Une expo à voir : Bruxelles, terre d’accueil ?

Un de me fonds d’archives préférés, c’est celui de la Police des Etrangers. J’adore lire les fiches d’identité, les récits de voyage, d’installation et parfois de départ en Belgique. C’est souvent dans ce fonds là que je trouve les renseignements qui nourrissent ma recherche et ma réflexion. Me retrouver nez à nez avec un mineur italien, une femme de ménage polonaise, un journaliste américain, une famille juive allemande fuyant le nazisme est à chaque fois une émotion indescriptible.

Alors imaginez ma joie quand j’ai appris que les Archives de l’Etat mettaient en place un partenariat avec  le Musée Juif de Bruxelles pour une nouvelle exposition  » Bruxelles, Terre d’accueil ? » incorporant des pièces de la dite police des étrangers et également des oeuvres, productions d’artistes bruxellois et refletant leurs regards sur l’immigration d’hier et d’aujourd’hui.

Une exposition de réouverture, de renaissance et d’ouverture sur le monde. Celle qui prend le parti des humains face à l’obscurité, qu’elle se renferme sur soi ou sur les autres. Celle qui préfére la réflexion à la facilité. Celle qui prend résolument le parti de la vie.

Celle aussi qui s’assied autour d’une oeuvre d’art ou d’un document d’archive pour penser et faire penser.

Et qu’est ce qu’on en a besoin !

A travers deux parcours à voir distinctement mais indissociables du point de vue de la réflexion, l’exposition pose sans tabou la question de l’immigration à Bruxelles à travers deux axes, l’un plus classique à travers une analyse historique via des archives et des photos d’époque mais aussi via des vidéos retraçent le parcours et les ressentis, forçément différents de personnes s’étant installées en Belgique, en étant même reparties parfois dans le pays d’origine.

S’ouvrir sur le monde et donner un message non seulement de réouverture mais également d’ouverture.vers l’autre. Se pose également aussi la question essentielle des racines et de nos origines. Un très beau parcours vous permet de vous plonger les yeux dans les yeux de celles et ceux qui ont emporté avec eux une photo de leur vie d’avant. Bien sûr,je n’ai pu m’empecher de penser à tous ceux qui ont, comme ma famille, quitté leur pays d’origine pour venir s’installer en Belgique.

Une belle exposition qui émeut et fait réflechir, une vraie et qui sait un préambule au fameux musée de l’immigration qui manque tant à Bruxelles ? Je l’espère en tout cas !

A voir d’urgence au Musée Juif de Bruxelles (Rue des Minimes, 21) jusqu’au 18 mars !

 

Rendez-vous les 27 et 28 Octobre 2017 !

Pour une rencontre/dédicace du Guide de la Généalogie en Belgique chez Club Uccle ( Chaussée d’Alsemberg, 686 , 1180 Uccle) de 14h à 16h.

Je serais ravie de vous y voir et d’échanger sur votre histoire de famille et ce avec d’autant de plaisir qu’Uccle est ma commune de naissance !

On s’y voit ? 🙂


Laissez moi vous présenter Family History Films !

Vous avez toujours revé de faire le film de votre histoire familiale ?

De vois toutes ces belles images du passé mise en scène dans un cadeau unique et personnel qui pourra être transmis de générations en générations ?

Ne cherchez plus !

Offrez ou faites vous offrir votre histoire de famille scénarisée et présentée en video  grâce à Family History Films. J’ai découvert leur chouette concept  de réalisation d’histoire de famille en vidéo, un peu comme si vous faisiez votre propre show Who Do You Think You Are? (ou « Retour aux Sources » pour nos francophones 😉 ) et ai développé des relations privilégiées avec eux* qui vous permettra une belle réduction lors de votre commande avec le code « MARIE ».

Je reste bien entendu à votre disposition pour plus d’informations !

Alors, n’hésitez pas ! Contactez moi pour plus d’infos et pour voir enfin le film de votre histoire de famille se dérouler sous vos yeux !

 

 

 

 

 

*  Pour rajouter à la transparence, je tiens à signaler que ce billet a été écrit dans le cadre d’un partenariat mutuel mais qu’il n’est en rien un travail rémunéré (ni en nature ni en espèce) et que je garde mon indépendance par rapport au produit, ce que j’en pense, en dit etc. La même chose est valable pour les autres relations privilégiées en Belgique ou à l’étranger 😉 . De la nourriture à réflexion ici.

Possibilité de commander des actes britanniques en PDF ! ( Fête et confettis ! )

Le GRO Britannique, équivalent centralisé de notre Etat-Civil prolonge, suite à des tests positifs, réactive la possibilité de commander des actes sous forme de PDF à un prix ( légèrement ) moindre que celui d’une commande classique pour laquelle il faut, en sus, rajouter des frais de port qui peuvent vite s’avérer lourds en cas d’envoi à l’étranger !

Attention cependant , ces copies pdf n’auront jamais force de loi et donc ne peuvent être utilisées dans un cadre officiel mais sont tout à fait utile si il s’agit « juste » de faire des recherches généalogiques !

A vos commandes !*

 

 

 

 

 

 

* En cas de souci ou de question, n’hésitez pas à me contacter ! ^^

Global Online Event to Make It Easier to Find Ancestors : World Indexing days !

(English version-Below)

Du 20 au 22 Octobre 2017 se tiendra un évenement mondial d’envergure organisé par FamilySearch : l’indexation par des milliers de personnes à travers le monde de données généalogiques qui seront ainsi ensuite accessibles pour le plus grand bonheur de nous !

Que vous ayez une heure, cinq ou les deux jours entiers, lancez vous ! Au plus, nous serons à indexer, au plus la base de donnée pourra s’étoffer et nous serons nombreux à en bénéficier.

FamilySearch est surtout à la recherche de non-anglophones ( français, néerlandais, espagnol, portuguais, allemand et j’en passe 🙂 ) , notamment pour

RDV sur FamilySearch pour vous inscrire et vous mettre à la tâche !

Alors, on indexe ? 😉

————————-

« Global Online Event Aims to Make It Easier to Find Ancestors

The FamilySearch Worldwide Indexing Event engages online volunteers to make the historic genealogical records freely and easily searchable online.FamilySearch International announced its Worldwide Indexing Event held October 20 through October 22, 2017. The annual 3-day initiative unites individuals and online communities globally to create awareness and help make billions of historic records freely searchable online by family history seekers. Whether an experienced online volunteer indexer or first timer, interested individuals are invited to participate at FamilySearch.org/indexingevent2017. (Find and easily share this news release online in the FamilySearch Newsroom).

Indexing is the web-based process of entering information from the world’s digitally scanned historical documents into an online database, making them easily searchable online. Familyhistory sleuths around the world can then search these volunteer-indexed records to quickly discover their ancestors. Anyone with a computer and internet connection can help index historic records and offer meaningful community service to those seeking their elusive ancestors.

The 2016 event far surpassed expectations. “From its beginning on Thursday in Southeast Asia and Australia to its conclusion Sunday night in the Pacific, the event attracted a wide range of participants. Volunteers contributed online from home or participated in locally organized events from Zurich, Switzerland, to the Rocky Mountains in the United States,” said Allison Hadley, FamilySearch indexing marketing specialist.

Over 100,000 volunteers indexed more than 10 million historic records during the 2016 event. Hadley explained that every record contains the names and stories of real people—the deceased ancestors of millions of living descendants today—just waiting to be discovered and added to the family tree by their posterity. The 3-day event and continued efforts by volunteers throughout the year create millions of personal ancestry discoveries for others.

Hadley said volunteers with non-English language skills are particularly needed at this time. She said FamilySearch currently has over 200 digital camera teams photographing historic records of our ancestors worldwide from non-English speaking countries. It has created a huge need and opportunity for indexers to make these records freely searchable online. Volunteers can choose from projects of interest from all over the world.

“This is a wonderful opportunity to serve people worldwide,” said Hadley. “Indexing is a fun and engaging way to provide meaningful community service, to get involved in family history and historic records preservation and access.”

The web-based tool and event are available in English, Spanish, French, German, Italian, Portuguese, Russian, Japanese, Polish, Swedish, and Dutch. »

Le programme des ateliers de RootsTech 2018 est connu!

…et le moins qu’on puisse dire est que ca va être extrement difficile de faire un choix !

Entre « Family History 5 minute a day », « Discover your nordic ancestors with MyHeritage », « Dropbox Basics » et Find your family history in US Church Records »,  et « Behind your DNA results », les ateliers se comptent par dizaines, pour tous les niveaux de généalogie et pour tous les goûts. Il va falloir décider et faire un sérieux planning. De manière générale, l’organisation est le maître-mot de la participation à RootsTech.

Le mieux est de faire un équilibre entre sessions consacrées aux nouvelles technologies ( Les logiciels, les pratiques,les techniques…) , aux sujets généalogiques de fond en n’oubliant pas au passage les sessions plenières, la visite des stands de l’expo hall, les différentes démonstrations auxquelles on peut assister , les rencontres avec les amis de longue date et les nouvelles rencontres…et bien évidemment les recherches dans la bibliothèque généalogique la plus grande du monde !

Je vous parlerais bientôt de comment survivre à tout ca sans tomber en catalepsie à la fin du congrès !

Le programme est à consulter sur

http://www.rootstech.org/schedule