Un nouveau réglement aux Archives Générales du Royaume !

… et un grand changement !

La carte de lecteur, autrefois payante devient gratuite !

Une raison de plus de fréquenter les salles de lecture des différents dépôts du Royaume où vous attendent des mines d’or de fonds d’archives !

En revanche, certains tarifs augmenteront. Un petit peu en ce qui concerne les copies, digitales ou papier, noir/blanc ou couleurs mais nettement plus importantes pour les commandes de recherche aux archives ce qui va peut-être orienter les chercheurs à l’international à ouvrir plus grand leur portefeuille ou à chercher des alternatives.

Quoi qu’il en soit, c’est un grand changement dont les effets, positifs ou négatifs sont encore difficile à évaluer alors que la nouvelle est toute fraîche.

Vous trouverez les tarifs ici :

et toutes les informations ici.

Related image

Deux soeurs séparées se retrouvent !

Tonny en Australie et Janny aux Pays-Bas ne savaient pas qu’elles avaient un papa en commun. C’est un hasard extraordinaire et l’aide de la généalogique génétique (et de MyHeritageDNA ) qui a fait qu’elles se sont retrouvées et qu’elles ont fait de la place dans le coeur de chacune pour l’autre.

Une histoire extraordinaire que je vous propose de voir ici :

Rendre leur mémoire aux parisiens ( et aux autres ! ) Filae fait fort !

En ce premier jour de salon de la Mairie du 15e arrondissement de Paris, Filae fait fort !

C’est un fait connu de tous les chercheurs intéressés par l’histoire de Paris et son etat-civil, une partie de celui-ci disparu en fumée lors de la Commune en 1871, anéantissant ainsi les deux exemplaires d’etat-civil et de registres paroissiaux antérieurs à 1860….et bloquant ainsi les recherches de beaucoup !

Ces soucis avaient été en partie comblés par l’élaboration d’un fichier parallèlle, monté par l’étude généalgoique Andriveau et consistant en un précieux recensement de l’etat-civil et paroissial parisien (large)  par une équipe de scribes aussi motivés que débrouillards. Le fonds avait beau être connu de la communauté généalogique, son’accès à ces fiches restait difficile pour le chercheur lambda qui ne pouvait bénéficier de « percée » dans sa recherche que le fonds n’aurait pas manqué de fournir. Ce chercheur peut aujourd’hui faire une « happy dance » !

Non seulement, les fiches des mariages (1613-1805) de la célèbre collection Andriveau est mise en ligne et est d’ores et déjà disponible à l’adresse  http://www.filae.com/andriveau-mariages 

mais le site généalogique bien connu met également à disposition de ses heureux abonnés un guide pour soutenir la recherche et aider aux mieux les généalogistes dans leur connaissance des anciennes paroisses de Paris et alentours.

http://www.filae.com/ressources/les-anciennes-paroisses-de-paris-et-aux-alentours/

avec, cerise sur le gateau de la capitale, une carte librement réutilisable

https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1g3jSBkF5vmSXLH4rUMOc8MAzq53TcVxR&usp=sharing

Et pour célébrer ce moment historique dans l’histoire des recherches généalogiques, rien de tel qu’une petite vidéo pour vous présenter le Fonds Andriveau et les possibilités de recherche sur Filae !

C’est pas super chouette, ca ? 🙂

 

 

 

 

RootsTech : Jour 2!

Ce qui est génial à RootsTech, c’est qu’on pense que rien ne pourra jamais battre le jour précédent. Faux !

Tous les jours apportent leurs lots de découvertes, d’émotions, d’échanges et d’amitiés.

J’y ai beaucoup réflechi mais je ne sais pas s’il existe, au monde, un autre évenement qui procure autant d’émulation, de travail de recherche, d’empathie, de réflexion personnelle que celui-ci. Les JO peut-être. Pour les sportifs.

Mais en parlant de JO, il faut que je vous raconte l’émouvante keynote de Scott Hamilton : Racontant son parcours d’enfant adopté, ses liens trés forts avec sa famille, ses combats contre les maladies…et les échecs ( Lors d’une compétition,il a failli abandonner le sport pour être tombé 5 fois ! ) , son parcours se décrit avec humilité et tendresse. Je m’attendais à l’archétype du champion olympique, j’ai découvert une boule d’émotion.

Avant cela, il y eu un petit déjeuner fort plaisant, ouvrant de nouvelles connexions puis des rencontres avec

Howard Hochhauser (Ancestry), Tamsin Todd (Find My Past), Valerie Brown Elkins, ma traditionnelle interview des frenchies à RootsTech et plein de choses les plus extraordinaires les unes que les autres. J’en reparlerais très vite. La plus touchante fut peut-être la rencontre avec une dame originaire de Seraing, qui est fière utilisatrice de Geneanet et qui les aident sur leur stand. Elle a gardé son petit accent local : Un délice. Surtout si on aime dire « Oufti! » en Amérique !

La vie, c’est comme un escalator ( Attention, GRAAAAND moment Forrest Gump ! ) :

Soit elle vous améne vers le haut, vers de nouveaux challenges, rencontres et aventures, soit elle descend, vous rabaisse et vous pousse vers le bas.

A RootsTech, l’escalator monte….et il monte vite !

Image result for escalator

Patronomia passe à l’International !

La saison de RootsTech est toujours propice aux annonces de nouveaux partenariats et c’est tant mieux !

Aujourd’hui c’est au tour de Patronomia de présenter son nouveau service de Patronomia qui vous permettra de faire imprimer sous format livre votre généalogie d’où que vous soyez dans le monde ! Expats au Japon, en Afrique ou en Amérique du Sud ? Vous etes des petits veinards ! ( Vous pouvez évidemment commander de Namur ou d’Antony 😉 )

​​PATRONOMIA LANCE SON SERVICE INTERNATIONAL

DE COMPOSITION ET D’IMPRESSION À LA DEMANDE

DE LIVRES DE GÉNÉALOGIE

Puteaux, le 21 février 2018 – PATRONOMIA a annoncé mercredi le lancement de son service international de composition et d’impression à la demande de livres de généalogie, devenant ainsi le premier prestataire mondial sur cette niche.

Toute personne qui a fait des recherches sur ses ancêtres peut réunir texte et photos dans un livre facile à consulter et le faire imprimer en plusieurs exemplaires pour le distribuer à ses proches. Les notices généalogiques se rédigent automatiquement dans la langue choisie, les arbres généalogiques sont clairement mis en page.Ce service sera présenté la semaine prochaine aux États-Unis où PATRONOMIA disposera d’un stand dans la section “Innovation Alley” au congrès international de généalogie RootsTech, du 28 février au 3 mars à Salt Lake City.

Image result for patronomia

Grâce à un accord avec le portail américain FamilySearch, chacun peut créer en quelques minutes un livre personnalisé de son histoire familiale dans la langue de son choix : dès maintenant en français, anglais, espagnol et italien, ultérieurement en allemand, portugais et néerlandais.

La technologie mise en œuvre par PATRONOMIA permet d’automatiser la composition de l’ouvrage et de garantir ainsi des prix bas. L’utilisateur peut feuilleter son livre à l’écran et faire autant d’essais que nécessaire avant de donner son “bon à tirer” et de payer en ligne.

L’impression des livres est réalisée en France dans un délai très court – de 3 à 5 jours – par Jouve, certifiée Imprim’Vert®.

L’expédition se fait par Colissimo vers l’Europe, par DHL vers le reste du monde.

Image result for patronomia

À propos de PATRONOMIA

PATRONOMIA développe et exploite des applications web innovantes pour la généalogie familiale et la généalogie successorale.  Créée fin 2012 par un informaticien féru de généalogie, PATRONOMIA est devenue en cinq ans un acteur incontournable de son secteur.

La société est basée à Puteaux (Paris – La Défense).

https://www.patronomia.com

Rejoignez-nous sur Facebook : http://www.facebook.com/patronomia

Suivez-nous sur Twitter : http://twitter.com/patronomia

 

À propos de FamilySearch

FamilySearch, autrefois connu sous le nom de Genealogical Society of Utah fondée en 1894, est l’organisme généalogique le plus grand au monde. Chaque année, des millions de gens utilisent les documents, les ressources et les services entièrement gratuits de FamilySearch pour en apprendre davantage sur leur histoire familiale.

https://www.familysearch.org

À propos de RootsTech :

RootsTech est un congrès international où les personnes de tous âges sont invitées à découvrir et partager leurs souvenirs et leurs liens. Cet événement annuel est devenu le plus grand du genre, attirant des dizaines de milliers de participants du monde entier.

https://www.rootstech.org

À propos de Jouve

Acteur global de la chaîne graphique, Jouve intervient de la conception au routage de vos produits imprimés. Notre offre associant technologies de pointe et solutions innovantes valorise vos ouvrages. Nos équipes vous accompagnent pour répondre efficacement à votre besoin tout en améliorant vos processus métier et votre compétitivité.

http://www.jouve-print.com

 

Maman, je m’ennnnuie !

Quel parent n’a pas entendu ces mots un dimanche après-midi ?

« Tu veux aider maman dans une recherche ?  »

D’habitude, cette proposition fait chou blanc : Il faut dire que la généalogie est omniprésente dans ma vie pour mon plus grand bonheur mais que pour les enfants, c »est plus  » le travail de maman » que leur loisir et à part la fois où on est allé leur montrer le tableau d’un lointain cousin Van Bambeeck au Musée des Beaux-Arts, leur intérêt était plutot lié à la volonté de me faire plaisir. Question d’âge ? de moment ?

 

(Nicolas Van Bambeeck 1596-1661)

« Oh allez, d’accord ! » ( Ne pas sauter de joie en hurlant 😉 )

Je décide de la mettre sur un dossier dont j’ai déjà certaines données :  Un personnage renommé du XVIIIe siècle en lien avec une recherche pour un client. Il faudrait qu’elle en cherche le baptême. En procédant par questions-réponses, elle comprend les outils qu’elle doit utiliser pour effectuer la recherche. Elle note les noms, exacts ou similaires, « Ben oui, on ne sait jamais que ca soit quelqu’un de sa famille ! » .

Mais, quelle est cette expression qui me vient en tête ? « Les chiens ne font pas des chats » ? 🙂

« Wow, c’est dur de faire tous les noms de la liste, c’est ca ton métier ? » Ben oui, mais je lui explique la fierté quand on trouve, la frustration quand on ne trouve pas et les informations que cela apporte à la recherche. Il faut dire qu’avec les index paroissiaux bruxellois, je n’ai pas choisi la facilité. Mais je voulais faire durer le plaisir 😉

Une paroisse, deux paroisse, trois paroisses, « Je l’ai ! »

Enfin, elle déniche notre oiseau dans l’index des baptêmes de Notre Dame du Finistère. « Tu sais, qu’un cousin de maman y était curé ? » Les sourcils se lévent, ca lui dit vaguement quelque chose ( Et pour cause, j’avais déjà raconté cette histoire pleeeeeeeeeeeein de fois 😉 )

Allez hop ! On part chercher l’acte en question !

La chasse au trésor porte ses fruits, son oeil s’éveille. Elle commence à analyser l’acte, à le comparer à d’autres. ( « Les témoins ne sont pas les mêmes » , « Un des témoins a le même nom que la maman » ) .

Je l’écoute découvrir le document en faisant un clin d’oeil à son papa qui me rend un sourire aussi attendri que complice. Un beau moment partagé !

Cerise sur le gateau, le baptisé est né (et oint) le jour de son anniversaire, à elle.

Elle calcule leur différence d’age. « Il y en a plein nés le même jour que moi ! » . Prise de conscience d’être un individu partageant sa date de naissance avec des gens du présent mais aussi du passé.

« Mais maman, la date n’est pas la même que celle qu’on t’a donnée ». ben non, chérie,parfois les gens fournissent des données incomplètes ou eronnées. Parfois, les sources se trompent ou racontent des bétises. » C’est aussi notre rôle de les vérifier, de les remettre en question. C’est pas grave, on va corriger et expliquer d’où vient notre info.

Girl, White, Fun, Kid, Literature, Elementary

Petite leçon de math et de critique historique en même temps : la généalogie, ca devrait être obligatoire au programme.

La surprise devant la forme de l’acte , « Cette écriture ! » . J’explique que bien évidemment, il faut remettre « cette écriture » dans le contexte de l’époque, que les écritures ont évolués, je prends des exemples. « Dans cent ans, on écrira encore différemment alors? » . Elle me rappelle son frère qui avait expliqué à un prof que sa propre écriture était très lisible par rapport aux « vieux papiers fouillés par maman » .

La paléo comme excuse scolaire, il fallait y penser !

La généalogie, ca peut être fun à faire avec des enfants, pour leur apprendre LEUR histoire, agrémenter une après-midi pluvieuse, faire des liens avec des bricolages, un déménagement, un évenement familial, gai ou triste. C’est inventer ou réinventer 1001 façon de faire aimer la généalogie. D’ailleurs, ca n’a pas tardé :

« Je crois que j’aime bien la généalogie, Maman. On peut acheter une autre tablette pour que je t’aide plus souvent ? »

Je ne sais pas de quel ancêtre elle tient son sens de l’à-propos mais il n’a pas été perdu par les siècles, ca c’est sûr !

Et vous ? Intéressés par la généalogie avec les/vos enfants ?

Sunset, Marine, Beach, Family, Filyos, Çaycuma, Nature

Un petit voyage en train…

( Oui,oui, le permis arrivera un jour ! )

En attendant, ces voyages en train permettent de travailler , de rêver, de dormir et…de lire !

C’est lors d’un de ces voyages en train que j’ai eu l’occasion de me plonger dans un petit dernier des éditions Archives et Culture,  » Trouvez vos ancêtres grace à Filae » de Yann Guillerm

 

( J’ai fait une super photo…qui ne passe pas 😦  Elle est sur Twitter ! )

Je suis une grande fan de Filae, qui ressemble de plus en plus et surtout depuis sa métamorphose en venant de genealogie.com ( N’utilisez plus cette adresse là 😉 ) aux sites anglo-saxons ou américains. Avec leurs meta-base, autant d’options à utiliser au gré de ses recherches et autant de questionnements face à l’utilisation : comment utiliser le moteur de recherche, comment affiner ses critères pour ne sélectionner qu’une période, qu’un lieu ou un nom de famille auquel, du reste, il peut être subsitué une astérisque dans le cas où on est pas sur(e) de l’orthographe sous laquelle le nom a été enregistré ( Dumon* pour DumonT , DumonD par exemple ou Duchateau* si on veut vérifier les Duchateau et Duchateau* . Il n’est pas obligé que l’astérique soit en finale de patronyme, cela peut tout aussi bien être Qu*ntin pour Quintin ou Quentin…)

La généalogie évolue, c’est TRES positif, on n’imagine pas une pratique statique, poussière et qui n’évolue pas avec son temps ! Filae s’inscrit complètement  dans cette ligne. Si Filae est sur votre chemin de découverte de vos ancêtres, je ne peux que recommander le livre qui vous donnera plein de trucs et astuces pour optimiser vos recherches !

Et vous, fan du site à la pièce de puzzle ?

Les racines de LeVar Burton à RootsTech !

La keynote de l’acteur de Star Trek n’avait laissé personne indifférent lors de son passage à RootsTech 2017 ! Son histoire émouvante et la découverte de ses racines avait été un moment fort, LE moment fort de l’événement et il restera longtemps dans l’esprit des participants. Je me rappelerais toujours avoir essuyé une larme tout en regardant mes voisins faire de même, en se lançant des regards complices. C’était un moment unique, une communion d’esprit et d’émotions qui ne laissa personne indifférent.

La video est visible ici :

De même qu’une interview de LeVar Burton sur la chaîne KSL :

 

Cette intervention de LeVar Burton est révélatrice des émotions qui peuvent être présentes à RootsTech et pas seulement lors des Keynote. Une information révélee pendant un atelier, une conférence ou une session d’information va peut-être venir débloquer une recherche…..et les émotions qui y sont liées.

J’ai donc hâte de découvrir toutes les belles émotions que RootsTech 2018 va nous apporter !

 

Heredis 2018 est sorti !

Les logiciels, c’est comme le vin : à chaque année son nouveau cru! Et le moins qu’on puisse dire,c’est que l’édition annuelle d’Heredis pour PC et MAC promet !

En voici les grandes nouveautés :

La Famille XXL : un nouvel arbre à imprimer qui réunit toute la famille : cousins, petits-cousins, arrières petits-cousins, oncles et tantes,petites-nièces ou neveux, grands oncles et tantes, arrières grands-parents… etc.

La saisie de Fiches matricules : une grille de saisie adaptée aux fiches matricules à l’occasion du centenaire de la guerre 14-18.

La progression de votre généalogie : un widget pour afficher vos performances de travail.

Les origines de vos ancêtres représentées dans des graphiques avec répartition par pays, régions et départements !

Le widget différence d’âge : un widget pour afficher les différences d’âge entre conjoints ou entre frères et sœurs.

La nouvelle gestion des sources : Heredis introduit la notion de qualité de la source (directe, indirecte, négative) ce qui veut dire que vous allez pouvoir qualifier vos sources. Vous avez accès au mode complet qui permet de gérer 3 niveaux dans les sources (dépôts d’archives, sources et citations de sources).

L’export du diaporama : vous visionnez vos photos sur une TV ou un site web. Vous n’avez plus besoin du logiciel pour partager votre travail

Améliorations : rubriques personnelles enrichies, sources individuelles, impression des dictionnaire Mac, lancer une recherche internet multisites, recherche intelligente complétée, outils de nettoyage du dictionnaire des sources, ajout des résumés de la source et de la citation, nouvelle nomenclature des régions…

Je suis assez attirée par le widget « performance » et l’ajout des résumés de la source. Cela promet de belles heures de plaisir à l’utilisation

bandeau2018.png