Waterloo 2015 : Toutes les infos !

On astique, on nettoie. Waterloo bruisse des derniers préparatifs liés au bicentenaire de la fameuse bataille éponyme. Mais que va t’il vraiment se passer à Waterloo et dans les alentours ? Comment les médias et les entreprises se préparent-elles à l’événement, je vous propose de le découvrir ensemble dans ce petit billet.

Alors, quoi de prévu pour les commémorations du bicentenaire ? Tout commence mercredi avec l’inauguration de la Ferme d’Hougoumont, rénovée et mettant en valeur l’histoire de la ferme avant,pendant et après la bataille. Le tout ayant été chapeauté par « Project Hougoumont » et ayant nécessité des années de dur labeur. L’inauguration aura lieu en présence du Prince de Galles et de Duchesse de Cornouailles.   Le soir, L’émission « Ma Terre » (La Une, 20h30) animée par Armelle reviendra sur le parcours et les ambitions napoléoniennes. La ferme d’Hougoumont sera ouverte aux visiteurs dés jeudi et ce sera jeudi également,  jour anniversaire de la bataille que les grandes cérémonies auront lieu. les invités protocolaires se rendront sur les lieux de la bataille. Une poignée de main symbolique entre les descendants des chefs d’Etat. Une visite du nouveau Mémorial s’en suivra. Le public ne pourra pas se rendre sur le site de la bataille à ce moment là mais tout le monde pourra suivre cette partie, assez protocolaire des commémorations, sur La Une ou sur le Live Center de la RTBF.

Waterloo sera alors devant les yeux du monde. Les grands médias ont sorti les beaux plats et les couverts en argent et seront sur le pont pour vous faire vivre les cérémonies et les évènements liés au Bicentenaire.

Toutes les infos sont à retrouver par exemple ici . Les direct des cérémonies sont à suivre sur les grandes chaines. Jeudi soir, le spectacle Inferno ouvrira pour le public les « festivités » (avec tous les guillemets imposés car,rappelons-le, il s’agit d’une commémoration solemnelle qui doit aussi inspirer le respect.)

Les reconstitutions qui ont lieu réguliérement sur le site du champ de bataille se tiendront vendredi 19 et samedi 20 Juin.On attend de 100.000 à 200.000 personnes sur le site. Pas la peine de chercher des places, c’est sold out depuis des mois, et il est fortement déconseillé d’acheter vos tickets à la sauvette : Vous risquez de payer un argent fou pour des faux ! Par contre,il vous sera possible de suivre la reconstitution en streaming sur http://www.waterloo2015-live.org/en/events/1053233/the-french-attackar

Si vous avez vos tickets, n’hésitez pas à organiser votre mobilité de et vers le site sur le site officiel. Il est conseillé de venir 2 à 3 heures à l’avance et plutôt en train. Des navettes TEC vous emmeneront jusqu’aux gradins. Des tickets spéciaux sont même en vente sur le site de la sncb !

L’épopée napoléonienne et le barrage fait par les puissance alliées et qui trouva son tournant dans les plaines de Waterloo sont également bien présents dans les différentes enseignes. Si cela fait de longue date que la bière « Waterloo » coule à flot et que les gamers de tout poil se sont emparés du sujet, en jeu de plateau, comme par exemple pour le Stratego ou en jeux videos, il est des sorties marketings pour le moins étonnantes ou amusantes.

(c) Isabelle Couders que je remercie infiniment pour son autorisation
(c) Isabelle Couders que je remercie infiniment pour son autorisation

La presse, elle aussi, s’empare du sujet. Outre les numéros spéciaux sortis pour l’occasion, le Soir sort aujourd’hui un supplément spécial après avoir consacré une série d’articles à la campagne des 100 jours tandis que La Libre, après avoir publié les articles d’Yves Vander Cruysen démythifiant Waterloo et, ce faisant, lui rendant peut-être plus hommage que certaines allégories, fort belles mais fort romancées, nous offrira jeudi…un bicorne ! Même l’international s’y est mis, à l’exception remarquée des titres français qui ne font pas grand cas de ces cérémonies, beaucoup moins en tout cas que de la monnaie commémorative. Voici ce qu’on pouvait trouver dans les points presse d’Oslo il y a quelques jours : Waterloo en Norvege

Du coté des éditeurs cela se bouscule également sur les présentoirs : les éditions Jourdan ont sorti une chouette petite collection qui fait la part belle aux récits de première main des combattants, qu’ils soient belges (et donc présent dans les deux camps) ou étrangers.

Le musée Wellington a, lui, édité le catalogue de l’exposition « Napoléon- Wellington : Shared Destinies »qu’elle abrite en ses murs jusque fin juillet. La Bibliothèque Royale vous propose, elle, une exposition sur la beauté et la guerre tandis que l’abbaye de Villers-la-Ville vous propose une reconstitution et que la citadelle de Namur reviendra sur l’après-Waterloo. Toutes les infos sont bien sûr également disponibles sur le site de l’office de tourisme* !

Au chateau de Louvignies, une exposition vous propose de vous mettre à table avec Napoléon (qui pourtant, parait-il, mangeait sur le pouce) et pour les plus petits,une reconstitution de la bataille en légo est organisée à Waterloo http://www.waterloo.be/lego

Dans les magasins, c’est aussi le grand affolement. Les étals se couvrent d’effigies napoléoniennes , oubliant d’ailleurs un peu que Napoléon fut le grand vaincu de cette bataille qui entraina sa chute et son exil à Sainte Hélène.

Un déballage un peu « too much » d’ailleurs peut-être si l’on se rappelle qu’il s’agit d’une commémoration d’un évenement historique qui a fait des milliers de morts et qui a refaçonné le paysage européen, en passant notamment, par l’établissement d »un pays neutre, poussé par le Royaume-Uni, la Belgique. Mais revenons au programme des commémorations…

Les réseaux sociaux ne sont pas en reste : Twitter est en alerte avec les hashtags #Waterloo1815 , #Waterloo2015 ou le plus rare #bicentenary et  et sur Facebook, les infos sont à retrouver sur http://www.facebook.com/waterloo2015 , http://www.facebook.com/waterloo200  et sur tous les groupes de passionnés, francophones ou anglophones de la bataille. Pour tous ceux interessés par les fouilles archéologiques qui se sont tenues, et se tiendront encore sur le site cet été, vous trouverez toutes les informations sur http://www.waterloouncovered.com

Et du point de vue généalogique me direz-vous ? Et bien, le petit monde des généalogistes n’est pas en reste. Le CDIP, Généanet et Généalogie.com vous proposent des outils qui vous permettront, si vous etes dans le cas, d’en savoir plus sur les soldats de votre famille qui auraient pris part a la campagne napoléonienne. Du coté britannique, c’est Waterloo 200 qui mène le bal avec un chouette projet sur les descendants de la bataille.

En espérant , et que l’on se souvienne derrière les flonflons des cérémonies et les inévitables marchands de gris-gris et, que des hommes sont morts, dans les deux camps, lors de cette bataille et que rien n’a pu les remplacer aux yeux de leurs familles. Une pensée donc, en vrac et évidemment non exhaustive, pour tous ceux, officiers ou simples soldats qui ont vu leurs vies s’arreter dans les plaines pas si mornes de Waterloo.

(c) www.waterloo2015.org
(c) http://www.waterloo2015.org

En vous souhaitant de bonnes commémorations et en restant évidemment à votre disposition pour des recherches liées ou à la bataille ou aux familles qui habitaient dans les communes alentours😉

 

* Le lien est celui du site anglophone,fort complet et bien fait!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s