Tout frais,tout beau….et dans vos librairies!

Le guide de généalogie en Belgique est sorti ! Fière maman du bébé, celui ci vous donnera des pistes méthodologiques et des informations pour bien démarrer votre recherche!

Sorti aux Editions Jourdan et disponible dans toutes les bonnes librairies ( Notamment ici, ici, ici et ici !)

Egalement disponible pour l’International via ce site bien connu!

Happy Chandeleur!

C’est la chandeleur ! Péroiode charnière annonçant (en général) la fin du temps froid, les jours qui rallongent et les carnavals à venir, elle permet aussi aux gourmands de se régaler avec des bonnes crepes maison ! Pour cause de planning, la chandeleur familiale est reportée de quelques jours, ok, semaines ! mais nous ne raterons pas la tradition !

Epaisses comme dans le monde anglo-saxon ou dentellées comme en Belgique, fabriquées selon une recette familiale ( « comment faire des crepes avec votre généalogie? » 😉 )  ou selon des recettes glanées ici et là, il y en a pour tous les goûts, avec et sans accompagnements.

Bonne dégustation !

 

Psssst, pour tout savoir sur les origines de la Chandeleur, c’est :

http://www.rtbf.be/info/societe/detail_la-chandeleur-pourquoi-mange-t-on-des-crepes-le-2-fevrier?id=9519724

Bons baisers de Belgique !

En ce début d’année, j’ai le grand honneur de succéder à Christophe pour la chronique belge de la RFG !

Merci La Revue Française de Généalogie de m’accueillir dans leurs colonnes !

 

 

 

Déménagement des AE Anderlecht : Patience, patience…

Le déménagement vers le nouveau dépôt d’archives de Forest arrive mais il a pris un peu de retard. Les archives communiqueront la dessus plus en dé tail tres prochainement mais sachez que les archives sont toujours accessibles pour l’instant à Anderlecht !

 

 

 

Des nouvelles des archives de l’Etat…

N’oubliez pas que pendant les mois de juillet et août, les dépots ferment leurs portes entre 12h et 13h pour permettre au personnel un break bien mérité !

Aujourd’hui, c’était Louvain-la-Neuve qui était sur ma liste pour des archives communales,notariales et des greffes scabinaux !

Heureusement, le soleil était au rdv pendant la pause et il est vrai que la cité étudiante foisonne de petits restos, bars et food truck!

Merci Sai Sai Délices!

 

Challenge A-Z 2016 : D comme…

Décorations ! Celles que vos ancêtres, ou les vôtre !

Elles peuvent être militaires, civiles, sportives, académiques et culturelles. Pour éplinger une histoire de médaille, j’évoquerais juste la croix de fer commémorant les combats indépendance belge en 1830 et décernée à mon ancêtre Jean-Baptiste Lefrancq pour avoir été blessé à la caserne des capucins à Tournai !

Croix de fer 1832 (1830) – Wikipedia Commons.

 

Challenge A-Z 2016 : B comme….

Après ma belle Bruxelles qui en a bien besoin, j’ai choisi la lettre B  comme Bruges. Brugge en néerlandais.  La venise du Nord.  Carrefour du commerce textile pendant des siècles, plaque-tournante commerciale avec la France l’Angleterre et les Pays-Bas. La ville montre aujourd’hui ses trésors, patrimoniaux et architecturaux , aux milliers de touristes qui se pressent chaque année en ses murs. J’ai le plaisir d’y emmener souvent des clients ayant des ancêtre s dans la région pour des visites personnalisées et c’est à chaque fois un délice !

 

Un nouveau fonds d’archives photographiques aux Archives de l’Etat de Namur

« Les Archives de l’État à Namur conservent des photographies exceptionnelles de la fin du 19e siècle. Une partie de celles-ci a été numérisée et est désormais consultable dans toutes les salles de lecture numériques des Archives de l’État. Il s’agit de 1.409 clichés sur plaques de verres concernant Namur et ses environs mais également la Suisse, la Bulgarie, l’Italie, la Chine, la France, l’Égypte et l’Europe centrale.

En novembre 2013, l’asbl Archives photographiques namuroises était agréée par les Archives de l’État. En 2014, elle prenait ses quartiers dans le bâtiment des Archives de l’État à Namur. Depuis, une collaboration fructueuse s’est mise en place : organisation d’expositions, publication d’ouvrages, etc.

En dehors de cette face visible des activités de l’asbl, un travail de fond a été entrepris par les bénévoles actifs en son sein. Ceux-ci ont débuté l’identification des fonds, leur inventoriage et leur numérisation systématique. Il s’agit là d’un travail patient, parfois ingrat, mais riche en trouvailles et en enseignements sur l’histoire de la région namuroise et … de nombreux pays !

Un fonds exceptionnel

Parmi les différentes collections, les Archives photographiques namuroises conservent et valorisent un important fonds photographique de la famille namuroise Dupont. Celui-ci comporte notamment 1.409 clichés positifs sur verre réalisés par Adolphe Dupont, photographe amateur, et par d’autres photographes, probablement membres de la section namuroise de l’Association belge de Photographie, dans les années 1890 à 1900.

Ces clichés, sur plaques de verre destinées à la projection, concernent Namur et ses environs (Thon-Samson, Namèche, Marche-lez-Dame, Huy, Wépion, Gedinne, Houyet, etc.) mais ont également trait à des voyages effectués en Suisse, Bulgarie, Italie, Chine, France, Égypte et Europe centrale.

Ces plaques de verre ont été entièrement numérisées et sont dorénavant accessibles au plus grand nombre dans toutes les salles de lecture des Archives de l’État.

Le travail de numérisation se poursuit. D’autres fonds seront rendus consultables de la même manière dans les prochains mois.

En pratique

Pour préparer au mieux leur visite aux Archives de l’Etat, les personnes intéressées peuvent consulter au préalable l’inventaire du fonds de la Famille Dupont, disponible librement via le site internet http://www.arch.be. Il est également possible de commander une copie des clichés.

Les Archives de l’État à Namur se situent au Boulevard Cauchy n°41 à Namur. Les coordonnées des autres salles de lecture sont disponibles sur le site internet des Archives de l’État http://www.arch.be. »

La généalogie, une passion hors de prix?

Vaste question que l’investissement dans une recherche généalogique. Entre documents récents à rechercher dans des communes pas toujours « généalogistes-friendly » , sites internet proposant une large gamme de produits, database et actes (mais pas toujours adapté aux recherches que l’on méne) et dépôts d’archives aux besoins criants et aux budgets rikiki.

L’emission « On est pas des pigeons !  » a consacré un sujet à la généalogie et plus particuliérement à son coût. Combien cela peut-il couter ? et les actes, est-ce cher et difficile à obtenir? Pourquoi faire appel à des pros alors que « tout »* est en ligne? On en parle ici :

http://www.rtbf.be/auvio/detail_rechercher-ses-ancetres-une-passion-pas-forcement-hors-de-prix?id=2102486

* On est d’accord, « tout » n’est pas en ligne mais c’est une croyance qui a la dent dure 😉

Le salon Généatica, c’est dans un mois !

Que le temps passe !
C’est deja dans un mois que débute le salon Généatica, l’évenement généalogique de Belgique !
Vous avez envie de découvrir comment aborder votre généalogie familiale et l’histoire de votre famille? Vous désirez recentrer vos recherches généalogiques déjà entamées? Vous voulez profiter de l’apport des nouvelles technologies pour valoriser le fruit de vos découvertes?
Si vous répondez positivement à l’une de ces trois questions, n’hésitez pas à rendre visite aux nombreuses associations et professionnels du monde de la généalogie belge et aussi de France transfrontalière, qui se sont donnés rendez-vous les 20 et 21 février 2016 à WAVRE en la salle des fêtes et autour du cloître de l’Hôtel de ville pour le 8ème Salon de la Généalogie : Généatica® 2016… et le 2ème jour de l’Histoire des Familles avec, comme thème,Généalogie sans frontière. En quelques heures, voire en un week-end selon vos besoins, vous pourrez vous rendre compte de l’éventail des outils à votre disposition et nouer plus d’un contact utile pour aller de l’avant dans vos recherches. Sans aucun doute, vous rentrerez chez vous la tête pleine de pistes et de bonnes idées pour vous mettre dans la peau du Sherlock Holmes de la généalogie que vous êtes ou qui sommeille en vous!
En 2016, les équipes de GéniWal asbl et de Familiekunde Vlaanderen vzw. ont fait un partenariat et organisent conjointement le congrés de la fédération néerlandophone et le salon Généatica. C’est une première qui mérite d’être soulignée dans un pays trop souvent divisé linguistiquement.

Bien entendu, Histoires de Familles sera présent et vous pourrez venir demander aide, conseils et éclaircissements pour vos recherches en Belgique et à l’étranger!

Pour vous inscrire au congrés de la fédération, c’est ici que cela se passe

A trés vite à Wavre !

geneatica-affiche