de Salt Lake City : la ville batie prés du grand lac salé et sortie de terre en quelques dizaines d’années seulement.

Ce qui m’impressionne tellement à chaque visite c’est à quel point l’espace s’est developpé , de presque rien…à une grande ville urbaine, moderne, organisée, en si peu de temps. Quand on compare avec la Belgique,par exemple,c’est assez impressionnant!

 

En 1893, Le Prince Roland Bonaparte visite la ville. Il en ramène des clichés de différents photographes dont voici un aperçu 😉

 

 

(Gallica)

La ville n’est pas immense, en tout cas le centre ville mais elle me fascine avec ses building, ses larges avenues et ses immenses centres commerciaux. Dire que l’on vient d’une plaine avec quelques tentes et quelques « log houses » !

Les batiments historiques ne manquent pas et chaque endroit de mémoire est célébré par une plaque qui raconte l’histoire de la ville. Au dessus de la passerelle sur Main Street,il y a meme un plan ancien de la ville afin que l’on puisse comparer! Temple Square d’abord avec sa monumentale construction, le Temple, étalée entre 1847, seulement quatre jours après l’arrivée des pionniers dans la plaine et sa consécration en 1893! et puis le majestueux Hotel Utah devenu le Joseph Smith Memorial Building avec ses grandes salles imposantes, la Lion House, Main Street, le conference center (plus de 20.000 places!) , City Creek devenu un centre commercial avec le dit « creek » qui coule au milieu!  Et puis évidemment, LA bibliothèque de généalogie qui attire les chercheurs/euses du monde entier!

Ce que j’aime par dessus tout dans cette ville, c’est que de moments difficiles de sa communauté, elle a utilisé sa résilience pour devenir une vraie ville ultra moderne et attachante où, je pense, il fait bon vivre ! Je pense que cela reflete bien également l’esprit de la communauté des Saints qui, malgré les légendes et les fantasmes ( OUI, il y a un baptême des ancêtres dans le culte mormon, NON, les Saints ne baptisent pas vos ancêtres « comme ca » ! NON, ils ne mangent pas les petits enfants, NON, ils ne sont pas polygames, enfin plus depuis la fin du XIXe siècle. NON, ils ne se baladent pas en cariole, ce serait plutot meme le contraire, au moins à SLC on peut trouver de la 5G! 😉 continue de faire de la ville un véritable pole social,culturel et économique.

La visite du Musée de l’Histoire de l’Eglise, en face de la Bibliotheque donc pratique à visiter pendant une pause, permet de bien comprendre ce parcours, de comprendre pourquoi la généalogie a une telle importance dans leur vie et d’en ressortir avec ce que les membres de l’Eglise ont pour les gens qui n’en sont pas membres : Du respect et de la compréhension.

Ce n’est certes pas la seule ville au monde à être sortie de terre « comme ca », mais souvent les villes qui sont dans le cas sont des villes avec des milliers d’années d’Histoire derriére elles alors qu’ici, c’est une construction compléte datant du 19e siécle.

Il y a le centre bien sûr mais il y a aussi des quartiers plus résidentiels dans les alentours, qu’ils soient populaires ou plus cossus, qui fait de la ville un véritable pôle d’attraction économique et social avec notamment la centrale de distributions de biens sociaux de l’Eglise.

Beaucoup pensent à tort que Salt Lake est une ville austére mais rien n’est plus faux! Il y a moyen de bien s’amuser à Salt Lake, que ce soit pour aller applaudir les exploits des Utah Jazz, l’équipe de basket locale dont fait partie le joueur français Rudy Gobert (grosse idole du coin, tous les kids en sont fans!), aller au cinéma, voir des artistes de stand up et même goûter des bières belges 😉 même si les membres de l’eglise font abstinence d’alcool et de café. La ville a même été hotesse des jeux olympiques d’hiver (c’est un grand centre sportif pour le ski!) en 2002 et est candidate pour 2030 !

Une ville à découvrir absolument et qu’il me tarde de revoir!