Falbalas, tissus et grand-maman !

La mode est à la mode ! Qui se rend à Bruxelles ces derniers temps ne pourra pas nier que la mode est fashion ! Non seulement, la belle capitale de l’Europe a succombé à l’organisation d’une Fashion Week depuis quelques années, mettant en valeur les créateurs et étudiants du pays mais l’histoire de la mode vient également renforcer l’effet que plus que jamais, on s’intéresse au vêtement et à son histoire ! Et si l’on s’intéresse à l’histoire du vêtement, ce que sûrement, on aimerait en savoir plus sur les personnes qui se l’appropriaient, au premier rang desquels, nos ancêtres et plus particulièrement les femmes !

L’expo  » Crinolines and Cie, la bourgeoisie s’expose 1850-1890 » du Musée du costume et de la dentelle nous en apprend plus sur les attributs textiles de la classe sociale bourgeoise du 19e siècle en Belgique.  A Anvers, berçeau de l’école de mode des « Six d’Anvers », le MoMu vous en apprendra plus sur le passé textile de la,Ville, la démocratisation du vetement et l’emergence de la cité comme leader mondiale de la mode au 20e siècle.

Les défilés de nos contemporains et les expos peuvent vous sembler à mille lieux de ce que nos ancêtres pouvaient porter et pourtant, ces événements peuvent nous aider à avoir les clés de compréhension nécessaires pour étudier l’évolution du vetement, ses fonctions (Uniformes d’école , d’usine , d’institution) , son langage social et comment il était perçu par la population.

Un petit exercice à faire plus prés de nous : Reprendre des vieux magazines féminins et comparer les looks, les tendances. Faire la même chose avec vos photos d’enfance et réaliser l’évolution du vêtement depuis votre arrivée sur terre ! Choc et fou rire ( souvent ) garanti !

Perception du vêtement et achat d’ailleurs. A ce titre, les « grands magasins » , symbole du tournant du 19e-20e siècle, ont fait beaucoup pour démocratiser les achats , présenter les collections à une clientèle toujours avide de nouveautés et qui, si elles ne se pouvaient se permettre l’acquisition du vetement, pouvait au choix copier les modèles avec du tissu meilleur marché et un bon tour de main tout en louchant sur les belles vitrines et les mannequins mettant en valeur les vêtements.

Bien sûr, nos grands-mères et « arrières » étaient souvent de condition modeste et possédaient leur toilette de la semaine, pour travailler, et leur toilette du dimanche pour aller à la messe ou pour se promener, toujours en compagnie.

Je m’en voudrais de ne pas évoquer nos ancêtres tailleuses, brodeuses, couturières et autres fileuses de laine qui, elles aussi, étaient un maillon de la grande chaîne des vêtements qui souvent, se repassaient dans la famille ou le cercle élargi.

Pendant le premier conflit mondial, les vetements avaient aussi leur importance : se vetir était une nécessité, pour se couvrir, contre le froid et les maladies mais cela reflétait aussi encore plus qu’en période de paix, le statut social du porteur et encore plus, de la porteuse.

Et souvenez vous que les vetements sont également une piste pour étudier les photographies de famille que vous auriez en votre possession ! Les vetements, coiffures et autres accessoires sont autant d’elements qui pourraient vous permettre d’identifier la période à laquelle la photographie a été prise. A condition naturellement de savoir s’y prendre et de prendre en compte le fait que vos ancêtres étaient peut-être où à l’avant-garde de ce qui était à la mode, où décalés de part une situation économique défavorable ! Des ouvrages d’histoire de la mode et de la photographie peuvent vous aider à y voir clair sur « qui portait quoi et quand ».  Attention cependant, les vetements pouvaient parfois être empruntés dans les studios photos où se passaient les prises😉

A vos albums !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s