Grand Concours de fêtes 2019 !

Image result for sparkling banner

 

Que le temps passe vite !

Bientôt le temps des fêtes !

Bientôt le temps de VOUS gâter !

Grâce à nos fabuleux partenaires, je peux une nouvelle fois cette année faire des heureux :

Sous le sapin, cette année pour les généalogistes sages, nous avons :

  • 1 Coffret FILAE pour vous plonger dans les bases de données liées aux archives
  • 1 abonnement d’un an Geneanet : Pour y déposer vos recherches et y trouver des nouveaux cousins à inviter pour les fêtes de l’an prochain ?
  • 1 Abonnement à la Revue Française de Généalogie  : Indispensable périodique pour vous tenir au courant de toute l’actualité généalogique !
  • 1 kit MyHeritage DNA : Pour vous lancer en généalogie génétique !
  • Des livres Archives & Culture pour votre plus grand plaisir !
  • Un Guide de la généalogie en Belgique ….si vos ancêtres sont du plat pays!
  • Un livre « Frères Ennemis, frères de lait, frères de sang : les fratries dans l’Histoire » : pour offrir à un frère!
  • 1 Logiciel HEREDIS : Pour encoder vos recherches dans un design magnifique et en tout confort !

Related image

Pour gagner ces merveilles, rien de plus simple !

  • Likez la Page Histoires de Familles
  • Partagez en mode public
  • Taguez deux personnes et le cadeau souhaité

Vous avez jusqu’au 17 décembre pour participer. Les gagnants seront tirés au sort !

Et TOUT ca pour vous !

 

Bonne chance et surtout que votre Noël soit beau!

Et cadeau Bonux : Le concours pour partir à RootsTech est prolongé également ! Tentez votre chance pour gagner un pass RootsTech (voyage et logement non compris) !

FamilySearch Unlocking Centuries of Italian Ancestry Records

SALT LAKE CITY, UTAH (15 November 2018), FamilySearch International announced free access to over  150 million Italian historical genealogical records—the largest online collection of its kind. The unprecedented initiative is the result of collaboration between FamilySearch, the Italian government, the Italian State Archives (Direzione Generale per gli Archivi or DGA), and many other archives. The free collections include over 200 years of digitized images of birth, marriage, death, and other significant family history records from all regions of Italy and many other repositories. Search the free Italy collections online at  FamilySearch.org.

Over 100 million people worldwide claim Italian roots. Today, tracing their origins to Italy is much easier. Joel Conte and his wife Victoria, both third generation Italians living in the United States, were able to extend their Italian lines back many generations using the newly accessible, free records online. “Using the Italian records and FamilySearch Family Tree hints, we were miraculously able to trace our Italian family back many generations in a short period of time,” said Conte. “It would have taken us years and decades previously to accomplish it.”

FamilySearch has been preserving historical records from Italy archives for decades. In 2011, it launched a massive collaborative effort with the National Archives of Italy (DGA) that is proving to be “La Stele di Rosetta” (Rosetta Stone) for Italian descendants like Conte all over the world seeking their family origins. This project was the seminal initiative for all Italian historical projects with far reaching impacts.

FamilySearch 4 Tips to Find Italian AncestorsThe effort has reached its initial goal to digitize all available birth, marriage, and death records from 1806 to 1945 found in the civil registrations of Italy in every state archive and make them available for free online. FamilySearch is now focusing on its second, much more challenging goal, to use online volunteers to create a searchable online database that makes every name, place, and date in each record (estimated to be over 500 million names) easily discoverable on any internet-enabled device—for free.

The Italy civil registration records are the most complete of FamilySearch’s collections. FamilySearch also has Church records in Italy dating back to the 1500s. Starting a little later, Italy‘s court (tribunali) records can be found. Civil records became available after 1806. After annexing large sections of Italy during his reign, Napoleon Bonaparte introduced civil registration and the mandatory creation of duplicate records. Copies of birth, citizenship or residency, marriage, and death documents were kept in the community, and a second set were sent to the court having jurisdiction for the area. Today, these are a gold mine for Italian family history researchers—as they continue to become accessible online.

Through agreements with Italian governments and other repositories, FamilySearch is preserving not only the civil records online, but also millions more from archives throughout Italy—essentially helping to open Italian archives to patrons all over the world, 24 hours a day, 7 days a week. The digital images are also a safety net against natural calamities and loss to human handling.

FamilySearch has an ongoing goal to process over 15 million newly digitized historical records and scanned microfilm images yearly.

« Amazingly, we will finish digitizing the civil records of all the Italian provinces in 2019, but the indexes that make the records easily searchable by name will take many more years, » said Laura Giometta, who leads the FamilySearch Italian Records program. Until the records are indexed, they can be searched as a free digital image collection online.

FamilySearch online volunteers from around the world are indexing the Italian records. « We have learned that English speakers with no prior foreign language experience can index the Italian historic records accurately without becoming fluent by learning to recognize key words through online training, » said Ornella Lepore, indexing supervisor. She said very difficult records are still handled by language experts.

Lepore says about 2,000 online volunteers are helping index the records—more than 1,000 from the US, about 530 more in Italy, and the rest from other countries.

 

Explore Italy’s rich historical records:

To help index historical Italian records, go to  FamilySearch.org/Indexing.

MyHeritage Live : Jour 2!

C’est dimanche mais tout le monde est debout et en forme : Incroyable !

Même ceux qui ont des petits yeux de la fête de la veille sont sur le pont pour proposer un super second jour de conférence !

 

 

 

 

 

 

La journée commence en force avec un atelier mené par Daniel Horowitz sur les options avançées de FamilyTree Builder , le logiciel maison de MyHeritage.. Les photos, les dates, la protection de la vie privée et le layout du logiciel n’ont bientôt aucun secret pour les participants , tout comme cette possibilité de créer un cimetiére virtuel avec les photos des tombes de vos ancêtres ou l’option de laisser une personne en particulier cachée des visiteurs de votre arbre ( Non, vous n’etes pas obligés de vous marier en secret pour utiliser l’option 😉 )

Le Dr Yanis Erlich de l’équipe scientifique de MyHeritage fait un compte-rendu complet de l’utilisation des données génétiques dans le cadre d’un Big Tree, en s’attardant sur les migrations ( Les femmes ont migré beaucoup plus que ces messieurs, l’aurait on cru? 🙂 mais les mariages se faisaient dans un rayon géographique relativement restreint ce qui mène à l’endogamie) et leur impact sur notre gênome.

C’est super intéressant ! De plus, Yanis est un de mes grands héros en génétique donc je suis doublement ravie de l’entendre nous enseigner ses fascinantes découvertes.

Ensuite, la Dr Daphna Weissglas plonge dans les « matches » tout en soulignant le rôle essentiel des femmes (à nouveau, ha!) dans la détermination des relations génétiques entre individus et nous laisse entrevoir la manière dont MyHeritage présente les liens dans leur base de données!

 

 

 

 

 

 

Pendant la pause, les stands ne désenplissent pas, les visiteurs bombardent le super staff de support de questions ou d’achat de kits de généalogie génétique mais également les autres stands dont les organisations locales de généalogie.

L’aprés-midi commence avec une belle présentation de Geoff Rasmussen sur ses outils préférés de MyHeritage et une présentation de ses plus de 600 webinars disponible ici et qui permettent de travailler tant sur les sujets de fond que sur des questions de méthodologies. Encore une présentation sur la possiblité d’effectuer des recherches quand une partie de la famille vous est inconnue et la session de cloture autour du futur de la généalogie génétique.

Les conférences ont fait le plein!

Il est déjà le temps de quitter cette superbe première édition avec des idées plein la tête et des chouettes émotions !

Merci MyHeritage de m’avoir conviée à participer à ce super week end de réflexion autour de notre passion commune. Merci Oslo pour votre accueuil superbe et toujours aussi amical. Dick Eastman et Vidar øverlie (généalogiste norvégien) sont bien d’accord avec moi!

J’espère que cet évènement sera le premier d’une longue série!

 

Challenge A-Z 2018 : Une autre date à mettre à l’agenda!

THE Genealogy Show !!

Ca se passera à Birmingham, au NEC ( C’est là où ce sont déroulés les dernières éditions de Who Do You Think You Are? Live! ) les 7 et 8 Juin 2019 avec au programme : un salon « traditionnel », des keynotes par des invités prestigieux comme Judy Russell  et Lisa Louise Cooke ! Vous m’entendez déjà sauter de joie?

Ce ne sera pas WDYTYA?Live mais ce sera néanmoins un salon génial ! Vous allez voir !

Résolument ouvert sur le monde, et sur l’Europe, ce salon verra des conférences sur la généalogie génétique ( Blaine T. Bettinger ) , l’identification de photos (Valerie Elkins) ,  la vraie vie d’un chasseur d’ancêtre ( Kirsty Gray interviewée par DearMyrtle, je crois qu’il faut voir ca au moins une fois dans sa vie!) , les registres des workhouses ( Sylvia Valentine) , l’écriture de fiction ‘crime » généalogique (Nathan Dylan Goodwin) , les recherches en France ( Sophie Boudarel 😉 ) et celles aux Pays-Bas ( John Boeren et Yvette Hoitink) et tellement d’autres ami(e)s qu’il est difficile de tous les citer ici, mais vous le voyez, le programme est plus qu’alléchant !

Image result for THEgenshow

Et comme d’habitude, des exposants, des rencontres, des possibilités de faire avancer ses recherches un cran plus loin surtout si, comme moi, vous avez des racines britanniques !

Que la langue ne vous fasse pas peur, il y a toujours des polyglottes prêts à vous aider et même avec un anglais de cuisine, on se débrouille !

Ne pensez pas non plus qu’il n’y a rien pour votre généalogie à ce salon. Vous trouverez souvent un cousin immigré aux USA  ou de quoi faire pour creuser vos racines ibériques. Et comme ce genre de salon ne ressemble en rien aux salons que l’on connait en général en France et en Belgique, c’est toujours une expérience à vivre et un chouette city-trip autour de notre passion !

C’est un beau challenge relevé par une équipe européenne permettant à tous de venir faire avancer nos recherches et d’échanger sur celles-ci ! Et comme c’est la première fois et que l’équipe part juste d’une idée délirante et géniale ( comme c’est souvent le cas en généalogie 😉 ) , il est d’autant plus important de leur donner leur chance !

Pour ma part, je serais ravie de vous faire parvenir news, articles et reportages en direct afin de vous faire vivre ce grand moment et vous aider à retrouver vos ancêtres au Royaume-Uni!

Image result for nec

 

 

Et en « B » alternatif : une petite question : Dans votre généalogie ou vos recherches, avez vous déjà rencontré des baptêmes avec un seul parrain ou une seule marraine ? ou des « loco » ( représentants les parrains et marraines) et si oui, de quel type de baptême s’agissait-il et à quelle période ? N’hésitez pas à répondre en commentaire, cela m’intéresse, merci !

 

Roads to RootsTech : Episode II

 

In « Roads to RootsTech » Episode 2, Tara tells us of the organisation of such a massive event! Here’s I’ve got to say something because Tara deserves a massive shout out ( The whole RootsTech team does in fact!) for the massive work that she does and yes, she reads everything everywhere, so if you read this here Tara 😉 :

Well done!!!!

Challenge A-Z 2018 : C’est parti!

Cette année encore, je vais devoir jouer serrer pour le #challengeAZ , l’été est passé comme un éclair avec des nouveaux projets de recherche en cascade, ce qui est super comprenons-nous bien,et je ne m’en plains pas, que du contraire !

Mais cela oblige à des aménagements et des concessions. Alors cette année encore, pas d’articles de fond, pas de présentation in extenso de tel ancêtre ou de telle branche ( Et ce n’est pas l’envie qui me manque surtout avec mes découvertes perso récentes, là aussi que du contraire !) mais un mot-clé, une image, une définition !

La première lettre de de ce Challenge, c’est le A. A comme Aventure ! Celle qui m’attend à Oslo en cette fin de semaine pour la réunion des amis de MyHeritage !

Mais l’aventure, ca commence dans vos papiers de famille, aux archives, dans les cimetières ou dans tout autre lieu relié à vous par votre histoire de famille ( Une maison, un magasin, une entreprise…)

Je vous souhaite de belles aventures !

 

ps : Mes organisatrices chéries, je ne sais plus si j’ai rempli le tableau. Je le fais asap, promis!

 

Des ancêtres au Royaume-Uni ?

Oui,oui…vous !

Vous qui avez des ancêtres en Angleterre, en Irlande ou en Ecosse !

Voire dans les iles de la Manche, qui sait ?

Findmypast vous propose l’accès à tous les recensements,les registres militaires, les registres d’apprentissages, les index d’etat-civil (et dans certains cas les actes) et paroissiaux (de différentes églises) , du Commonwealth et d’une collection complète d’archives indispensables

Pour accèder à ces données qui vous permettront peut-être d’enfin faire une avancée décisive dans vos recherches généalogiques,

c’est ici !

Vous bénéficierez en bonus de 30% avec le code BTS30 (valable jusqu’au 23 septembre 2018 🙂 )

Profitez-en maintenant et faites connaissance avec vos ancêtres du Royaume-Uni!

Findmypast - New record releases

Une rencontre avec Lisa Louise Cooke !

Oui,je sais , j’ai une chance dingue ! Lors du dernier RootsTech, j’ai eu le plaisir de rencontrer Lisa Louise Cooke  

et de discuter un peu avec elle dans les couloirs de RootsTech !

Lisa Louise, c’est une approche digitale et éducative de la généalogie, un développement de leçons et de séminaires pour avancer dans ses projets de recherche. Aider les autres lui tient vraiment au coeur et ca se ressent !

  • Elle est super sympa ! ( Ca ne gâte rien !)
  • Son approche généalogique est vraiment très intéressante et inspirante
  • Les supports qu’elle propose sont vraiment agréable à utiliser et consulter
  • Une communication constante via sa newsletter et ses reseaux

Rien à redire, je suis fan fan fan!

Une généalogie ancrée dans le 21e siècle avec le sourire et du peps!

Franchement, ca donne de l’énergié pour une année entière 🙂

Image result for lisa louise cooke

Vous pourrez rencontrer Lisa Louise et son équipe de choc ( Diahan!) lors de la conférence MyHeritage à Oslo du 2 au 4 Novembre 2018 !

 

 

Se souvenir du Bois du Cazier

8 août 1956.

262 victimes de 12 pays différents. L’Italie, la Belgique, la France, la Pologne, l’Angleterre même…

Tous, des mineurs venus travailler en Belgique et dont les noms s’égrenent dans les dossiers d’archives de la police des Etrangers…

A l’occasion de l’inscription du site mémoriel de la mine comme Patrimoine Européen,j’ai recontré une dame,

Lors de la catastrophe, elle a perdu son papa. et un frère. Elle a failli perdre un autre frère mais celui-ci avait un peu trop fait la fête la veille au soir et s’était fait porter malade. Celui lui a probablement sauvé la vie car il était avec son frère, au fond. Quand elle racontait leur histoire, des larmes lui venait aux yeux, même après toute ces années.

Les catastrophes minières ont impacté des familles au fil du temps. Celles du 19e siècle ont laissé des sources dans les archives de presses ou dans les discussions parlementaires. Mais les dernières catastrophes, pour l’Europe, du 20e siècle ont marqué parceque nous en possédons des images, des enregistrements sonores et nous avons pu rencontrer des témoins directs.

Mais cette possibilité de tenir l’histoire à portée de main ne doit pas nous faire oublier les noms, les dates et les histoires. Le 8 août 1956, prés de trois cent familles ont été impactées directement et des milliers ont été concernées comme blessés, sauveteurs, riverains, épouses, enfants…

Cette dame, c’est la petite fille que l’on aperçoit ici.

Pour cette dame et pour tous les autres. Pour leurs descendants à venir, nous devons nous souvenir de ces mineurs qui sont restés prisonniers de la mine et qui l’ont payé de leur vie.

 

Image may contain: one or more people, sky, crowd and outdoor

 

 

https://www.sonuma.be/archive/marcinelle-5-ans-apres

MyHeritage vous invite !

Les amis de MyHeritage se réuniront du 2 au 4 Novembre 2018 à Oslo (Norvège) pour la première et grande conférence autour des services de MyHeritage !

avis d’utilisateurs, feedback de communauté, conférences, ADN , les sujets ne vont pas manquer et les possibilités d’interagir avec les membres d’une des plus grandes entreprises de généalogie non plus !

Cela va être une occasion en or pour se rencontrer, échanger avec les responsables du site, réflechir à l’avenir et alimenter cette belle communauté d’utilisateurs à travers le monde! Des intervenants de renom comme Lisa Louise Cooke, Thomas MacEntee, Dick Eastman et Diahan Southard seront de la partie donc tout cela risque d’être fort fort intéressant !

Pour vous inscrire à la conférence, c’est ici 

L’occasion de se faire un chouette city-trip dans la capitale norvégienne tout en parlant généalogie ?

Foncez !

Image result for my heritage live