Le jour du 14 juillet…

…je cherche mes ancêtres français !

Que Georges Brassens me pardonne le détournement de sa célébre chanson mais l’occasion était trop belle !

La France étant un pays frontalier,  les contacts commerciaux, politiques et historiques avec la Belgique ont toujours été nombreux. Et qui contacts dit…possibilité pour une famille de se créer avec d’un côté une ascendance « belge » et de l’autre une ascendance française !

De plus, la Belgique a été sous gouvernement français ( Aaaaaaah le fameux calendrier républicain !  ) de 1792  à 1813 et le pays organisé en départements basés sur l’hydrographie du pays ou presque ( La Dyle, Sambre et Meuse, Meuse inférieure, Les deux Nethes, les Deux Forets…) , débordant d’ailleurs sur la Hollande également. Il y eut donc beaucoup de mouvements de troupes et d’échanges à ce moment là. Des soldats blessés qui finirent par rester ou des hommes d’affaires sentant les belles opportunités que le pays offrait avec la montée en puissance de l’industrialisation. Bref,  il existe autant de raisons que possible de voir marqué « originaire de (lieu) , France » sur les actes.

La plupart des archives d’etat-civil et des paroisses ont été numérisées. Vous en trouverez la carte ici :

Mais bien entendu, comme souvent, bon nombre d’archives sur place seront extrémement intéressantes à consulter pour votre histoire de famille ! Comme les archives diplomatiques à Nantes, qui reprenent les archives des postes consulaires…aussi en Belgique ! Et bien sûr, les Archives Nationales et l’équivalent de BelgicaPress , le précieux Gallica  de la Bibliothèque Nationale !  Pour les ancêtres soldats ou actifs dans l’armée, le Service Historique de la Défense et son précieux « Mémoire des Hommes » est l’interlocuteur privilégié !

Mais la France peut compter sur des entreprises chic et choc pour promouvoir ses racines ! Il y en a deux principales, commerciales, qui permettent aux utilisateurs de faire des recherches, de les croiser avec des actes existants ou des tombes et de chercher, à travers des bases de données s’agrandissant de jour en jour (et parfois d’heures en heures) : Filae et Geneanet ( Dans un ordre alphabétique, pas de jaloux!) .

Il est ici important de se rappeler que bon nombres de « belges » ont été vivre ou travailler en France au fil des siècles et qu’il est fort probable d’ y avoir des cousins français, même si vous pensez que toute votre ascendance se situe en Belgique. Une recherche par le patronyme peut parfois vous apporter bien des surprises !

Et pour partager vos découvertes avec votre famille et vos amis et intégrer vos ancêtres dans l’histoire de votre famille, rien de tel que Famicity qui vous permet d’encoder vos petits et grands évenements et de les partager avec le monde entier ! Si c’est l’histoire de France et la connexion avec ses grands personnages qui vous intéressent, allez faire un tour sur Capedia, vous y trouverez peut-être des aieux couronnés !

Au rayon information, la Revue Française de Généalogie est évidemment incontournable et en ligne les blogs comme ceux de Gazette des Ancêtres ,  et de Chroniques d’Antan, d’ Auprès de nos racines sont non seulement informatifs mais également fort agréable à lire !

Et vous ? Vous avez des ancêtres français ? Si oui, de où ?

Ou des belges partis en France ?

Dites moi tout !

(English/ French ancestors, do tell me all about your family history and brickwalls you perhaps face!)

Image result for france vue du ciel gratuit

La ville lumière à l’heure de la généalogie !

Le salon de Paris vient de fermer ses portes et il faut bien dire que c’est à nouveau une grande réussite !

Les grandes compagnies (qui ont beaucoup de succès) comme les petites associations étaient à nouveau réunies à la mairie du 15e arrondissement pour partager autour de notre passion commune : la généalogie.

FamilySearch, Généalogie en Correze, Génécole, Les marmottes de Savoie, L’Auvergne, la Mayenne, la Charente… Beaucoup trop pour tous les nommer mais comme le chantait Aznavour… « ils sont venus, ils sont tous là ». Tous ? en fait non, parceque la , mairie manque de place  pour accueillir tous les exposants intéressés, et ils sont de plus en plus nombreux. Espérons que tous puissent nous rejoindre un jour !

Geneanet, Filae, FamilySearcg voient des files entière devant leurs stands. Mémoire des Hommes informe sur le passé d’un ancêtre soldat , les associations locales voient arriver des personnes se découvrant des ancêtres du cru ! (Mince, toujours pas pu venir parler de mes limousins  ni de parler aux bordelais de l’ascendance française de Natalia Lafourcade, une des invitées de RootsTech ! ) .

Une matinée était reservée aux scolaires. Mention spéciale pour les acteurs d’un jour en uniforme qui ont fascinés les petits. Le salon, ouvert à tous dés le jeudi après-midi vit des conférences, des discussions,  des contacts de clientèles, des échanges entre pros ( dont un très intéressant avec ma consoeur Laurence Abenzur-Hazan )

Les allées sont pleines. Les gens intéressés. On s’échange coordonnées,tuyaux, gedcoms. On se découvre des cousinages. Et on repart plein d’énergie et heureux comme après avoir revu une grande famille !

Bravo à Archives Et Culture pour cette belle organisation.

A très vite pour d’autres belles aventures !

 

 

 

 

 

 

 

 

Et comme un bonheur ne vient jamais seul, la fête continue pour le Guide de la Généalogie en Belgique au salon du livre !