MyHeritage launches DNA Quest….and it’s the best thing!

« MyHeritage is excited to announce a new pro bono initiative — DNA Quest — to help adoptees and their birth families reunite through DNA testing.
As part of DNA Quest, we are giving out 15,000 MyHeritage DNA kits — worth more than one million dollars — for free, with free shipping, to eligible participants.
MyHeritage has set up an advisory board of top experts in the fields of genetic genealogy and adoption to guide and support this initiative on a voluntary basis. The advisory board includes: CeCe Moore, founder of The DNA Detectives; Blaine Bettinger, The Genetic Genealogist; Richard Weiss of DNA Adoption; Richard Hill, DNA Testing Adviser; Katharine Tanya, founder of Adopted.com; Brianne Kirkpatrick, founder of Watershed DNA; Pamela Slaton, investigative genealogist; Leah Larkin, The DNA Geek; and Susan Friel-Williams, Vice President, American Adoption Congress.
Participation is open to adoptees seeking to find their biological family members, or anyone looking for a family member who was placed for adoption. Preference will be given to people who are not able to afford genetic testing, and to those who apply first. The first phase of the initiative is open to U.S. residents, involving adoptions that took place in the U.S. Additional phases may be considered in the future based on the success of the first phase, which begins now. Future phases may include other countries as well as additional circumstances, such as children of sperm donors and non-paternity events.

Adoptees and family members searching for their biological relatives can apply for a free MyHeritage DNA kit at DNAQuest.org through April 30, 2018. Participants will be selected, and their free DNA kits will be shipped to them by the end of May 2018. Results are expected as early as July 2018. The DNA Quest website includes additional information about the initiative, and a detailed section with answers to frequently asked questions.

Those who have already taken a DNA test with another company are invited to upload their DNA data to MyHeritage for free and participate in this initiative as well. »

RootsTech : Day (presque) 1 !

Et déjà plein d’images en tête !

Tout d’abord,une foule impressionnante. Les couloirs remplis de personnes faisant la file pour rentrer dans les salles de conférences, en collision avec les personnes qui en sortent. Ca fait un joyeux mélange. La foule étonne, surprend et fait sourire. C’est quand même top de voir tous ces gens réunis pour l’amour des ancêtres.

Le choix était super difficile à faire : alors j’ai tiré à la courte paille ! Et c’est Lara Diamond qui a remporté le tirage ! Je me suis donc dirigée vers cette première conférence sur l’utilisation de l’endogamie ( Pas l’endogamie dans le sens où l’entend généralement mais l’endogamie « toutes les lignes s’entremelent à partir d’un certain point) , endogamie qui est fort présente dans les populations juives de l’est de l’Europe. Partant des chouettes exemples de ses matches ADN, Lara nous explique comment elle a pu redonner à chaque sa relation dans l’arbre familial, comment elle a pu retrouver des relations biologiques entre certains membres, comment elle a pu détecter un lien de parenté en utilisant les ressources de généalogie génétique mais aussi la logique et la preuve négative. Ses slides étaient un pur bonheur! ( Lara, tes slides sont géniales!) . J’en suis sortie avec la conviction qu’il y a vraiment énormément à faire avec la généalogie génétique.

 

La deuxième conférence porte sur les traductions et les transcriptions en Généalogie. Elle est donnée par Thomas MacEntee, dont ce fut le métier pendant des années avant de devenir une référence incontournable du monde généalogique. Il  passe en revue les différentes possiblités de traductions, Google Translate entre autres, l’appel à des bénévoles sans négliger l’appel à des professionnels, et de transcriptions . Le pourquoi retranscrire des archives est également évoqué, ce qui est crucial comme question. Pour nous, la réponse va sembler évidente, mais elle ne l’est pas forcément pour le commun des mortels. Tout comme l’importance de retranscrire les erreurs ou de laisser un « blanc » ou un « ? » dans les mots qui manquent à la transcription. Basique? Super important à rappeler, surtout.  L’importance de respecter la ligne aussi. Le tout avec des exemples de logiciels ad hoc.  Très intéressant d’en apprendre plus sur des outils qu’on connait parfois peu à force d’utiliser toujours les mêmes; Thomas souligne l’importance de vivre une langue, de ne pas se baser uniquement sur les logiciels et de ne pas se reposer uniquement sur l’informatique.

Une mini pause-midi avec le grand plaisir d’interviewer Lisa Louise Cooke de GenealogyGems et vient déjà la deuxième partie de journée.

Je ne voulais pas manquer la conférence de Bernice Bennett sur l’implication émotionnelle des test ADN. C’est un sujet fort sensible et la manière d’appréhender les choses est à la fois fort simple et fort compliquée. Respect sans forcer. Comprendre et vouloir comprendre. Accepter les différences, les refus, les limites des tests aussi ou le simple fait d’apprendre qu’un parent biologique est déjà décédé et qu’on ne le connaitra pas.  Bernice fait participer la salle et les témoignages émouvants se succédent les uns après les autres. Les yeux ne restent pas sec très longtemps !

Ils n’ont d’ailleurs pas le temps de sécher que Jennifer Holik, américaine mariée à un reconstituteur néerlandais ( Ca ne s’invente pas ! ) passe en revue les différentes maniéres de retrouver la trace d’un soldat de la Seconde Guerre Mondiale, son service, son parcours selon qu’il aie été dans la Marine, Dans l’aviation, dans l’infanterie etc. Jennifer insiste sur le fait que ces parcours pourront être retrouvés de façon similaire pour les soldats de la Première Guerre et de la Guerre de Corée. Après avoir fait l’inventaire des ressources, d’où les trouver et de ce qu’elles contiennent, Jennifer nous fait une lecture d’une lettre de soldat, sur le point de mourir, qui est absolument déchirante. C’est là que je me souviens qu’elle avait prévenu qu’il fallait prévoir des mouchoirs ( j’en avais, ouf ! ). Wow!

L’ouverture officielle du salon a lieu à 4h30 dans la grande salle des Keynote. A un moment,on se demande si tout le monde réussira à rentrer tant l’affluence est grande mais ouf ! Tout est calculé au millimètre près et tout le monde trouve un siège dans cette énorme salle qui peut contenir 10.000 personnes;

10.000 . Vous avez bien lu !

Steve Rockwood, le Président et CEO de FamilySearch nous accueille, après une intro tout en humour de Jason Hewett, Maître de cérémonie des KeyNote nous livre un discours dont il a, seul, le secret.

Celui-ci est vibrant en ceci qu’il fait ressortir en nous l’envie de connecter nos ancêtres au monde, de connecter nos ancêtres entre nous et par là, de se connecter nous-même à un sens d’appartenance. Je suis peut-être bon public pour ce genre de discous mais wow, c’est vraiment très inspirant et surtout, ca donne de la force et de l’énergie !

Le partage en public d’une enquête sur l’avenir de la généalogie, vient le temps  des discussions intéressantes de panels sur ces différentes parties de l’avenir de la généalogie ( la conservation des archives, la vie privée, les recherches de généalogie génétiques)  avec notamment, Judy Russell qui prévient des dangers de la nouvelle loi concernant la vie privée ( GDPR, qui sera d’application en mai) , et des dérives du droit à l’oubli.

La journée aurait pu s’arreter là mais non ! Un cortège s’ébroue joyeusement vers l’Expo Hall, pour l’inaugurer en beauté et permettre aux visiteurs d’avoir un aperçu des stands qu’ils pourront découvrir plus longuement pendant tout le salon. Famicity est là, Geneanet et Heredis aussi. On inaugure le media hub avec des interventions de Steve Rockwood et de Living DNA. Le temps de faire un petit tour dans les stands et également d’apprendre que c’est DNA Painter qui a remporté le prix d’Innovation génétique ( ce qui remplaçait un peu l’Innovation Showdown) et voilà déjà le Salt Lake Palace qui s’endort pour la nuit.

Une journée bien chargée mais qui donne la pêche et l’envie de faire encore plus de généalogie !

C’est ca, RootsTech !

(Les photos dés que possible techniquement,mais il y a plein sur Twitter 😉 )

RootsTech is a great place to learn more about family history.(crédit photo : FamilySearch )

Une impressionnante file !

Une nouvelle journée passionnante à la Bibliothèque, un passage pour l’enregistrement à RootsTech ( Si vous avez vu les images, une estimation de 30.000 personnes qui s’inscrivent dans un ordre et un calme impressionnant, avec bonne humeur, en papotant généalogie, ADN, Ancêtres…

Il y a des jeunes, des vieux, des personnes avec un rollators, des bébés qui courent partout, des gens de tout age et de (presque) toute origines. Le tout aligné dans un serpentin qui fait bien un ou deux km de long. A l’heure la plus bouillonnante, les participants devaient attendre deux heures pour être enregistrés !  La généalogie suscite un engouement sans pareil aux USA et nous sommes nombreux à espérer que cette vague « fasse des petits » en Europe

Le staff de RootsTech toujours aussi professionnel et sympathique est là,  qui orchestre tout ce petit monde sans sourciller, aiguillant les uns et les autres, donnant des renseignements, des conseils, s’occupant des personnes qui ne savent tenir debout si longtemps dans une file et les orientant vers la file des moins valides. Aucune bousculade, aucune rouspétance et une discipline bon enfant qui fait plaisir à voir !

C’est un vrai modèle d’organisation que ce salon qui va rassembler des milliers de personnes

Vient le soir et le diner Media. Réel moment clé du salon,c’est l’occasion pour les organisateurs réunis autour de Steve Rockwood, le CEO de FamilySearch et des responsables du show Relative Race, une émission qui met des équipes sur la piste de leurs ancêtres avec des énigmes et surtout plein d’émotions à la clé !

Moment aussi pour tester l’app RootsTech et l’option de l’app FamilySearch qui permet de voir à tout moment qui est cousin avec vous et présent au salon !

Un agréable moment avant de prendre des forces pour un début de RootsTech en fanfare !

Image result for roots tech