Challenge AZ 2017 : A comme ADN ! / Living DNA Experience

C’est parti pour LE challenge de l’année pour les généalogistes blogueurs !

Pour bien commencer ce challenge, petit focus sur l’ADN. Non seulement parceque c’est là que notre humanité commence et pour la première lettre de l’alphabet mais également pour se pencher sur cette nouvelle façon de faire de la généalogie.

l’Acide désoxyribonucléique, ADN de son petit nom 😉

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On entend souvent des hauts cris d’atteinte à la vie privée et de manque de clareté de la part des compagnies proposant ces différents tests permettant peut-être de trouver des « matches » , des correspondances avec des personnes partageant un petit ou un moins petit patrimoine génétique avec vous!

Qu’en penser ? Est un grand progrés dans l’histoire des familles, tranchant radicalement avec la manière de faire de la généalogie à l’ancienne ou un gros effet de mode ?

Ni l’un ni l’autre en fait. La vérité doit se situer entre les deux. A savoir qu’il convient de savoir ce que l’on achète et de lire les petites lignes mais sans se départir de la curiosité de résultats analysant votre genome. Il est possible de participer à la grande aventure de la généalogique biologique sans se départir d’une certaine critique qui ne doit pas vous quitter, même pour des sources différentes de votre travail papier.

Je dois avouer avoir été trés (TRES) sceptique il y a quelques années au sujet de cette nouvelle manière de faire de la généalogie. Pour moi, c’était des recherches papiers, et rien d’autre ! Mais après avoir suivi des cours et des conférences sur le sujet et lu plusieurs ouvrages, je trouve à la démarche un caractère indéniable pour autant qu’on prenne le processus pour ce qu’il est et pas pour ce qu’il n’est pas ( un outil magique permettant de retrouver d’office des cousins biologiques).  C’est donc avec enthousiasme que je m’intéresse aux différentes boites généalogiques fournisseuses de tests et d’analyses. Aujourd’hui, c’est au tour de Living DNA !

Mais concrètement,  comment procéder ?

Avant de passer commande, il convient de choisir son test.

Il en existe trois sortes de base :

  • Autosomal ( qui va moins loin dans le temps mais qui vous permet de trouver des cousins biologiques éventuels jusqu’à 5 générations, et ce des deux cotés (paternel et maternel) MAIS sans affirmation de l’un ou l’autre coté. Vous devez donc vous même procéder à des analyses approfondies de vos résultats en les croisant avec d’autres afin de déterminer la possibilité de tel ou tel « match » (correspondance) d’appartenir à l’ascendance maternelle ou paternelle)
  • Patrilinéaire ( Vous donne votre appartenance à un haplogroupe, un groupe humain biologique précis et vous permet d’avoir des bases pour en apprendre plus sur l’évolution de cet haplogroupe au fil des siècles, voire de vous trouver des cousins biologiques, proches ou moins proches, en « jouant » sur les patronymes éventuels, les localités etc. )
  • Matrilinéaire ( Même chose, mais pour une ascendance du coté des femmes 😉 )

Evidemment si vous etes une femme, vous ne pourrez faire que le test MtDNA et l’autosomal tandis que ces messieurs peuvent faire les trois tests.  Les femmes doivent donc trouver leur père, leur oncle, un frere,un cousin du coté du père etc. pour découvrir leur ascendance Y. Les fils ne comptent pas vu que seul le père transmet l’ADN Y aux garçons.

Une fois votre test choisi en ligne sur le site qu’il vous plaira, vous allez recevoir un petit « kit » de test ADN composé d’un petit batonnet à frotter dans votre bouche en suivant les instructions (souvent en anglais) et à remettre précautionneusement dans le tube adéquat. Il suffit alors de renvoyer le tout au labo et d’avoir un peu de patience pour les resultats qui tomberont dans votre boite mail dans une période de quelques semaines à parfois quelques mois quand les compagnies reçoivent beaucoup de commandes. Simple non? 🙂

Une fois logué sur le site choisi, vous aurez accès à vos résultats, à la base de données communes avec les autres utilisateurs du site, la possibilité de télécharger vos données ADN brutes pour éventuellement les croiser avec un autre site, d’analyser des cartes de répartition de génome dans le monde etc. etc. , des heures de fun et de curiosité même si bien évidemment, répétons le, ce n’est pas un outil miracle pour résoudre vos questions généalogique.

Alors, prêt à tenter l’expérience ? *

 

 

  • Je reste à votre disposition pour toute question, demande etc.

Petite surprise pour célébrer le début de ce chouette challenge : Un test ADN en live sur Facebook et avec la complicité de LivingDNA, histoire de vous montrer à quoi ca ressemble et d’en discuter ensemble! A revoir ici :

0( La connexion dans mon coin n’est pas tres bonne,il y a donc plusieurs videos sur mon facebook même 😉 , n’hésitez pas à y faire un tour! )

Happy ADN Day 2017 !

I think I’ll spend the evening browsing through my MTDNA matches since there are new matches coming into my email box every day and often several times a day! And you ? How do you celebrate DNA Day?

Je pense que je vais passer la soirée à éplucher mes « Matches » ADN (correspondances biologiques) car il y a des nouveaux cousins biologiques tous les jours ! Et vous, comment allez célébrer le DNA Day ? Et si vous n’avez pas encore fait de test, envisagez-vous de le faire ? Dites moi tout ! 🙂

Taking a DNA test : The big adventure!

Yes, it’s a commercial company so yes, its main purpose is to gain benefits from its sales. Yes, there’s handling of biological material so it’s totally normal to ask questions and claim answers about how your personal data and biological material is going to be handle, the safety procedure and what’s there to do about it, but still.this is a way to have informations on your biological history.

It took a long time thinking about it, I guess maybe this is linked to ideas we may have, but I told myself « Hey! You only live once! Why don’t you try it? » so I went for it and the least I can say is that I was quite surprised by the results! Now, how did it all happened?

I first ordered a Family Tracer kit , this doesn’t trace biological ancestors on, say, a vertical line but analyze your common genomes with people up to five generations both male and female on an horizontal line.

This allows you to find close relatives, lost cousins or persons you suspected to be family members but who were separated from you with life events. Once the order is set, you have to wait a little and after several days, a nice little testing pack comes in your mailbox. Just make sure you exactly follow the instructions provided,  take your time in a nice and quiet settings ( after the kids have gone to bed for instance) to swab the small sticks in your inner cheeks several time ( no pain at all! )and just insert it the right way into the small tube that comes with the pack and instructions. I advise you to copy your order number as it will be very useful to log onsite afterwards 🙂

also for the sending back where if sent from Europe, sending as a parcel is highly recommanded!

Then you have to wait, several weeks in my case but if you’re in the US I guess it goes quicker

The results came in my mailbox pretty handily but the big question was how to interpret them ? This can be a bit puzzling when you don’t have a so-called hard sciences background. However, I could make out the results and consult the database to connect with biological cousins which was great to do!

 

I then ordered a MtDNA test which would give me informations on my maternal line , MtDNA my mother’s mother’s mother’s mother female ancestors and hundreds, if not thousands of before them. The ritual was exactly the same as with the first order, only the analysis, only the results, would be different.

When they arrived, I had the surprise to discover that my MtDNA haplogroup was J ! J,is a group that came to Europe via the middle east and developed in western europe over the time 20.000 years ago. Not the first group, it’s not ultra rare either. With maternal lines in England ,that was surprising to learn about mediterranean roots, even if we all come from Africa at some point, but very interesting too. If that anglo-saxon bit was of course known until the point of not having documented sources at some point, I didn »t know I had a small percentage of presence of the group in Turkey.

I also have access to a migration map which shows the direction taken by the group which was interesting to see and the level of presence of each group on each continent.  Now, what I really liked but for mylevel of knowledge found a bit puzzling was the possibility to check which chromosoms you share with who. Knowing that I share a segment of A to B chromosom with say, John Smith is a quite interesting but mysterious information at the time and I’m longin to discover more about that as my DNA knowledge broadens.

I  have also the possibilty to join projects who gathers FamilyTreeDNA members around an haplogroup, a theme, a surname, a region. I find those exchanges really interesting especially when you are looking for common branches and this brings me to what I love best is finding new « cousins » ! Yes, it’s a bit puzzling at first, we know we are biologically related at some point, and the range goes from 3 generations (where you can still identify in sources even roughly sometimes where people came from  to « distant relative » . I have found « cousins »in the US and they too don’t know where we are related which adds to « family » mysteries but is great great fun!

The degree of connection is also shown in the database which enables you to focus on certain surnames, period, centuries and try to narrow the link as much as possible.

I wish I could do it for my paternal line as well but since my dear father passed away years ago I have to convince an uncle or wait for my son to be older to proceed if he wants to!

Regularly, I’ve got updates and a message coming into my mailbox telling me about a new match for me! It’s everytime great fun to discover who that person is, to send a little message to say « hi » and exchange families stories.

Now, is it worth it ? Yes!

Is it great fun ? Yes!

Is it interesting ? Yes!

but it’s also a totally different thing to what we family historians are used to and yes of course it’s important to keep the privacy/commercial question in mind when proceeding. But it doesn’t mean that you have to give up the idea of doing the tests! Read about it, talk to fellow tested persons, share your thoughts and feelings and then make yourself an idea of what is good for you to do! I’d do DNA tests again if I have the opportunity as I find it a nice way to find more about my past, in a way that is not (or not really) possible on documented-sources evidences.