Challenge AZ 2017 : T comme…

Transfert !

Les archives de l’ancien dépôt d’Anderlecht sont en train d’être acheminés vers le tout nouveau dépôt de Forest.  Plein de courage aux demenageurs et à l’équipe des archives !

Et vous voulez savoir le plus beau ? C’est que ce depôt sera à distance d’une bonne balade de mon domicile !

C’est qui, la gatée ?

Challenge AZ 2017 : M comme…

Mal.

Quand nous sommes enfants, si nous sommes bien éduqués, on nous apprend la différence entre le bien et le mal. On ne peut pas taper, pincer, mentir, voler… Voler.

Les archives, hélas, sont également victimes de vol. Les institutions archivistiques sont confrontées à des vols d’archives, de registres, de microfilms (quelle idée!) ou à la dégradation irrémédiable de matériel historique à la valeur inestimable.

Voler.

Récemment , un historien français d’origine, Antoine DeHays* a été inculpé du chef de vol et de recel pour des archives de Washington. Si il y a bien quelque chose qui m’est insupportable, c’est le vol d’archives . Alors oui, ce monsieur doit encore être jugé, et jusqu’à son éventuelle condamnation, il est n’est pas encore reconnu coupable. Mais les élements à charge sont assez accablants, voir entre autre ici.

En volant des documents (pour les revendre ? les conserver ? par maladie mentale ? ) , les criminels

( Désolée, je ne vois pas d’autres mots ! ) privent les institutions archivistiques de sources uniques, précieuses et importantes. Les chercheurs mais également les visiteurs qu’ils soient réguliers ou occasionnels.

Respectez les archives, manipulez-les délicatement, avec toutes les précautions voulues ( et renseignez vous auprès du personnel de salle si vous avez un doute) et n’hésitez pas à rapporter au même personnel, tout comportement suspect dont vous auriez connaissance.

 

 

Geneanet lie données et actes !

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ( Grande exclamation de soulagement et de plaisir de la communauté généalogique ! )

Geneanet vous permet à présent de faire le lien entre une donnée présente sur leur site et l’acte original, ce qui vous permet de a) voir la source et la traiter vous-même b) vérifiez les données que vous auriez trouvé par ailleurs !  C’est pas chouette, ca ? 🙂

La petite video ci-dessous vous explique tout,tout,tout sur cette nouvelle fonctionnalité :

Les 5 raisons d’aimer Who Do You Think You Are?

  • Retrouver les clients, en rencontrer de nouveaux! ( Venez me faire coucou à mon stand (317 ^^)
  • Retrouver les copains généalogistes, en rencontrer de nouveaux!
  • Découvrir les nouveautés proposées par les grandes compagnies telles que Ancestry,  Find My Past, My Heritage….
  • Avancer dans ses recherches en Angleterre, Ecosse et Irlande.Le salon regroupe en effet des associations généalogiques et touristiques de ces pays et vous permet d’organiser au mieux vos recherches !
  • Faire le plein de fardes, de loupes, crayons, gants et autres outils super utile à la recherche auprès des différents marchands présents dans l’ « Expo Hall » !

Vite, vite ! Encore quelques jours à patienter…

Les généathèmes sont de retour !

En lançant une nouvelle édition des Généathèmes , Sophie nous permet de réflechir, nous inspirer d’idées, faire fonctionner nos cerveaux autour de notre passion commune !

Premier thème: L’organisation de sa généalogie en 2017. Mais comment faire lorsque son temps est déjà bien rempli et pas forcément pour sa généalogie propre? Et bien, en planifiant pardi !

Je compte donc prendre un temps dans l’année lors d’un congé scolaire par exemple pour m’occuper d’une branche bien spécifique de la famille dont j’espère avoir l’occasion de reparler dans le #challengeAZ de cette même année. Classement des notes, des tâches, liste des lieux d’archives ou de mémoire à visiter ou revoir, élargissement de la recherche, écriture, partage. C’est sûr, une semaine ne sera pas suffisante 😉

Edition adoptée, merci Sophie !

reseaux sociaux

 

La généalogie, une passion hors de prix?

Vaste question que l’investissement dans une recherche généalogique. Entre documents récents à rechercher dans des communes pas toujours « généalogistes-friendly » , sites internet proposant une large gamme de produits, database et actes (mais pas toujours adapté aux recherches que l’on méne) et dépôts d’archives aux besoins criants et aux budgets rikiki.

L’emission « On est pas des pigeons !  » a consacré un sujet à la généalogie et plus particuliérement à son coût. Combien cela peut-il couter ? et les actes, est-ce cher et difficile à obtenir? Pourquoi faire appel à des pros alors que « tout »* est en ligne? On en parle ici :

http://www.rtbf.be/auvio/detail_rechercher-ses-ancetres-une-passion-pas-forcement-hors-de-prix?id=2102486

* On est d’accord, « tout » n’est pas en ligne mais c’est une croyance qui a la dent dure 😉