Le Havre 2017… c’est fini !

Et voilà ! Même les choses les plus amusantes ont une fin et le congrès du Havre a refermé ses portes hier aprés-midi, laissant les participants rentrer dans leurs foyers et retourner à leurs activités de recherches ou de développement. Que faut-il retenir de ce congrès à part la météo capricieuse ? Un intérêt toujours présent des français pour leurs racines , des nouveautés et avançées dans de nombreuses compagnies et sociétés et des conférences qui ont fait le plein alors que les allées voyaient une foule restreinte, mais intéressée, flaner dans les stands et ce constat déjà fait depuis longtemps :

La généalogie doit résolument s’ancrer dans le 21e siècle et l’ére digitale, au risque de s’éloigner du public cible qui grandit avec les nouvelles technologies et qui viendra à la généalogie par celles-ci.

Merci aux organisateurs, à la Fédération Française de Généalogie et à tous les bénévoles qui ont tout donné pour leur congrès.

Le prochain congrès aura lieu à Ajaccio en Octobre 2019…. sous le soleil probablement !

 

 

Heredis 2018 est sorti !

Les logiciels, c’est comme le vin : à chaque année son nouveau cru! Et le moins qu’on puisse dire,c’est que l’édition annuelle d’Heredis pour PC et MAC promet !

En voici les grandes nouveautés :

La Famille XXL : un nouvel arbre à imprimer qui réunit toute la famille : cousins, petits-cousins, arrières petits-cousins, oncles et tantes,petites-nièces ou neveux, grands oncles et tantes, arrières grands-parents… etc.

La saisie de Fiches matricules : une grille de saisie adaptée aux fiches matricules à l’occasion du centenaire de la guerre 14-18.

La progression de votre généalogie : un widget pour afficher vos performances de travail.

Les origines de vos ancêtres représentées dans des graphiques avec répartition par pays, régions et départements !

Le widget différence d’âge : un widget pour afficher les différences d’âge entre conjoints ou entre frères et sœurs.

La nouvelle gestion des sources : Heredis introduit la notion de qualité de la source (directe, indirecte, négative) ce qui veut dire que vous allez pouvoir qualifier vos sources. Vous avez accès au mode complet qui permet de gérer 3 niveaux dans les sources (dépôts d’archives, sources et citations de sources).

L’export du diaporama : vous visionnez vos photos sur une TV ou un site web. Vous n’avez plus besoin du logiciel pour partager votre travail

Améliorations : rubriques personnelles enrichies, sources individuelles, impression des dictionnaire Mac, lancer une recherche internet multisites, recherche intelligente complétée, outils de nettoyage du dictionnaire des sources, ajout des résumés de la source et de la citation, nouvelle nomenclature des régions…

Je suis assez attirée par le widget « performance » et l’ajout des résumés de la source. Cela promet de belles heures de plaisir à l’utilisation

bandeau2018.png

 

 

 

 

En route pour RootsTech 2018!

J’ai eu le grand honneur d’être invitée à participer à l’édition 2018 de RootsTech  comme ambassadrice au côté de collégues généalogistes!

Alors, RootsTech, c’est quatre jours au service de la généalogie : des conférences, des ateliers, des séminaires, des réunions, des réflexions, des rencontres et des découvertes dans le monde généalogique mais Roots Tech c »est tellement plus que ca : C’est une aventure humaine extraordinaire au coeur d’une passion commune : celle de découvrir l’histoire de nos ancêtres et de les transmettre! J’ai déjà hâte d’y être!

Vous trouverez sur ce blog des articles réguliers jusqu’à et pendant ( et après ! ) l’évènement ainsi qu’une chouette surprise ! A très vite !

Plus que 7 jours…

….pour bénéficier de la location des microfilms organisée par FamilySearch.

Après cela, il vous faudra compter sur les archives scannées et la patience de voir les microfilms désirés scannés. Il existera encore la possibilité de demander à ce que l’archive désirée obtienne une bonne place sur la liste prioritaire des travaux à scanner, mais il faudra s’armer de beaucoup de…

patience ! 🙂

 

 

Jour Première – 16 Juillet 2017

L’émission « Jour Première » m’a très gentillement invitée à venir présenter le « Guide de la généalogie en Belgique » il y a quelques jours.

A la demande générale, voici le lien qui vous permettra de revoir l’émission !

https://www.rtbf.be/auvio/detail_petit-guide-de-la-genealogie-en-belgique?id=2244552&utm_source=media&utm_campaign=social_share&utm_medium=fb_share

Merci à Africa et toute son équipe ! C’était un super chouette échange !

Big news concerning FamilySearch microfilms ordering!

( C’était dans l’air, le service international de location de microfilms cessera en septembre 2017. Les dernieres commandes sont à faire avant le 31 aout 2017).

« FamilySearch Digital Records Access Replacing Microfilm

SALT LAKE CITY, UT (26 June 2017)—FamilySearch, a world genealogy leader and nonprofit, announced today its plans to discontinue its 80-year-old microfilm distribution service. The transition is the result of significant progress made in FamilySearch’s microfilm digitization efforts and the obsolescence of microfilm technology. The last day for ordering microfilm will be August 31, 2017. Online access to digital images of the world’s historic records allows FamilySearch to service more people around the globe, faster and more efficiently. See Finding Digital Images of Records on FamilySearch.org and Frequently Asked Questions for additional information. Find and share this announcement online in the FamilySearch Newsroom.

A global leader in historic records preservation and access, FamilySearch and its predecessors began using microfilm in 1938, amassing billions of the world’s genealogical records in its collections from over 200 countries. Why the shift from microfilm to digital? Diane Loosle, Director of the Patron Services Division said, « Preserving historic records is only one half of the equation. Making them easily accessible to family historians and researchers worldwide when they need them is the other crucial component. »

Loosle noted that FamilySearch will continue to preserve the master copies of its original microfilms in its Granite Mountain Records Vault as added backup to the digital copies online.

As the Internet has become more accessible to people worldwide over the past two decades, FamilySearch made the decision to convert its preservation and access strategy to digital. No small task for an organization with 2.4 million rolls of microfilm in inventory and a distribution network of over 5,000 family history centers and affiliate libraries worldwide.

It began the transition to digital preservation years ago. It not only focused on converting its massive microfilm collection, but also in replacing its microfilm cameras in the field. All microfilm cameras have been replaced with over 300 specialized digital cameras that significantly decrease the time required to make historic records images accessible online.

FamilySearch has now digitally reproduced the bulk of its microfilm collection—over 1.5 billion images so far—including the most requested collections based on microfilm loan records worldwide. The remaining microfilms should be digitized by the end of 2020, and all new records from its ongoing global efforts are already using digital camera equipment.

Digital image collections can be accessed today in three places at FamilySearch.org. Using the Search feature, you can find them in Records (check out the Browse all published collections link), Books, and the Catalog. For additional help, see Finding Digital Images of Records on FamilySearch.org.

Transitioning from microfilm to digital creates a fun opportunity for FamilySearch’s family history center network. Centers will focus on simplified, one-on-one experiences for patrons, and continue to provide access to relevant technology, popular premium subscription services, and restricted digital record collections not available to patrons from home.

Centers and affiliate libraries will coordinate with local leaders and administrators to manage their current microfilm collections on loan from FamilySearch, and determine when to return films that are already published online.  »

 

 

Du nouveau pour les conditions de confidentialité de Geneanet !

Je reprends le communiqué in extenso ici : « C’est une petite nouveauté qui devrait apporter beaucoup de solutions aux problèmes liés à la confidentialité des données sur GeneaNet. Les personnes qui figuraient dans des arbres sans dates de naissance, mariage ou décès étaient jusqu’alors soit oubliées par le masquage des contemporains, soit masquées alors qu’elles étaient décédées depuis des siècles, d’où un casse-tête pour l’utilisateur : que choisir ?

Récapitulons la situation telle qu’elle existe depuis la création des arbres en ligne et des options d’affichage/masquage des données. Jusqu’à présent, les généalogistes qui choisissaient de masquer les contemporains avaient deux possibilités pour les individus saisis sans dates de naissance, mariage ou décès :

– Faire apparaître les individus sans dates, avec l’inconvénient que des contemporains apparaissent.
– Masquer les individus sans dates avec l’inconvénient de voir des “xx” apparaître partout dans l’arbre.

 

Désormais, si vous avez choisi le mode “privé”, notre système va déterminer automatiquement s’il y a lieu de masquer les individus sans date, ou non.
Pour ce faire, un calcul est effectué en fonction des dates renseignées sur les ascendants, les descendants ou les conjoints. Ce calcul prend en compte une moyenne de 30 ans d’écart par génération.

Bien évidemment, il ne sera pas parfait, car il peut y avoir des naissances avec très peu d’écart d’âge (une mère de 17 ans par exemple) ou avec un écart important (un père de 60 ans), mais il devrait être suffisant pour éviter les publications d’individus bien vivants tout en laissant apparaître la plupart de vos ancêtres non masqués par des “xx” désagréables.

Ce traitement sera effectué de façon automatique, vous n’avez donc rien à modifier. Les modifications seront mises en place dans les jours qui viennent (et instantanément si vous mettez à jour votre arbre), nous vous remercions de votre patience.

Un grand merci à Daniel de Rauglaudre, auteur de GeneWeb (le module de l’arbre en ligne) pour la conception de cet outil ! »

Voilà qui va satisfaire bien des utilisateurs du site généalogique français !

Doudou 2017 ( Et Challenge AZ 2017 pour le I ;) )

Incroyable ! Incroyable ? en généalogie ? vraiment?  …. venez voir ! Surtout si vous avez des ancêtres à Mons et vivez loin d’ici !

Grâce à Visit Mons et à des amis très chers, j’ai été aujourd’hui la témoin un peu privilégiée d’un rituel vieux de plusieurs centaines d’années, la procession de Sainte Waudru date de 1349, la montée du car d’or et  le combat du Lumeçon transformation du « Jeu de Saint Georges » datant de 1380 , tout ceci se déroulant lors de la traditionnelle Ducasse de Mons. La Ducasse de Mons se déroule chaque année le week-end après la Pentecôte et se déroule en plusieurs étapes.  La procession date de la montée du car d’or qui doit,sous peine de malheurs sur la ville, monter la rampe de la Collégiale Sainte Waudru d’une traite, aidée en cela par des centaines ( des milliers ? ) d’habitants motivés à chasser le mauvais sort ! C’est d’ailleurs une histoire de famille ( Et ca,j’aime !) , les personnes en charge du frein de la chasse le font depuis au moins 1850 d’aprés une information reçue du conservateur même de la collégiale qui m’a très gentillement reçu le dimanche même de la ducasse pour me fournir PLEIN d’infos ( et je l’en remercie, c’est très gai d’avoir ces explications d’un passionné de sa ville! ) et que Saint Georges avait été incarné auparavant par le papa, l’oncle et le cousin du Saint Georges actuel : Une histoire de familles en sorte !

Le combat du Lumeçon lui, voit s’opposer Saint Georges et le dragon et suit un rituel extremement scénarisé et complet. En résumé, les hallebardiers, les pompiers et les gendarmes encadrent et protège l’évenement et Saint Georges,symbole du bien habillé en jaune (pour le soleil) et en bleu (pour le ciel) . Saint Georges est également accompagné des Chins Chins qui le protège avec un Chin Chin spécial, le Chin Chin protecteur.

les hommes blancs et les hommes de feuilles portent le dragon, qui symbolise le mal mais que les montois affectionnent tout de même au point de le porter en pendentifs, boucle d’oreilles et t-shirts partout,partout,partout !

Pour compléter le tableau,il me faut parler des diables que combattent les Chins Chins et des nouvelles arrivées ( Les rituels anciens très souvent réservés aux hommes ont donné une place aux femmes et ca, c’est chouette ! ) Cybèle et Poliade qui,respectivement, symbolisent l’ancienne et la nouvelle cité ! Ouf’ je crois que je n’ai oublié personne ! ( Ami montois, je ne suis qu’une chambourlette , donc si j’ai oublié un personnage, faites moi signe et je l’ajouterais ! )

Ces moments uniques et incroyables à voir au moins une fois. Je ne doute pas que vous serez conquis par la ville et ses habitants ! Tele MB ,la télévision locale vous permet d’ailleurs de revoir les phases importantes de cette journée ici.

( 18.000 personnes qui en soutiennent quelques centaines d’autres , vous voyez ca tous les jours vous? ) Image may contain: one or more people, crowd and outdoor

La petite « Chambourlette » que je suis ( Une Chambourlette, c’est un invité à la Ducasse non originaire de la ville, bien que j’aie des ancêtres collatéraux dans la région ) a été curieuse, enthousiasmée et charmée par cette tradition, classée au Patrimoine Immatériel de l’UNESCO ! Je vous invite donc à découvrir ce bel événement attendu l’année durant par les montois(e)s , surtout si vous avez des ancêtres originaires de la région ! Ca serait une magnifique façon de faire connaissance ^^

Ces liens se sont agrandis au départ d’une recherche incroyable qui m’a menée, avec deux complices des deux cotés de la Manche et dont vous entendrez bientôt parler à nouveau !

Ce fut également le moyen de se rendre compte que malgré toutes les sueurs que certaines recherches peuvent nous donner et tout le temps passé sur des archives qui parfois, ne nous donnent pas toutes les réponses qu’on aimerait y trouver, cela en vaut la peine et cela créée des moments uniques et…

incroyables comme la Ducasse de Mons !

http://www.visitMons.be

http://www.visitmons.be/decouvrir/le-doudou/le-doudou

 

Challenge AZ 2017 : F comme…

Folie ! Il faut ce petit grain de folie un peu pour se lancer dans cette grande aventure qu’est la généalogie. Pour passer des heures sur des vieux papiers, des kilomètres dans les cimetières.

Mais au dela du clin d’oeil, il est intéressant de se pencher sur les sources liées à l’histoire mentale et de prendre en considération les patients qui après tout, ont aussi eu des familles, ont parfois eu charge de familles et qui ont également été au coeur d’archives : Liste de patients ou archives de fonctionnement d’institution comme la colonie des mendiants de Merksplas, conservé aux Archives Générales du Royaume.  

et dans laquelle ont séjourné des personnes atteintes de maladies mentales et qu’on assimilait aux marginaux comme par exemple les 3000 personnes internées et venanrt du Nord de la France ( Voir ici )

La colonie de Merksplas (anciennement Merxplas)

 

 

 

 

challenge a-z 2017 : E comme

Education !

Il n’est jamais trop tard pour s’instruire ou pour suivre des cours ou des conférences sur 1001  sujets !

Que ce soit le DU à Nîmes en présentiel ou à distance, les differents mooks qui peuplent la toile ou les conférences mises sous Youtube  comme par exemple la chaine de Lisa Louise Cooke!

Il est possible de s’instruire à tous niveaux, pour tous les ages et à propos de tous les sujets. Bien sûr, les cours et conférences sur de nombreux sujets généalogiques sont bien souvent en anglais et cela peut être un obstacle pour les non-anglophones mais on en trouve également en français et cela peut également etre l’occasion de prendre…un cours de langue.

J’aime à suivre un à deux cours par an,même si plus souvent un que deux ces derniers temps 😉

Lancez vous et revenez me dire à quel cours vous vous etes inscrits et si cela vous a plu !

Education, A Good Idea, An Array Of, School