DNA Quest s’ouvre au monde !

Souvenez-vous, en février dernier MyHeritage lançait son projet Pro Bono, DNA Quest, pour permettre aux personnes adoptées qui le désirent mais qui n’en ont pas forcément les moyens, de partir à la découverte de leur héritage biologique via la possibilité de souscrire à un test adn, et ce grâcieusement.

10.000 kits sur les 15.000 initialement réservés pour ce projet ont ainsi été commandés, ce qui constitue un engouement sans précédent.

Fort de ce succès, MyHeritage ouvre cette possibilité au monde entier. Ce qui signifie que vous pouvez, si vous etes adoptés et prêts pour cette aventure émotionnelle, commander le kit dés aujourd’hui sur

http://www.dnaquest.org

Deux soeurs séparées se retrouvent !

Tonny en Australie et Janny aux Pays-Bas ne savaient pas qu’elles avaient un papa en commun. C’est un hasard extraordinaire et l’aide de la généalogique génétique (et de MyHeritageDNA ) qui a fait qu’elles se sont retrouvées et qu’elles ont fait de la place dans le coeur de chacune pour l’autre.

Une histoire extraordinaire que je vous propose de voir ici :

La ville lumière à l’heure de la généalogie !

Le salon de Paris vient de fermer ses portes et il faut bien dire que c’est à nouveau une grande réussite !

Les grandes compagnies (qui ont beaucoup de succès) comme les petites associations étaient à nouveau réunies à la mairie du 15e arrondissement pour partager autour de notre passion commune : la généalogie.

FamilySearch, Généalogie en Correze, Génécole, Les marmottes de Savoie, L’Auvergne, la Mayenne, la Charente… Beaucoup trop pour tous les nommer mais comme le chantait Aznavour… « ils sont venus, ils sont tous là ». Tous ? en fait non, parceque la , mairie manque de place  pour accueillir tous les exposants intéressés, et ils sont de plus en plus nombreux. Espérons que tous puissent nous rejoindre un jour !

Geneanet, Filae, FamilySearcg voient des files entière devant leurs stands. Mémoire des Hommes informe sur le passé d’un ancêtre soldat , les associations locales voient arriver des personnes se découvrant des ancêtres du cru ! (Mince, toujours pas pu venir parler de mes limousins  ni de parler aux bordelais de l’ascendance française de Natalia Lafourcade, une des invitées de RootsTech ! ) .

Une matinée était reservée aux scolaires. Mention spéciale pour les acteurs d’un jour en uniforme qui ont fascinés les petits. Le salon, ouvert à tous dés le jeudi après-midi vit des conférences, des discussions,  des contacts de clientèles, des échanges entre pros ( dont un très intéressant avec ma consoeur Laurence Abenzur-Hazan )

Les allées sont pleines. Les gens intéressés. On s’échange coordonnées,tuyaux, gedcoms. On se découvre des cousinages. Et on repart plein d’énergie et heureux comme après avoir revu une grande famille !

Bravo à Archives Et Culture pour cette belle organisation.

A très vite pour d’autres belles aventures !

 

 

 

 

 

 

 

 

Et comme un bonheur ne vient jamais seul, la fête continue pour le Guide de la Généalogie en Belgique au salon du livre !

Rendre leur mémoire aux parisiens ( et aux autres ! ) Filae fait fort !

En ce premier jour de salon de la Mairie du 15e arrondissement de Paris, Filae fait fort !

C’est un fait connu de tous les chercheurs intéressés par l’histoire de Paris et son etat-civil, une partie de celui-ci disparu en fumée lors de la Commune en 1871, anéantissant ainsi les deux exemplaires d’etat-civil et de registres paroissiaux antérieurs à 1860….et bloquant ainsi les recherches de beaucoup !

Ces soucis avaient été en partie comblés par l’élaboration d’un fichier parallèlle, monté par l’étude généalgoique Andriveau et consistant en un précieux recensement de l’etat-civil et paroissial parisien (large)  par une équipe de scribes aussi motivés que débrouillards. Le fonds avait beau être connu de la communauté généalogique, son’accès à ces fiches restait difficile pour le chercheur lambda qui ne pouvait bénéficier de « percée » dans sa recherche que le fonds n’aurait pas manqué de fournir. Ce chercheur peut aujourd’hui faire une « happy dance » !

Non seulement, les fiches des mariages (1613-1805) de la célèbre collection Andriveau est mise en ligne et est d’ores et déjà disponible à l’adresse  http://www.filae.com/andriveau-mariages 

mais le site généalogique bien connu met également à disposition de ses heureux abonnés un guide pour soutenir la recherche et aider aux mieux les généalogistes dans leur connaissance des anciennes paroisses de Paris et alentours.

http://www.filae.com/ressources/les-anciennes-paroisses-de-paris-et-aux-alentours/

avec, cerise sur le gateau de la capitale, une carte librement réutilisable

https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1g3jSBkF5vmSXLH4rUMOc8MAzq53TcVxR&usp=sharing

Et pour célébrer ce moment historique dans l’histoire des recherches généalogiques, rien de tel qu’une petite vidéo pour vous présenter le Fonds Andriveau et les possibilités de recherche sur Filae !

C’est pas super chouette, ca ? 🙂

 

 

 

 

Corriger et enrichir l’indexation sur Filae !

Voilà qui va être utile à tous les généalogistes qui aimeraient pouvoir corriger et améliorer des données qui ont peut-être, par erreur et l’erreur est humaine nous le savons tous, été enregistrées sur le site.

Ceci, bien sûr, permettra à Filae d’optimiser sa base de données MAIS surtout les utilisateurs auront encore plus de chance de retrouver leurs (bons) ancêtres et de progresser dans leurs recherches !

En pratique ?

 »

  • Vous constatez une erreur
  • Vous corrigez
  • Filae valide la correction
  • La correction est faite ! »

Il vous sera aussi possible d’agrémenter les données en rajoutant des données vérifiées en votre possession.

En fait, cette fonctionnalité existe déjà, par exemple, sur FamilySearch et est souvent utilisée pour corriger dates, noms de familles, un lieu mal lu etc.

http://www.filae.com/ressources/corriger-enrichir-une-indexation/?utm_source=Filae&utm_medium=news&utm_campaign=428

Comme on dit aux USA….Isn’t that SO great ? 😉

Plus d’infos ici :

Image result for filae

MyHeritage launches DNA Quest….and it’s the best thing!

« MyHeritage is excited to announce a new pro bono initiative — DNA Quest — to help adoptees and their birth families reunite through DNA testing.
As part of DNA Quest, we are giving out 15,000 MyHeritage DNA kits — worth more than one million dollars — for free, with free shipping, to eligible participants.
MyHeritage has set up an advisory board of top experts in the fields of genetic genealogy and adoption to guide and support this initiative on a voluntary basis. The advisory board includes: CeCe Moore, founder of The DNA Detectives; Blaine Bettinger, The Genetic Genealogist; Richard Weiss of DNA Adoption; Richard Hill, DNA Testing Adviser; Katharine Tanya, founder of Adopted.com; Brianne Kirkpatrick, founder of Watershed DNA; Pamela Slaton, investigative genealogist; Leah Larkin, The DNA Geek; and Susan Friel-Williams, Vice President, American Adoption Congress.
Participation is open to adoptees seeking to find their biological family members, or anyone looking for a family member who was placed for adoption. Preference will be given to people who are not able to afford genetic testing, and to those who apply first. The first phase of the initiative is open to U.S. residents, involving adoptions that took place in the U.S. Additional phases may be considered in the future based on the success of the first phase, which begins now. Future phases may include other countries as well as additional circumstances, such as children of sperm donors and non-paternity events.

Adoptees and family members searching for their biological relatives can apply for a free MyHeritage DNA kit at DNAQuest.org through April 30, 2018. Participants will be selected, and their free DNA kits will be shipped to them by the end of May 2018. Results are expected as early as July 2018. The DNA Quest website includes additional information about the initiative, and a detailed section with answers to frequently asked questions.

Those who have already taken a DNA test with another company are invited to upload their DNA data to MyHeritage for free and participate in this initiative as well. »

Une impressionnante file !

Une nouvelle journée passionnante à la Bibliothèque, un passage pour l’enregistrement à RootsTech ( Si vous avez vu les images, une estimation de 30.000 personnes qui s’inscrivent dans un ordre et un calme impressionnant, avec bonne humeur, en papotant généalogie, ADN, Ancêtres…

Il y a des jeunes, des vieux, des personnes avec un rollators, des bébés qui courent partout, des gens de tout age et de (presque) toute origines. Le tout aligné dans un serpentin qui fait bien un ou deux km de long. A l’heure la plus bouillonnante, les participants devaient attendre deux heures pour être enregistrés !  La généalogie suscite un engouement sans pareil aux USA et nous sommes nombreux à espérer que cette vague « fasse des petits » en Europe

Le staff de RootsTech toujours aussi professionnel et sympathique est là,  qui orchestre tout ce petit monde sans sourciller, aiguillant les uns et les autres, donnant des renseignements, des conseils, s’occupant des personnes qui ne savent tenir debout si longtemps dans une file et les orientant vers la file des moins valides. Aucune bousculade, aucune rouspétance et une discipline bon enfant qui fait plaisir à voir !

C’est un vrai modèle d’organisation que ce salon qui va rassembler des milliers de personnes

Vient le soir et le diner Media. Réel moment clé du salon,c’est l’occasion pour les organisateurs réunis autour de Steve Rockwood, le CEO de FamilySearch et des responsables du show Relative Race, une émission qui met des équipes sur la piste de leurs ancêtres avec des énigmes et surtout plein d’émotions à la clé !

Moment aussi pour tester l’app RootsTech et l’option de l’app FamilySearch qui permet de voir à tout moment qui est cousin avec vous et présent au salon !

Un agréable moment avant de prendre des forces pour un début de RootsTech en fanfare !

Image result for roots tech

 

Et vive la bibliothèque!

C’est mon deuxième jour à Salt Lake mais mon premier vrai jour, vu mon arrivée hier dans l’après-midi et l’ajustement à l’heure locale.

Le temps d’un petit déjeuner bien mérité et j’arrive à la bibliothèque de généalogie de l’Eglise des Saints des Derniers Jours : LE lieu dont rêvent tous les généalogistes. C’est vrai qu’elle est impressionnante cette bibliothèque avec ses différents étages (un pour les recherches internationales, un pour les recherches britanniques et Commonwealth, un pour les microfilms américains, un autre pour la bibliothèque américaine…) sans oublier son centre de découverte d’histoires des familles au rez-de-chaussée qui vous permet de vous connecter avec une tablette, prétée pour l’occasion à différents postes éclairant votre histoire de famille sous un autre angle.

C’est une expérience inaugurée l’an passée pour RootsTech 2017 et super chouette à faire !

Aux étages, des dizaines d’ordinateurs et tout autant de bénévoles qui s’activent pour orienter ou aider les personnes qui en ont besoin et les nombreux visiteurs d’un jour qui viennent par curiosité, voir ce que les membres de l’Eglise ont comme informations sur leurs ancêtres. L’endroit a beau être super impressionnant car totalement dédié à la généalogie, toutes les références n’y sont pas stockées. Beaucoup de microfilms sont dans le grand coffre de la Montagne de Granit, en sécurité et disponible à la commande plusieurs jours à l’avance.

Une demi journée dans les microfilms d’un étage, une autre dans les microfilms d’un autre étage. Dingue comme cela passe vite quand on s’amuse et que l’on trouve des choses intéressantes pour les recherches en cours ! Heureusement, un resto avec les généalogistes britanniques me redonne le moral !

J’y reviens demain mais la journée risque d’être, de nouveau, absolument trop courte !

 

 

 

 

 

 

 

 

(photos de l’an passé, je dois encore uploader celles de cette année mais je ferais une màj 😉 )

Patronomia passe à l’International !

La saison de RootsTech est toujours propice aux annonces de nouveaux partenariats et c’est tant mieux !

Aujourd’hui c’est au tour de Patronomia de présenter son nouveau service de Patronomia qui vous permettra de faire imprimer sous format livre votre généalogie d’où que vous soyez dans le monde ! Expats au Japon, en Afrique ou en Amérique du Sud ? Vous etes des petits veinards ! ( Vous pouvez évidemment commander de Namur ou d’Antony 😉 )

​​PATRONOMIA LANCE SON SERVICE INTERNATIONAL

DE COMPOSITION ET D’IMPRESSION À LA DEMANDE

DE LIVRES DE GÉNÉALOGIE

Puteaux, le 21 février 2018 – PATRONOMIA a annoncé mercredi le lancement de son service international de composition et d’impression à la demande de livres de généalogie, devenant ainsi le premier prestataire mondial sur cette niche.

Toute personne qui a fait des recherches sur ses ancêtres peut réunir texte et photos dans un livre facile à consulter et le faire imprimer en plusieurs exemplaires pour le distribuer à ses proches. Les notices généalogiques se rédigent automatiquement dans la langue choisie, les arbres généalogiques sont clairement mis en page.Ce service sera présenté la semaine prochaine aux États-Unis où PATRONOMIA disposera d’un stand dans la section “Innovation Alley” au congrès international de généalogie RootsTech, du 28 février au 3 mars à Salt Lake City.

Image result for patronomia

Grâce à un accord avec le portail américain FamilySearch, chacun peut créer en quelques minutes un livre personnalisé de son histoire familiale dans la langue de son choix : dès maintenant en français, anglais, espagnol et italien, ultérieurement en allemand, portugais et néerlandais.

La technologie mise en œuvre par PATRONOMIA permet d’automatiser la composition de l’ouvrage et de garantir ainsi des prix bas. L’utilisateur peut feuilleter son livre à l’écran et faire autant d’essais que nécessaire avant de donner son “bon à tirer” et de payer en ligne.

L’impression des livres est réalisée en France dans un délai très court – de 3 à 5 jours – par Jouve, certifiée Imprim’Vert®.

L’expédition se fait par Colissimo vers l’Europe, par DHL vers le reste du monde.

Image result for patronomia

À propos de PATRONOMIA

PATRONOMIA développe et exploite des applications web innovantes pour la généalogie familiale et la généalogie successorale.  Créée fin 2012 par un informaticien féru de généalogie, PATRONOMIA est devenue en cinq ans un acteur incontournable de son secteur.

La société est basée à Puteaux (Paris – La Défense).

https://www.patronomia.com

Rejoignez-nous sur Facebook : http://www.facebook.com/patronomia

Suivez-nous sur Twitter : http://twitter.com/patronomia

 

À propos de FamilySearch

FamilySearch, autrefois connu sous le nom de Genealogical Society of Utah fondée en 1894, est l’organisme généalogique le plus grand au monde. Chaque année, des millions de gens utilisent les documents, les ressources et les services entièrement gratuits de FamilySearch pour en apprendre davantage sur leur histoire familiale.

https://www.familysearch.org

À propos de RootsTech :

RootsTech est un congrès international où les personnes de tous âges sont invitées à découvrir et partager leurs souvenirs et leurs liens. Cet événement annuel est devenu le plus grand du genre, attirant des dizaines de milliers de participants du monde entier.

https://www.rootstech.org

À propos de Jouve

Acteur global de la chaîne graphique, Jouve intervient de la conception au routage de vos produits imprimés. Notre offre associant technologies de pointe et solutions innovantes valorise vos ouvrages. Nos équipes vous accompagnent pour répondre efficacement à votre besoin tout en améliorant vos processus métier et votre compétitivité.

http://www.jouve-print.com