Challenge A-Z 2016 : G comme…

… Gémellité !

Il arrive qu’au détour d’une recherche généalogique, on découvre des jumeaux, faux ou vrai.  Ces jumeaux, dont il arrive qu’un des deux décède quelques heures ou quelques jours après la naissance, ne sont souvent pas seuls dans leur arbre généalogique, même si il faut parfois remonter ou descendre de quelques générations pour retrouver d’autres jumeaux ou jumelles !

J’éditerais peut-être ce billet plus tard pour parler d’une paire de jumeaux fascinante née à Bruxelles au début du XVIIIe siècle mais j’ai également une pensée pour les jumeaux contemporains dont deux tantes et deux enfants de cousins germains 😉