Expanded immigrations records of Ellis Island available at FamilySearch !

Salt Lake City, Utah (14 August 2018), What do over a 100 million Americans have in common? Their ancestors immigrated through Ellis Island or one of the New York Harbor immigration stations that preceded it. FamilySearch and The Statue of Liberty-Ellis Island Foundation, Inc. announced today the entire collection of Ellis Island New York Passenger Arrival Lists from 1820 to 1957 are now available online on both websites giving the opportunity to the descendants of over 100 million arrivals to discover their ancestors quicker and free of charge. (Find and share this announcement and more downloadable photos and infographics from the FamilySearch Newsroom.)

Originally preserved on microfilm, 9.3 million images of historical New York passenger records spanning 130 years were digitized and indexed in a massive effort by 165,590 online FamilySearch volunteers. The result is a free searchable online database containing 63.7 million names, including immigrants, crew, and other passengers traveling to and from the United States through the nation’s largest port of entry.

“The Foundation is delighted to make these immigration records accessible to the public for free for the first time,” said Stephen A. Briganti, President and CEO of The Statue of Liberty-Ellis Island Foundation. “This completes the circle of our decades-long collaboration with the team from FamilySearch, which began with providing the public with unprecedented access to their genealogy and sparking a world-wide phenomenon linking past and present.”

The expanded collections can be searched at the Statue of Liberty-Ellis Island Foundation’s website or at FamilySearch in three collections, representing three distinct periods of migration history.

famous-immigrants-NY-Ellis-IslandThe ship manifests list passengers, their names, age, last place of residence, who is sponsoring them in America, the port of departure, and their date of arrival in New York Harbor and sometimes other interesting information, such as how much money they carried on them, number of bags, and where on the ship they resided during its sail from overseas.

For millions of Americans, the first chapter in the story of their lives in the New World was written on tiny Ellis Island located in upper New York Bay off the coast of Manhattan Island. An estimated 40 percent of Americans are descended from those who emigrated, primarily from European countries in the period from 1892 to 1954. Millions of them passed through Ellis Island’s immigration center in route to lives in “the land of the free”.

A lesser known fact is that what we know today as “Ellis Island” didn’t exist before 1892. Ellis Island’s predecessor—Castle Garden—was actually America’s first immigration center. Today it is known as Castle Clinton National Park, a 25-acre waterfront historical park located within The Battery, one of New York City’s oldest parks and the departure point for tourists visiting the Statue of Liberty and Ellis Island.

RELATED

See Ellis Island and Castle Garden Immigration Records for more fun, quick facts and helpful resources.

Create your free FamilySearch Family Tree, and preserve and share your immigrant ancestors’ photos and stories.

###

About the Statue of Liberty-Ellis Island Foundation

The Statue of Liberty-Ellis Island Foundation is a non-profit organization founded in 1982 to raise funds for and oversee the historic restorations of the Statue of Liberty and Ellis Island, working in partnership with the National Park Service/U.S. Department of the Interior. In addition to restoring the monuments, the Foundation created museums on both islands, The American Immigrant Wall of Honor®, the American Family Immigration History Center®, and the Peopling of America Center® which transformed the museum into the Ellis Island National Museum of Immigration. Its newest project will be the new Statue of Liberty Museum. The Foundation’s endowment has funded over 200 projects at the islands.

Se souvenir du Bois du Cazier

8 août 1956.

262 victimes de 12 pays différents. L’Italie, la Belgique, la France, la Pologne, l’Angleterre même…

Tous, des mineurs venus travailler en Belgique et dont les noms s’égrenent dans les dossiers d’archives de la police des Etrangers…

A l’occasion de l’inscription du site mémoriel de la mine comme Patrimoine Européen,j’ai recontré une dame,

Lors de la catastrophe, elle a perdu son papa. et un frère. Elle a failli perdre un autre frère mais celui-ci avait un peu trop fait la fête la veille au soir et s’était fait porter malade. Celui lui a probablement sauvé la vie car il était avec son frère, au fond. Quand elle racontait leur histoire, des larmes lui venait aux yeux, même après toute ces années.

Les catastrophes minières ont impacté des familles au fil du temps. Celles du 19e siècle ont laissé des sources dans les archives de presses ou dans les discussions parlementaires. Mais les dernières catastrophes, pour l’Europe, du 20e siècle ont marqué parceque nous en possédons des images, des enregistrements sonores et nous avons pu rencontrer des témoins directs.

Mais cette possibilité de tenir l’histoire à portée de main ne doit pas nous faire oublier les noms, les dates et les histoires. Le 8 août 1956, prés de trois cent familles ont été impactées directement et des milliers ont été concernées comme blessés, sauveteurs, riverains, épouses, enfants…

Cette dame, c’est la petite fille que l’on aperçoit ici.

Pour cette dame et pour tous les autres. Pour leurs descendants à venir, nous devons nous souvenir de ces mineurs qui sont restés prisonniers de la mine et qui l’ont payé de leur vie.

 

Image may contain: one or more people, sky, crowd and outdoor

 

 

https://www.sonuma.be/archive/marcinelle-5-ans-apres

MyHeritage vous invite !

Les amis de MyHeritage se réuniront du 2 au 4 Novembre 2018 à Oslo (Norvège) pour la première et grande conférence autour des services de MyHeritage !

avis d’utilisateurs, feedback de communauté, conférences, ADN , les sujets ne vont pas manquer et les possibilités d’interagir avec les membres d’une des plus grandes entreprises de généalogie non plus !

Cela va être une occasion en or pour se rencontrer, échanger avec les responsables du site, réflechir à l’avenir et alimenter cette belle communauté d’utilisateurs à travers le monde! Des intervenants de renom comme Lisa Louise Cooke, Thomas MacEntee, Dick Eastman et Diahan Southard seront de la partie donc tout cela risque d’être fort fort intéressant !

Pour vous inscrire à la conférence, c’est ici 

L’occasion de se faire un chouette city-trip dans la capitale norvégienne tout en parlant généalogie ?

Foncez !

Image result for my heritage live

Pour combattre la chaleur !

Rien de tel que de :

 

  • Fermer les fenêtres et les rideaux tôt le matin !
  • Rester à l’intérieur et bien s’hydrater !
  • Faire de la généalogie ( Si vous ne savez pas par où commencer, voici une idée  pour la Belgique. Pour la France, voir le catalogue en ligne d’Archives et Culture ici.
  • Si vous devez sortir, n’oubliez pas que les Archives sont souvent climatisées….pour le bien-être des documents !
  • Recommencer tant que la canicule perdure !

Et vous ? Quelles sont vos plus belles découvertes généalogiques par temps chaud ?

Image result for refreshment

RootsTech : Une magnifique expérience de vie !

RootsTech c’est bien plus qu’un salon de généalogie,des cours, des conférences et des ateliers !

C’est une véritable expérience de vie !

Un endroit où se faire des contacts et qui sait ? se trouver des cousins et également des amis pour la vie qui ont la même passion que vous, qui comprennent ce dont vous parler quand vous évoquez cet ancêtre qui vous échappe ou cette collection d’archives dont vous aimeriez la numérisation !

Un lieu d’échange, de réflexion, de partages autour de belles valeurs. Un lieu pour apprendre de sujets moins maitrisés ou nouveaux. Un lieu pour se rappeler de principes élémentaires et d’éthique. Mais qu’ il est bon que ce lieu existe et rassemble, une fois l’an, la grande communauté des généalogistes !

Bien sûr, les sociétés commerciales sont là, qui présentent leurs produits mais c’est aussi le meilleur moment pour s’intéresser à leurs catalogues, à comprendre leur fonctionnement et à poser toute les questions qui vous traversent l’esprit !

C’est aussi le moment idéal pour promouvoir les entreprises européennes comme Geneanet , Famicity, Filae et Heredis !

 

 

 

 

 

 

 

 

Geneanet à RootsTech 2018 !

 

mais c’est un moment unique dans l’année, et unique au monde également de par à la fois sa spéficité et en meme temps son universalité ! (ouf ! Le dire dix fois très vite ! )

Un enrichissement de connaissances, de ma passion, de mon métier. Une meilleure connaissance de ce qui se fait dans le monde mais aussi un vrai plus personnel !

C’est une parenthèse qui fait réfléchir, grandir et avancer.

Et un petit paradis que je ne manquerais pour rien au monde !

En espérant vous voir nombreux dans cet évenement hors du commun !

Le jour du 14 juillet…

…je cherche mes ancêtres français !

Que Georges Brassens me pardonne le détournement de sa célébre chanson mais l’occasion était trop belle !

La France étant un pays frontalier,  les contacts commerciaux, politiques et historiques avec la Belgique ont toujours été nombreux. Et qui contacts dit…possibilité pour une famille de se créer avec d’un côté une ascendance « belge » et de l’autre une ascendance française !

De plus, la Belgique a été sous gouvernement français ( Aaaaaaah le fameux calendrier républicain !  ) de 1792  à 1813 et le pays organisé en départements basés sur l’hydrographie du pays ou presque ( La Dyle, Sambre et Meuse, Meuse inférieure, Les deux Nethes, les Deux Forets…) , débordant d’ailleurs sur la Hollande également. Il y eut donc beaucoup de mouvements de troupes et d’échanges à ce moment là. Des soldats blessés qui finirent par rester ou des hommes d’affaires sentant les belles opportunités que le pays offrait avec la montée en puissance de l’industrialisation. Bref,  il existe autant de raisons que possible de voir marqué « originaire de (lieu) , France » sur les actes.

La plupart des archives d’etat-civil et des paroisses ont été numérisées. Vous en trouverez la carte ici :

Mais bien entendu, comme souvent, bon nombre d’archives sur place seront extrémement intéressantes à consulter pour votre histoire de famille ! Comme les archives diplomatiques à Nantes, qui reprenent les archives des postes consulaires…aussi en Belgique ! Et bien sûr, les Archives Nationales et l’équivalent de BelgicaPress , le précieux Gallica  de la Bibliothèque Nationale !  Pour les ancêtres soldats ou actifs dans l’armée, le Service Historique de la Défense et son précieux « Mémoire des Hommes » est l’interlocuteur privilégié !

Mais la France peut compter sur des entreprises chic et choc pour promouvoir ses racines ! Il y en a deux principales, commerciales, qui permettent aux utilisateurs de faire des recherches, de les croiser avec des actes existants ou des tombes et de chercher, à travers des bases de données s’agrandissant de jour en jour (et parfois d’heures en heures) : Filae et Geneanet ( Dans un ordre alphabétique, pas de jaloux!) .

Il est ici important de se rappeler que bon nombres de « belges » ont été vivre ou travailler en France au fil des siècles et qu’il est fort probable d’ y avoir des cousins français, même si vous pensez que toute votre ascendance se situe en Belgique. Une recherche par le patronyme peut parfois vous apporter bien des surprises !

Et pour partager vos découvertes avec votre famille et vos amis et intégrer vos ancêtres dans l’histoire de votre famille, rien de tel que Famicity qui vous permet d’encoder vos petits et grands évenements et de les partager avec le monde entier ! Si c’est l’histoire de France et la connexion avec ses grands personnages qui vous intéressent, allez faire un tour sur Capedia, vous y trouverez peut-être des aieux couronnés !

Au rayon information, la Revue Française de Généalogie est évidemment incontournable et en ligne les blogs comme ceux de Gazette des Ancêtres ,  et de Chroniques d’Antan, d’ Auprès de nos racines sont non seulement informatifs mais également fort agréable à lire !

Et vous ? Vous avez des ancêtres français ? Si oui, de où ?

Ou des belges partis en France ?

Dites moi tout !

(English/ French ancestors, do tell me all about your family history and brickwalls you perhaps face!)

Image result for france vue du ciel gratuit

C’est Noël !

…dans 6 mois !

Pensez à vos commandes d’arbres généalogiques pour les fêtes dés à présent !

Offrez à vos proches un arbre généalogique et l’histoire de leur famille !

Image result for pere noel plage

Les recherches prennent du temps, pensez y !

 

 

Beautiful Ommegang!

 

Every year, Brussels celebrates the anniversary of the welcome procession of Charles V (known as Charles Quint) . Fire jugglers, acrobats, tale-tellers, dancers, flagthrowers are all in for a spectacular show on the most beautiful square of the world ( All right, confession time, my belgian ancestors helped rebuilding the square after it was bombed by french troops in 1695. Something I’m quite proud of)

This year was kind of special because Belgian national football team played Brazil and all the city was on football mode…even reenactors were watching the game on not-so-16th century smartphones in backstages. The show was even interrupted when Belgium scored against Brazil to announce the score 🙂

If you’re in Brussels that time of the year,you should definitively check it out!

Un nouveau réglement aux Archives Générales du Royaume !

… et un grand changement !

La carte de lecteur, autrefois payante devient gratuite !

Une raison de plus de fréquenter les salles de lecture des différents dépôts du Royaume où vous attendent des mines d’or de fonds d’archives !

En revanche, certains tarifs augmenteront. Un petit peu en ce qui concerne les copies, digitales ou papier, noir/blanc ou couleurs mais nettement plus importantes pour les commandes de recherche aux archives ce qui va peut-être orienter les chercheurs à l’international à ouvrir plus grand leur portefeuille ou à chercher des alternatives.

Quoi qu’il en soit, c’est un grand changement dont les effets, positifs ou négatifs sont encore difficile à évaluer alors que la nouvelle est toute fraîche.

Vous trouverez les tarifs ici :

et toutes les informations ici.

Related image

Le retour aux sources de Franck Duboscq !

La version française de « Who Do you Think You Are ? » a été diffusée hier soir sur France 2

Elle a évoqué l’histoire du grand père maternel de l’acteur Franck Duboscq et son destin de prisonnier de guerre en évoquant notamment la question des légendes de famille qui peuvent parfois, ou pas, être le fruit de l’imagination ou de la volonté de se mettre en avant d’une personne.

Dans l’émission, Franck Duboscq découvre ce qu’a été le véritable parcours de son aieul et cela ne laisse pas sans émotions !

J’ai bien évidemment adoré cette édition, avec le petit bémol pour l’heure de diffusion. Mais les petits yeux

Avez-vous regardé l’émission ? Un aieul prisonnier de guerre ? Partagez votre avis avec nous ! 

Image result for retour aux sources franck dubosc france 2

( (c) Geneanet )